dimanche 26 mai 2019

FRANCE - Vols et escroqueries en bandes organisées protégées



Sur un blog complémentaire, un internaute avait posé une question sur la captation de biens. 
Une réponse  lui avait été proposée à partir d’une situation vécue , racontée et connue  et qui se trouve à :


https://lesharceleurs.wordpress.com/2019/05/24/captation-de-bien-immobilier-et-harcelement-criminel-global/

Les (ou des) situations de ce type , incluant des juristes , juristes représentants de l’Etat , et de collectivités territoriales , TOUS avec des airs au dessus de tout soupçon, sont difficiles à  dénoncer ou prouver à cause de toutes leurs connivences autour  de / ou dans les tribunaux. 

En province, ces gens mangent ensemble, jouent au tennis ou au bridge ensemble,  et souvent dorment ensemble, ce qui les rend  plus disposés  à protéger les faussaires /escrocs qui ont fait des études avec eux ou leurs parents,  qu’à les empêcher de continuer . Même quand le dossier leur est apporté sur un plateau. 

Le résultat pour la victime  réactive  des ces gougnafiers en bande organisée, est la mise en place de pratiques pour la terroriser  et même la tuer. 




Ce type de situation où des notables se sentent soudain en danger d’être perçus dans toute leur  réelle turpitude, entraine ce qu’il est convenu d’appeler en anglais  le « gang stalking »  qui est une entreprise de représailles à vie pour la victime, et à laquelle participent des tas d’inconnus , tout contents du petit pouvoir protégé qui leur est délégué.


Une nouvelle fois, la mise en page avec bandeau en fond blanc n'est pas de moi .
Ce blog , et mes messageries ont déjà été piratées de nombreuses fois. 

jeudi 23 mai 2019

Les harceleur(e)s de Saint Malo


Saint Malo ici , n’est pas la ville de bord de mer. 
C’est le nom du quartier  d'un village  où se trouvait une maison louée et où 
- j’avais été brûlée  sur tout le corps et 
- torturée par de l’énergie dirigée  au cerveau,  sans discontinué, pendant  8 mois. 

Le supplice de la  brûlure s’était arrêté complètement le 12 du mois, alors que mon départ était prévu le 18 du même mois. 
Ce n’était même pas le printemps et personne, dans cet endroit froid et humide,  n’avait encore arrêté son chauffage . Mais quelqu’un avait sans doute  récupéré son appareil  à ciblage par brûlure ....devenu inutile.
Le supplice de la brûlure en était bien un.

Ce supplice avait existé à Paris XIV, mis en oeuvre par M. Levystone
Il avait existé de façon suivie aux deux adresses de Vannes , mis en oeuvre par Dame Fouquet,   puis  par Miss Lovely 92.
Et également aux Sables d'Olonne.


Les harceleu(e)rs de Saint Malo avaient pratiqué  le harcèlement  à 3 , par la technique de l’étau , en se répartissant les rôles .
Les violations de domicile se faisaient avec les clés fournies par la propriétaire. Elles étaient majoritairement aux mains de deux culs-bénits , acharnées des cisaillements et découpures  lesquels  s’ajoutaient aux dépôts de crotte et  de bestioles diverses qu’elles collectionnaient à mon intention. Que des classiques. 



Ceci ci-dessus est une couette  réparée avec des rustines ( rubson). Elle avait  été découpée  pendant mes absences  avec une régularité confondante. Les entailles  tous les dix centimètres  de chaque côté  des bords supérieur et inférieur de la couette étaient bien sûr , entre autres,  destinées à la vider de son contenu de duvet d’oie .



Les trous sur la surface du tissu  étaient faits au niveau des coutures en pointe et présentaient de nombreux ratés . les ciseaux ou le cutter avait ripé. 
Ajoutons que cette couette était TOUJOURS dans un drap  housse . Toutes ces dégradations progressives et vicieuses ne se voyaient donc qu’au moment du changement du drap-housse . 


Une première  opération de changement de drap  avait répandu le duvet dans l’air avec une générosité égale à la folie furieuse de mes voisines grenouilles de bénitier, harceleures confirmées.

Il existait dans une pièce un réveil/caméra qui fonctionnait avec une microSD qui avait subi ce sort :




La propriétaire de la maison avait un grand gentil fils dégenré qui travaillait à la Poste  de Paris où se trouve mon compte bancaire. 
Malgré des demandes  écrites répétées, il  n’avait jamais été possible de mettre en place un virement régulier des loyers de compte à compte. Quelqu’un bloquait le processus .

A mon départ , la propriétaire m’avait rendu mon chèque de caution que j’avais encaissé avec un formulaire fourni par les bureaux de poste. Elle seule et moi le savions .... et son fils.
Et j’avais aussitôt reçu, en provenance de La Poste, un paquet de formulaires d’encaissement de chèques , que je n’avais pas demandé et dont je n’ai pas l’utilité . Futilité et gaspillage .
Ceci est une des manigances, sans grande importance,  du harcèlement en réseau qui mobilise, pour rien,  du temps de compréhension, et veut faire penser à la cible qu'elle est   le jouet d'inconnus aux six coins de l'hexagone  .

Utiliser une petite information ridicule , pour enclencher un processus de réaction  adaptée d'un harceleur à 300 kms ....et qui surprendra sans doute une cible....... ce comportement malsain , sert à ajouter  sa petite contribution  de harceleur(e),  censé inconnu aux frais des clients ou de la boite.  
Le harcèlement en réseau ne coûte rien aux participants. Ils sont payés  par leur salaire en le faisant , et en font en plus payer les coûts annexes, aux cibles elle-mêmes ou à leur société. 

Et tout cela n’empêchait pas tous les gars du coin ( Saint Malo et le village) de passer leur temps  de loisir et distraction à se cacher pour  guetter  et poursuivre ce qu’on leur avait désigné comme « leur » cible  .


A qui le tour ? 
https://lesharceleurs.wordpress.com/2019/05/22/haine-de-genre-un-ingredient-du-harcelement-en-reseau/


lundi 13 mai 2019

Quelques bizarreries du harcèlement criminel global

Le harcèlement criminel global inclut et mélange 
- le harcèlement en réseau, qui est une atteinte à l’intégrité mentale  ( rendre fou) 
- le harcèlement électronique qui est une atteinte à l’intégrité physique et mentale  ( débiliter et pousser au suicide)
Ici, tous les textes qui apparaissent dans des cadres blancs sont des facéties des harceleurs qui essaient de masquer des informations ou de les rendre  encore plus insipides à lire.



Samedi soir , alors que la maison était dans le noir, le plafonnier de la chambre s’était allumé tout seul. 
Le contraire est possible avec une explication logique. Quand un plafonnier s’éteint tout seul , ce peut être un problème local de fusible qui a sauté. 
Un plafonnier qui s’allume tout seul , serait plutôt commandé à distance.
Le seul commutateur de la pièce qui venait d’être bizarrement éclairée  et où je me trouvais  est à 5 mètres de la tête du lit.
Mon ( mauvais ) réflexe avait été de me lever , pour éteindre la lumière. …. et le matraquage du cerveau  par signaux pulsés avait commencé quasi immédiatement.
Cette manigance avait servi à me repérer pour me cibler.

Ce soir-là, avant cet incident, j’avais éteint toutes les lumières à la nuit tombée,  déambulant dans la maison  à l’aide d’une torche . Il s’agissait  de vérifier une hypothèse de géolocalisation récente , par l’extinction de la dernière lumière qui donnait l’information sur l’endroit où j’avais élu domicile pour la nuit.
 Et  pour ce samedi soir, la première série de signaux qui avait  sifflé dans l’oreille droite et embrasé le cerveau, empêchant tout sommeil ,  avait une cadence de 27/H

A mon arrivée dans cet endroit, le proprio goguenard , avait précisé que sa maison  était bourrée d’électronique : ce vantard par ailleurs harceleur trahissait seulement  ainsi un consensus de droit  du genre au harcèlement . Il avait commencé le sien  par un classique : la déformation de mon patronyme , écrit, en plus, tout en minuscule. 
Si, par exemple je m’étais appelée JEANOT  , cette méthode archi-connue aurait donné, Madame jacquot, ou Madame guano, ou encore Madame jetdot 



DEMEVOL pour voler  et enclencher un nouveau cycle de manigances de harcèlement 

DEMESOL , contactée pour un devis de déménagement avait insisté pour obtenir le service  de transport a effectuer, en alignant son prix sur la concurrence.
DOMINIQUE et KEVIN, les deux tâcherons déménageurs étaient  de gentils bougres mais pressés. Ils avaient  disséminé les cartons à ma demande et  rapidement  fermé et démarré leurs camions , ne me permettant aucun contrôle. Il n’y avait  eu aucun document de transport, aucune réserve écrite  possible. 
Le patron de DEMESOL avait aussitôt pris contact par mail pour demander un avis positif  à mettre sur internet. Il avait fourni le lien. Malin.
ça ressemblait à un besoin de coup de pouce commercial pour une petite société pressée de grandir. 
J’avais fait. 

Avant de constater les vols : des cartons manquants et dont 1/50ème du contenu était  revenu  quelques jours plus tard, mis dans une poubelle , avec la complicité d’un artisan local, venu faire des travaux



Les BEURS 
Quelques jours plus tard , dans un village à 3 kms , un beur du 35 était en train d’essayer de persuader un jeune commerçant de participer . Je connaissais ce commerçant. Sa réponse avait été négative. 
Et  , m’apercevant soudain, le beur s’était mis à me poursuivre en voiture pour m’interpeller en me demandant la direction du lieu-dit où j’avais posé mes cartons. Provocation gratuite et stupide. Il allait aller plus loin , à la recherche d’ un pion ( ou des)  pour reconstituer un réseau de harceleurs anonymes ou indécelables.
Depuis , de nombreux beurs du même département  (35) ont été remarqués à mes trousses. J’en ai même entrainé  quelques uns dans des culs de sac. Pas tous futés.  Ils cherchaient assez certainement  le stationnement de mon véhicule pour y remettre  quelques unes de mes affaires volées pendant le déménagement. 



Le harcèlement maniaque des corses d’Orange , pour empêcher de communiquer et/ou empêcher  de régler les problèmes facilement 

La demande de transfert de  ma ligne téléphonique et d’abonnement avait été faite par 
- formulaire en ligne , avec en doublon
- une lettre recommandée avec AR

Ce transfert avait été effectué  et effectif comme demandé. 
Et tout soudain , dix jours plus tard, la ligne avait été  mise en dérangement non stop. 
- aucune appel entrant ou sortant possible
- aucune consultation de messagerie possible 
Et aucun débranchement/rebranchement n’avait corrigé ce phénomène bizarre . 
- des messages sur Orange.fr  demandant le rétablissement de la ligne ….. NON PLUS
- des courriers simples et par LAR  avec la même demande …… NON PLUS 

Un petit tour dans la boutique ORANGE la plus proche m’avait appris 
- que je n’existais pas à cette adresse (et alors que la connexion internet était OK)
- que la ligne était toujours au nom de l’occupant précédent 

Un petit tour chez l’occupant précédent m’avais appris 
- qu’il avait bien résilié son abonnement de ligne téléphonique à « mon » adresse
- qu’il ne payait plus rien à ORANGE

ORANGE qui avait transféré ma ligne dans une région voisine , et reçu toutes les infos sur ma nouvelle adresse, continuait de me facturer à mon ancienne adresse et prétendait qu’un autre opérateur avait demandé la suppression de ma ligne à cette adresse.

A quoi cela sert-il ? 
- faire perdre du temps en démarches 
- faire perdre  du temps et de l’argent en transport pour pallier l’absence  de ligne    
  téléphonique
- faire savoir à tous  ( cette manigance  est un signe habituel )  que je suis ciblée  et ainsi 
   les inciter à   ajouter leur participation, même anodine,  quand c’est possible
- accumuler les factures ( arrêt de ligne et matériel à payer ou à rendre) pour en arriver à 
  tout couper    pour factures impayées
- me faire passer pour une personne dérangée qui raconte des carabistouilles  ( pas de
  ligne de téléphone ... mais une connexion internet )
  

Dans une  location précédente, j'avais été HUIT mois sans rien,  même après la passage d'un technicien, ni ligne de téléphone, ni internet

Dans LA location précédente , c'est le câble du téléphone qui avait été sectionné à l'extérieur de la maison. Tout simplement.



HARCÈLEMENT D’HUISSIERS DE JUSTICE EN BANDE ORGANISÈE

Une amende non reçue/non payée  , avait été demandée par voie d’huissier de justice de Rennes. 
Après explication , mon chèque avait été envoyé à la SCP MIGNE-GUILLON-LEROUX, mais qui ne l’avait pas encaissé. 
La SCP allait, bien sûr , prétendre qu’elle ne l’avait pas reçu, ce qui lui permettait de multiplier les lettres de menace de saisie, et sans doute d’augmenter  sa note de frais 



et pourtant


la Banque Postale était formelle , le chèque , réclamé de nouveau  le 14 mai 2019 par les huissiers de Rennes correspondants du Trésor Public des amendes  et avec menace de procédure à continuer, avait été encaissé par la SCP MIGNE-GUILLON-LEROUX, dès le 5 avril 2019



Le harcèlement en réseau français est majoritairement  corporatiste et largement fait de faussaires et même d’escrocs en cols blancs ou en robes noires ( pas celle de  Guerlain) . Il est phallocrate  ( genré) et consensuel parce que fait dans le milieu du travail , et donc bien  caché  mais en plus rémunéré. (leur salaire)

Le harcèlement criminel global vise à rendre dingo  dans sa forme harcèlement en réseau mais aussi à faire perdre la tête dans sa forme criminelle d’atteinte aux capacités cognitives par matraquage de signaux au cerveau . 
 Il est criminel et il faut le faire savoir pour que cesse ce crime dont sont surtout victimes des femmes  majoritairement sans les connaissances techniques et technologiques  qui permettent de prendre du recul .
Il est criminel , (même camouflé par la grande Halley, ou l’inconsistant Lafaye qui ne sait pas que les femmes ont des  droits de citoyennes au même titre que lui) ,  et ce quelques soient les signaux utilisés
- infrasons qui attaquent l’estomac
- ultrasons qui attaquent le cerveau
- basses fréquences qui font sursauter le cerveau en l'embrasant et en l'épuisant
- micro-ondes (et lasers) dont les effets sont décrits ci-après par un militaire dans leur
  forme "millimétriques" pour ce qui est de micro-ondes

http://docs.artillerie.asso.fr/ARMADA/4%E8me%20Partie%20PDF/Section%20L/P4L%20Volume%20L2%20AED.pdf

"Les dispositifs à ondes millimétriques peuvent être pointés sur une cible située à grande distance et y produire de la chaleur. Certains de leurs effets sur l’homme sont la fatigue, les étourdissements, les nausées, les vomissements, des douleurs abdominales, des convulsions, des crises d'épilepsie et la paralysie temporaire.
D’autres effets comprennent la mise en vibration ou la combustion des organes internes, la création de cataractes oculaires, des sensations de brûlure, l’échauffement de l'ensemble du corps humain pour produire de l'hyperthermie ou de la fièvre, des maux de tête, la perte de mémoire à court terme ou celle des processus cognitifs. "

ET ENCORE 


Ce soir-là , sur l’auto-route , le panneau avait des ampoules  sur toute la surface. 
Sur une première ligne il y avait noté par ampoules allumées -->l’immatriculation de mon véhicule. Sur la ligne suivante était indiqué TROP VITE
Une fois suivante la deuxième ligne comportait TROP PRÈS 

A première vue , ça paraît rigolo. Les gars de la sécurité routière sur auto-route s’amusent à faire du harcèlement. Ce sont des pions. 
Mais derrière et en toute vraisemblance, il y a ceux qui espèrent un accident.  Un telle information  personnalisée  mais inhabituelle et à  plus de 130 kms/h ,  c’est  stupéfiant et déstabilisant , même seulement quelques secondes . Et l’accident est plutôt  vraisemblable. 

Maintenant, en cas d’accident,  imaginez des gendarmes ou un urgentiste posant la question  « qu’est ce qui vous est arrivé ? » 
Une réponse avec l’information réelle est évidemment.... un ticket  d'entrée pour l’hôpital psy. 
Et sinon , la cible de ce harcèlement, avec accident inexplicable ,  va  passer d’innombrables bilans de santé pour finir par un retrait du permis de conduire. Tout bêtement.

Même si le retrait de permis de conduire est aussi envisagé autrement et en plus, pour une cible de harcèlement criminel de fonctionnaires d'Etat. 
Privilège des radars. 



Ce vendredi-là , j'avais stationné ma voiture et toutes ses informations sur le harcèlement collées aux vitres, Bd Garibaldi dans le XVème. Face au siège social de SOS Papa où un chinois faisait les cents pas . 
J'étais repassée le lendemain samedi  pour  déplacer ma voiture  et  essayer de faire connaitre le harcèlement en réseau dans une autre rue.
La voiture avait disparu. Remplacée par une vieille voiture en sale état. Même chose le soir. Même chose le lendemain. Pas de "ma" voiture;
A cause de l'hostilité active, voire acharnée, des gars de la Préfecture de Police de Paris, et  de celle des flics du XV ème, qui règlent leurs comptes sous l'uniforme ,  pendant le temps de boulot ,  à nos frais ( leur salaire) , et en nous le faisant en plus payé très cher  , j'avais pensé---> fourrière.  ( amende + frais de garde)
Dès la première heure , le lundi matin, je m'étais présentée à la fourrière de Balard. Ma voiture n'y était pas. Le gars en face de moi , rigolait, mettant ma mémoire ou ma santé mentale  en doute. Forcément.
De retour dans le XVè, j'avais trouvé ma petite Peugeot série spéciale ,  à l'exacte place où elle avait été stationnée deux jours plus tôt , et/mais remplacée  par un quasi tas de férailles pendant les 48 h du  WE.