samedi 26 septembre 2015

A 201 - Torture par d'autres inconnus

« Laissez-moi le temps de m’habiller «  avait répondu la voix



Le store du A201 à ½ baissé laissait voir des jambes nues qui ne s’habillaient pas du tout. L’homme venu de sa chambre ,  se tenait alors  près de son TV allumé. Il bricolait  manifestement un appareil.

Le A201 est l’appartement en dessous du mien , d’où viennent majoritairement les tirs d’énergie dirigée depuis la mise en ligne de l’article : http://etouffoir.blogspot.fr/2015/09/les-gars-du-221.html

«Inutile de sortir. Il suffit que vous arrêtiez vos appareils  pendant la nuit»
Pourtant l’ A201 avait tenu à sortir . Pas habillé. L’ air furax , outré et menaçant . . 
  « il est 1h1/2 du matin , est ce que vous vous rendez compte …. « 

Ah oui . Très bien. Ça faisait déjà  deux plombes que l’appareil vicelard  de cet inconnu    faisait gicler une énergie  dirigée  vers mon appartement.  Juste à l’endroit du lit et de la tête. Le lit avait été déplacé déjà 3 fois. Les tirs suivaient.

Ils traversaient le plafond du A201 et donc « mon » plancher, puis mon matelas,  puis  quatre plaques de métal superposées .

 Rien à voir bien sûr avec une production de normales  ondes hertziennes ou d’ondes WiFi qui s’épandent, se diffusent et se répandent  . Il s’agissait d’agressions physiques par un élément immatériel ( de l’énergie pulsée)  généré par un appareil relevant  de sciences physiques.


Les "tirs" un peu plus forts sont représentés  en jaune par un spectre de signal qui couvre plusieurs fréquences.
Il est important de noter ce qui se passe en colonne T. 
En provenance de l'appartement du dessous, ces ondes pulsées sont dirigées vers la nuque.
Cette méthode est destinée à faire perdre la mémoire.

Dans mes blogs , les agressions et attaques  de ce type avaient été  appelées « tirs » . Ces tirs  visent un objectif , ici et comme pour toutes les autres cibles de HCE, l’objectif est  un être humain à détruire. Pour ce faire, il le faut préalablement isolé et sans défense. Il devient ainsi  la proie plus facile  de psychopathes en bandes organisées , cachées.

A défaut d'avoir poussé une cible au suicide facilement, le but complémentaire est de l'empêcher de témoigner et d'informer. Il faut donc lui faire perdre la tête et sinon la mémoire .

Les cibles concernées doivent  surtout se souvenir, que le harcèlement en réseau le mieux organisé est aux mains de francs-maçons devenus , par façonnage, des sortes de robots tueurs .
Le harcèlement électronique, soigneusement caché et officiellement nié est également surtout à leur service. Et ce , grâce aux frères militaires ou aux autres férus d'électronique  Il est mis en oeuvre, pour laisser les mains propres aux frères,  par deux sous-réseaux , au maillage serré et,  interconnectés.
Il n'est pas combattu par les pouvoirs publics et  tous  les défenseurs des droits et libertés essentiellement à cause de cela. Cela vaut aussi pour un grand nombre de médecins qui le nient pour ne pas avoir l'obligation sanitaire de le dénoncer, et  pour ne pas déplaire.

La méthode exposée plus haut avec une programmation telle que montrée  sur la fréquence 1,5 GHz à cette fonction d'épuiser et attaquer la mémoire . Elle est confiée  en proximité à  tout  criminel du groupe ou tout individu soucieux de lui être agréable à cause des contre-parties. 


Le but , avoué ou non des participants divers , consiste bien sûr à leur niveau,  à faire souffrir la proie et  le plus possible,  pour la détruire. Cela se fait grâce aux propriétés   de l’énergie dirigée en cause et qui produit chaleur/brûlure ou sons . 


Le son par exemple,  provoque par résonance une  souffrance et un  épuisement des organes qu’il sur-excite et fait dysfonctionner. 


Ce qui est noté "crise " ici, correspond aux "tirs" 

Par ailleurs, le cerveau visé par ces sons pulsés par une énergie dirigée,   est privé de sommeil . Il souffre de la douleur provoquée par les tirs , et en plus de l’absence de repos et de récupération. Il faut se souvenir également que ces  tirs guidés vers la tête, où qu’elle se trouve,  gagnent automatiquement en intensité pour contourner les protections ajoutées.


 « Vous n’avez qu’à mettre du papier d’aluminium »  avait conseillé l’A201 goguenard et s’imaginant , comme tous les autres, faire gober une histoire de type EHS *.  

Il avait fini   par une menace classique du niveau  panpan fefesse, pour essayer de retourner  sa qualité d’agresseur poltron caché ,  en victime d’une râleuse : « Je vais  devenir désagréable » . avait-il ajouté.

Se présenter comme victime de sa victime pour se donner un accès à la loi du talion du milieu.! Rien de nouveau au royaume  mondial du harcèlement criminel en bandes organisées.


Car cet homme  du A201 que je ne connais pas,  n’est qu’un pion sadique et volontaire , au service d’une vengeance d’un autre  et qu’il exécute avec délice, parce que sans risque . 
Comme le font les individus  du A221, locataires de CM-CIC , au-dessus. En connivence. A tour de rôle. Parfois ensemble pour une même nuit. Justement comme celle-ci du 25 au 26 septembre 2015 . 

Pour aider ces acteurs vicieux ou promoteurs jouisseurs  de torture cachée, le phénomène  du HCE est  nié et archi-nié  . Il relève  quasiment d' un monde protégé de malades mentaux qu'il révèle dans son évolution rapide et grave . Il est fait de personnes  sans empathie qui jouissent en bandes organisées de souffrances infligées à un, une  ou des inconnu(e)s.  

Pour en arriver à ce point de déviance mentale/sociétale , il faut penser  prédispositions  ,   failles d’éducation , omerta.  

Les  psychopathes de Paris,  DeCertaines-Walti-Church-Frenove ,  sont un bon exemple de ce cocktail . Pendant plus de 3 ans, en cachette, ils avaient été capables , chaque nuit, de multiplier les actes de torture et de barbarie  sur une inconnue, propriétaire et voisine : MOI.

Le couple De Certaines  jouisseur de torture infligée  sur leur  commande,  à une femme seule,  a 3  enfants. Les services sociaux savent-ils comment ce couple  les éduque  pour en faire de nouveaux barbares, comme le papa et la maman ? Est-ce que ce couple  leur apprend à  prendre  du plaisir en crevant les yeux des chiens ?  ou en dépouillant des grenouilles vivantes ? 

L’A201 et les A221 posent le même problème  de citoyens  sadiques déviants, sans empathie,  imbus de ce qu’ils croient être leurs droits  à faire souffrir une proie désignée et attribuée par leurs bandes organisées , pendant que le maire regarde les crottes de chien à taxer et que les voisins font semblant de ne rien comprendre.

Au bout du compte , après quelques minutes d’un échange acide,  l’A201 avait dit qu’il allait éteindre son TV. Le TV  n’était pas en cause  , et sa seule  raison d’être allumé pouvait être  autre et sinon  un leurre. Car cet homme , prétendument couché,  avait été capable de décrire mes déplacements, antérieurs et  hors de sa vue.

Les tirs avaient diminués en cadence. Sans cesser . Et le petit du dessus (A221) était venu à le rescousse . Il s’était aussi payé  ses orgasmes de sadique  à base de tirs faits à travers les murs et  visant ma tête.


Quelques nuits plus tôt, le veilleur de nuit grisonnant du Solar hôtel  Paris XIV, sans WiFi dans les chambres , s’était également  donné ce plaisir.  
Dans  une chambre d’environ 10 m2 , rendue infernale par des tirs d’énergie incessants,  j’avais  essayé 6 places de couchage différentes , pour me protéger la tête.  Dont une dans la salle d’eau et une autre sur le palier.  En vain. 
Sans sommeil possible, à 3H30  , j’étais descendue râler .L’homme m’avait toisée, s’imaginant me faire taire avec 2 ou 3 bobards. 

Au retour dans ma chambre vers 4H , les tirs avaient complètement cessé, m’assurant 3 heures de sommeil pour cette fois.


Ce sympathique hôtel , n'est pas , de façon générale, recommandé à des EHS. Même sans WiFi dans les chambres, les CEM détectés sont les mêmes que s'il existait un système WiFi. Cela est sans doute du  aux 3 séries d'antennes  de téléphonie très proches. Dont une , à moins de 200 m.

EHS = Electro Hyper Sensibles   

vendredi 18 septembre 2015

FRANCE- Défenseur des droits et Individus ciblés

Pour la dernière fois, Samantha, si tu as quelque chose à me dire
je préfèrerais que tu passes par ton avocat
Dessin de VOUTCH

Pour ceux, victimes de harcèlement électronique, qui pensent que leurs plaintes rejetées à pour cause une forme de discrimination , il y a la possibilité d’accéder au site du ministère de la Justice « stopdiscriminations.gouv.fr »  
comme l’indique le Canard Enchainé  du 16 septembre, dans son article » La guerre des Sceaux »

Un certain  nombre de plaintes de victimes féminines,  rejetées  ou non traitées, relèvent sans doute de la tenace misogynie ambiante française. 

La misogynie est une forme de racisme qui dépend du genre et parfois en plus de la couleur et des origines. Pour lutter contre ce racisme-là, pas d'association aux moyens énormes,  style : « Touche pas à mon pote »
Seulement l’énergie du désespoir des individus concernés.


Le courrier ci-après avait été envoyé au  service du défenseur des droits . Il est  apparemment, maladroit, puisque rejeté comme non conforme à la raison d'être de l'institution. Il s'agit donc ici, d' un exemple de rédaction  à ne pas suivre.


LA VICTIME   à 
                                                                                                                  Monsieur TOUBON
                                                                                                                  Défenseur des droits

Le  4 mai 2015

Objet   : Torture à base d’ondes pulsées à travers les murs

Monsieur,

Comme quelques autres citoyens  européens je suis victime d’un phénomène de privation de sommeil et de brûlures par  ce que l’on m’a expliqué être des ondes pulsées parfois  portées par un rayon laser.

Ce rayon a la particularité de traverser le béton, le bois , les tissus etc.. Il est donc quasiment impossible de s’en protéger. Ces ondes ciblées sur le cerveau engendrent une souffrance phénoménale   tout en privant de sommeil. Elles ont , paraît-il  en outre, la capacité de détruire les cellules nerveuses.

Ce  procédé appliqué à un être humain    est criminel et encore plus s’il s’agit d’une expérimentation programmée. Ce que l’on ne peut pas exclure puisque rien n’a été fait pour le faire stopper .

En effet, le Président de la République française et divers ministres finalement  informés par courrier porté  il y a maintenant  plus de deux ans , n’ont pas réagi à cette description de torture.

Je sollicite donc  ici votre intervention pour leur rappeler les engagements de l’Etat français,  signataire de diverses conventions internationales qui interdisent la torture  et  avec pour corollaire l' obligation pour l' Etat   de  protéger ses ressortissants d'actes de torture commis sur le territoire .

Je reste dans l’espoir de votre intervention  décisive et rapide .

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations respectueuses.

Il avait obtenu la réponse suivante: 

Il y a , là encore, et malgré tout, une forme de non-assistance à personne en danger .

 Cette nouvelle fin de non recevoir,  montre aux cibles  de HCR et HCE, la nécessité de regroupement , d'échanges  et de témoignages concrets et incessants   pour faire reconnaître leur droit au droit,  et à la dignité  qui, pour le moment, leur  est encore  refusé.  

Pour mémoire, il faut ajouter qu'un email d'information sur la TORTURE PAR PRIVATION DE SOMMEIL au moyen d'énergie pulsée , avait été envoyé à tous la représentants de l'association Ligue des droits de l'homme. Majoritairement mâles. Ce message demandait une réaction  collective de soutien . Il n'y avait eu qu'une seule réponse , narquoise, suggérant ...... des problèmes mentaux des victimes!

HCR= Harcèlement criminel en réseau 
HCE = Harcèlement criminel électronique 

mercredi 16 septembre 2015

Les gars du A 221


Les gars du A 221  sont les résidants  qui occupent à tour de rôle  l’appartement au-dessus du mien. Cet appartement bloqué pour  mise à leur disposition par l’agence des Présidents, semble  servir  d’école à criminels débutants   . Les notables locaux y forment leurs employés de l'ombre , à harceler et torturer.
Quatre de ces gars-là  avaient montré leurs bobines. Tous jeunes et beurs.  Entre 20 et 35 ans. Aimables ou polis , sauf un, contrarié d’être vu avec femme et enfants venus lui rendre visite.



Comme dans toutes les histoires de cibles manigancées par des commanditaires  ,  ces gars du A221-là restent en planque active  plusieurs jours quasiment sans sortir.   sauf remplacés. Les sorties ou la relève   se font aux heures de repas quand tous les résidents normaux  ont la bouche pleine. Ou la nuit. 

Pendant tout leur temps de garde , les gars assignés au A221    s'affairent  à suivre mes mouvements à l’intérieur de mon appartement . Il s’agit pour eux  de savoir quand et où commencer les tirs d’ondes vers ma tête  : chambre , salon ou cuisine . Jour ou nuit . Le matériel suit systématiquement , pour être positionné à l'aplomb de mon couchage . Comme à Paris, comme à Vannes, en appartements . 


La nuit dernière , près de la cuisine, un tir d'ondes  sec et fulgurant avait atteint un nerf de la joue gauche. La joue tapotée d'abord,  pincée ensuite, puis longuement massée  était restée insensible 

Ce suivi de mes mouvements  à l'intérieur de l' appartement  se fait par méthode de type radar-doppler et en alternance avec une technologie de type WiFi, histoire de déboussoler 
 .
Cette technologie   WiFi mise au point, entre autre,  au MIT , est  aux mains des dominants français,  et donc des  voyous à leur service ,  depuis plusieurs années. 

Comme tous les jeunes délurés de ce XXIème siècle, certains  gars du A221, sont branchés technologie . ce qui donnait ceci le 15-9-à 23h39 .



Mon ordinateur était  alors sans connexion internet , quoi qu’en laisse penser une des images.   Il était resté  incontrôlable, tant que  branché sur l’électricité.  Encore elle.. 

Depuis plusieurs mois, ceci  ci-dessous était mon quotidien . Cette photo est du 14-9  et confirme   une prise en main  continuelle de mes connexions. 


et devenu ceci , quelques instants plus tard



Récemment , le gars de faction au A221 s’était absenté en laissant la connexion  opérationnelle. Et  sans aucun branchement de ma ligne téléphonique, j’avais été informée  par mon écran que ma connexion était active. Fortiche non  ? 

Début  septembre je m'étais risquée à un paiement en ligne pour 45,10 euros. Virgule au bon endroit  . Tout bien écrit.  En quelques secondes, ce montant avait été transformé en 4510 euros. Sans mes mains. Sous mes yeux.  Pas le temps d'une photo . Seulement celui de refuser le paiement .



Et BINGO  ! Mon compte avait été bloqué par la banque. Tous autres paiements refusés. Technique connue de l'empêchement.

Ce jour , la mer était en colère.




Moi aussi . 
 Citoyenne d'un pays  
- où l'article 226-1 du code pénal sanctionne l'atteinte à la vie privée,  
- où la cybercriminalité est punie par l'article 323-1 du code pénal 
- où  la torture par souffrance infligée volontairement  devrait entrainer l'application de l'article  222-1 du code pénal, 
mais  pays , où les lois ne servent à rien   quand les criminels sont de la caste des dominants et protégés par d'autres dominants  , lesquels  classent les plaintes des victimes de leurs amis. Ou attendent l'extermination de la victime .

Dans ce pays , des juristes et surtout des médecins cautionnent la torture par  ondes pulsées, par leur silence .