Articles

Affichage des articles du mars, 2015

CUISINELLA pas de limite, les autres , non plus

Image
Les faits et anecdotes racontés dans cet article ci, s'étalent sur seulement  2 mois et demi. Il ne s'agit pas d'accumulations de malchances successives dues eu hasard. Ce sont des situations pré-fabriquées,  intentionnelles,  et habituelles , en FRANCE. 
En ce qui me concerne, cela dure depuis plusieurs décades. Très exactement au même rythme et de la même manière  qu'actuellement.   Ces situations  sont finalement décelables ,    comme entièrement malfaisantes et préparées,  si et quand on peut prendre le temps de les observer en comparaison à des normes .
Ces normes sont celles de relations  de commerce ou de service qui impliquent le respect du client payeur et de son temps  , et le respect  d'un contrat implicite ou explicite  de fourniture d'un produit ou d'un service  . A défaut  d'une situation qui s'enclenche bien, la norme reste une  réaction de volonté de rattrapage   sans atermoiements  divers.
Dans les anecdotes présentées, cela n'…

Réseaux criminels et abus sexuels

Image
Les photos présentées ici proviennent des archives d'un photographe professionnel.
Elles avaient  été prises en cachette. 
Il s'agit d'un rituel d'abus sexuel dit de conditionnement. 

Le photographe avait qualifié  cette séance de «  culte sataniste  » 

et 


Criminalité de petits bourgeois ( 2)

Image
Cet article fait suit à   :
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/06/criminalite-de-petits-bourgeois.html qui ne m’est plus accessible,    pour ajouts ou corrections.



Dans la charmante résidence LES SENIORIALES de Saint Julien des Landes 85150, et surtout dans cette allée


4 vieux + un d’une autre allée,  s’étaient  organisés en bande,  pour TORTURER une femme seule     ( moi), avec des tirs d’énergie dirigée provenant de toutes parts. Je ne les connaissais pas. Ils ne me connaissaient pas. 
J’étais arrivée le 19-12. 
Dès le 9-12, à Paris (75) ,  dans un mail ironique,  J-J WALTI m’avait annoncé ce qui allait se passer à Saint Julien des Landes (85), dix jours plus tard .
J-J Walti  n’est pas voyant, seulement un élément  habituel d'un complot et que la police n’a jamais voulu interroger de peur d’apprendre quelque chose. 
Saint Julien des Landes est proche de la terre natale du féodal mentor de J-J WALTI, l’incontournable,  A. DE CERTAINES, ingénieur en organisation et de harcèlement…

Harcèlement d'immeuble - 22 rue Ernest Renan

Image
Ce texte avait été écrit et mis en ligne dans un blog  précédent , disparu. Je le remis ici, à l'usage des cibles de "harcèlement en réseau", aussi appelé "harcèlement obsessionnel ", en recherche de  preuve de leur normalité. Il fait écho aussi à : https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/03/04/harcelement-et-injures/ Quoi qu'en dise la police , certains médecins,  et bon nombre de personnes incrédules ou impliquées , les situations loufoques , imposées aux cibles déboussolées par autant de bêtise hargneuse et de défi de la loi , existent bien . Elles sont même  semble-t-il codifiées et de toutes façons souvent répétitives.  Ce témoignage global  ( tous les aspects de la vie sont concernés) et détaillé à travers des anecdotes vécues , est destiné à les rassurer et si possible les aider à prendre du recul en se ré-appropriant leur propre vie . Car ce  sont les dingos qui accumulent les âneries sur le chemin des cibles  qu'il faut exposer, éventuellement en …

Les violences faites aux femmes

Image
Les violences   faites aux femmes sont de plusieurs sortes . Elles peuvent   atteindre directement la personne .
On distingue alors les violences psychologiques  (  injures gaslighting  par exemple  ) des violences physiques ( viol, brutalité physique etc..) 
Elles peuvent être aussi symboliques . C’est  le cas lorsqu’il y a destruction  ou atteinte aux biens d’une personne.  
Dans mon histoire, ces violences symboliques  se font , en plus, à l’intérieur de ce qui est protégé par des clés et par les droits constitutionnels de chacun   , c’est-à-dire  dans mon lieu de vie ou dans ma voiture, fermés à clé.
En voici de nouveaux exemples tout frais   :

détails et
Il faut  ajouter malgré tout à cela, une forme de violence physique détournée par pulvérisation de
 ce qui ressemblait à du gaz lacrymogène ou autre pepper spray, par le conduit VMC de la cuisine .

 Le produit  qui brûlait encore plus les yeux en l’essuyant, venait forcément de l’appartement du 2ème étage. Il s’agit de l’ap…