Articles

Affichage des articles du février, 2015

H C R - Gaslighting - méthode pour rendre fou

Image
H C R = Harcèlement criminel en réseau Il y a criminalité par atteinte à l'intégrité mentale de la cible au moyen de manigances , et manoeuvres , ici mises en place en bande organisée , avec préméditation et intention d'éliminer.
La technique du gaslighting  est destinée à rendre fou. Elle peut être pratiquée  de façon individuelle  ( dans un couple, par exemple) ou en bande organisée ( par des réseaux).
En 2002, l'alors gentil notaire  et franc-maçon qui gérait un mien  dossier m'avait prévenue " ils vont vous faire devenir  folle "
"Ils" c'étaient d'autres francs-maçons d'Angers, dont Yves Gautier et Brigitte Sublard, aux ordres d'employés de l'armée . Ils avaient fait ce qu'ils avaient l'habitude de faire sans témoin :   des faux ( rumeurs et documents) qui devaient  permettre  de me voler.  Le harcèlement en réseau de petites gens sert surtout à cela.
Pour des gens aussi intelligents, penser que j'allais laisser fa…

Harcèlement en réseau - recherches d'indices

Image
Dégradations sur un cadre

 Les associations d'aide aux victimes de harcèlement ( simple) conseillent de noter tous les faits  délictueux  du ou des harceleurs et de garder des preuves ou traces de ces faits.  Les photos peuvent être un des moyens de conserver des traces.
Les cibles de harcèlement en réseau doivent faire plus que cela. Elles doivent  noter aussi tous les faits non délictueux. En gros , elles ont intérêt à  tenir un journal succinct de leur quotidien ,  et susceptible  d'expliquer la situation  pré-fabriquée qu'on leur impose . Les faits notés peuvent  révéler , avec cette fois le recul et une analyse non biaisée,  un cumul d'indices convergents de l'implication de tel ou tel.
Le harcèlement en réseau se pratique en bandes organisées .  Son organisation est complexe et fabriquée très en amont des incidents répertoriés.  La situation des cibles de harcèlement  en réseau est de type criminel. Elle vise à les pousser au suicide ou à la folie . A les éli…