vendredi 14 septembre 2018

Le harcèlement en réseau des dominants du vieux monde contemporain français




Le réseau signe un ensemble  de liens interpersonnels ou interprofessionnels . Ce mot  sous-entend souvent  un système d’entre-aide organisé  à l’usage des  relations constituées   et avec obligations réciproques. 

Le terme harcèlement introduit la notion de nuisance avec acharnement. 

Les dominants sont les individus  que des études gratuites ( en France), la chance et/ou   des relations,  ont aidé à se hisser à des postes de responsabilité ou de décision. Ce mot est surtout employé quand les individus en question détournent leur pouvoir ou qualité à des fins partisanes ou personnelles.

Le vieux monde  français, est celui des magouilles, des ententes cachées, des  entourloupes,    .des passe-droits, du  corporatisme , du cynisme. 
Il était censé cesser par une transparence généralisée et un respect des règles. 

Il reste  contemporain si, par exemple,  un membre du gouvernement qui  a autrefois  fraudé en méprisant les lois pour  s’accorder des passe-droits et faire des économies  ne démissionne pas  une fois ces faits connus, pour permettre à la justice de faire son boulot sereinement.
Ce membre du gouvernement qui s’agrippe à son ministère, veut  en plus taxer ceux qui regardent les émissions TV sur leur ordi . Comme s’ils fraudaient.

Le vieux monde reste contemporain , si  par exemple , un banquier après avoir utilisé   sa position,  qualité et signature  pour faire la fortune de sa compagne et  constituer ainsi le futur héritage de leur enfant,  postule en plus ,  pour une position qui  lui permette un pied de nez à la justice.



Mais certains  employés  ( ou ex-) de l’institution justice ne sont pas en reste , comme l’a montré cette histoire ,  et tout particulièrement , aux Sables d’Olonne ( 85). 
A la manière de psychiatres qui dé-nomment la réalité d’une personne, des employés dominants de l’institution justice détournent le sens des articles de loi  ou usent d’ amalgames trompeurs,  et qu'une victime devenue leur cible , devrait mettre des années à détricoter. 


Le  premier magistrat des Sables d’Olonne est un ex-magistrat et ancien flic . Il a ses entrées  et ses affidés au TGI, à la préfecture , au commissariat. 
Pour se débarrasser  sans gros risque des gêneurs , il peut tirer 3 cordons . 

Certains de ses ennemis disent  que le premier magistrat des Sables d’Olonne  souffre de cordonite
Internet , en tout cas, lui aligne 3 distinctions dont deux pour hauts faits culturels et littéraires. 
Non ! pas les siens .  
Mais ceux du prolifique auteur  (✝︎) belge de polars , Simenon,  qu’il a mis à l’honneur  depuis 1999  pour s’aider à se faire connaître et conquérir  la ville   . Simenon,  est le père de Maigret  son bonard et roué personnage de fiction qui appelle, localement,  un amalgame facile . 


Le maire avait été sollicité  en qualité de 1er magistrat de la ville pour dénoncer un crime (HE)  au nom de l’article 40 du CPC et   avait répondu  qu’il ne l’était pas  ( 1er magistrat).
Dans un autre courrier , il avait transformé le sens  de l’article 40 du CPC . Ce qui donne à voir  ce que peut oser  un (  ex- ) magistrat  forcément au-dessus de la loi.




En 2017, le premier magistrat de la région ( TGI )  était Gilbert LAFAYE, adepte inconditionnel  du motif 43




En cette même année 2017, la juge  des expulsions  Catherine BARRAT  n’avait d’yeux et d’oreilles que pour  les compères ,  Vincent NIQUET et  Thomas ROUBERT . 

Catherine BARRAT avait 3 ans pour expulser une locataire qui payait son loyer. Pour complaire aux deux compères et au maire, elle avait choisi ....tout de suite.




Cédric VINCENT  aux airs juvéniles et innocents ,  employé de l’institution justice comme huissier de justice  ,  est apparemment le chéri de ces dames  magistrates qui lui passent  son incompétence, sa gourmandise et   ses caprices financiers  et même ses escroqueries.  



Pour parfaire l’image ce vieux monde contemporain en action , il y a aussi les employés des employés de l’institution justice, flics et pandores. 





Mais si ces derniers ( flics et pandores)  sont mal à l’aise, maladroits voire vaguement réticents à dégommer une victime , alors il reste la feinte acceptation d’une plainte avec CPC , ensuite détournée par la  nouvelle fée-procureure des Sables d’Olonne . 



Cette fée-procureure est  capable de  blanchir menteurs, faussaires et escrocs d’un coup de  sa baguette magique ( ou de tronçonneuse)  tout en  les faisant voler la victime .





samedi 8 septembre 2018

Harcèlement en réseau et vols


La môme fonçait vers moi avec son mini-caddie de future consommatrice , sans regarder. La jeune mère , à ses côtés,  fixait un point derrière moi, l’air effaré. En me retournant , j’avais fait bouger le père de la petite. Et il m’avait doublée pour rejoindre sa petite famille.


Mon sac à dos était ouvert. La paire de lunette de vue ,  posée sur le contenu du sac à dos avait disparu. 
Cela se passait devant les caisses d’une grande surface . Le 24 août  2018.


15 kms plus loin, le 6 septembre  2018 , ma voiture, déplacée  par commodité à proximité de la route , mais  sur le terrain privatif  compris dans ma location, avait été laissée ouverte, entre 10h et 14 h. 
Dans cet intervalle de temps , la paire de lunettes  volée  le 24-8 , avait été déposée par X , près du levier de vitesse , dans la voiture. 
Il y avait 4 personnes susceptibles d’avoir eu accès à mon véhicule , dont une , beaucoup plus vraisemblable que les autres . 

Ces détails sont, de nouveau , destinés aux cibles de harcèlement en réseau  pour rappeler qu’Il s’agit d’une méthode  assez  basique de harcèlement  en réseau  de proximité,  avec vol temporaire. 
L’objet  volé est gardé  (ici)  le temps d’un nouvel achat obligé pour la cible , ou le temps d’une opportunité pour qu'un  comparse dépose cet objet dans un endroit  pratique mais improbable  . 

Ces manigances qui amusent les niaiseux en bande  organisée supposent 
- que le crétin voleur sache que X est une cible à ennuyer
- que le même crétin fasse parti d’un réseau à qui il transmettra l’objet volé
- qu’un autre niaiseux qui a des facilités d’accès à  l’habitation  de la cible au sens large , puisse remettre l’objet après un certain délai et selon les occasions. 



Cette anecdote , ici, rappelle vaguement celle d’Arthur Pass  (NZ) racontée en détail dans un blog précédent . A savoir : 
- la petite maison que j’avais trouvé  à louer n’avait qu’une pièce : la chambre
- dans le cadre de ma location, j’avais accès à la pièce commune, à la cuisine , à la salle de bain de la maison éloignée de la mienne d’une dizaine de pas. Cette grande maison comprenait plusieurs chambres retenues par d’autres voyageurs. 
- installée dans la pièce commune , alors qu’un orage  de montagne s’état déchainé,  j’avais utilisé  mon ordinateur avec une clé USB
- un diplomate suédois  en poste à Melbourne (Au),  en voyage de 3 jours en NZ avec femme et enfant ,  et locataire d’une des chambres  de la maison m’avait interrompue à plusieurs reprises pour offrir, chocolat, re-chocolat , thé …. et ras le bol. J’avais rangé ordinateur et clé  USB sous le regard  indiscret du suédois, pour aller faire des gui-li-gui-lis à sa petite Eleanor et lui apprendre des mots de français.
- tout soudain, malgré l’orage et les bourrasques de pluie et de vent violent, le suédois était sorti
- de retour dans ma maison avec ordi et sac à dos où était rangée la clé USB , pour reprendre mon travail d’écriture , il me manquait la clé USB.
- Avant la nuit, j’avais occupé la salle de bain commune de la grande maison
- Au retour dans ma petite maison, j’avais trouvé ma valise ouverte . La clé USB avait été jetée dans la valise. 



- le lendemain matin , les suédois étaient partis très tôt pour un retour en Australie. 
- sur la porte du bureau qui centralisait les locations, le suédois avait scotché les clés qu’il avait utilisées. L’une des clés rendues était le double de la clé de ma petite maison et que lui avait fourni le responsable des locations.

Le seul endroit avec ordinateur et WiFi , était une salle proche du bureau des locations.
Il est très vraisemblable que le suédois  sorti pendant l'orage, y avait  été pour  transmettre  le contenu de ma clé USB à un correspondant . 
Il est quasiment certain que le suédois avait obtenu le double de la clé de ma maison , du responsable du bureau de location.

Je ne connaissais ni l’un ni l’autre . pourtant ,  l’un et l’autre avaient  décidé ou accepté de me nuire et s’en croyaient le droit. 
Nous étions en Nouvelle Zélande 

L’un était suédois, en vraisemblable contact avec mes ennemis qu’il avait alimentés en informations volées à la source . 
L’autre était néo-zélandais et travaillait dans le tourisme où il aurait du avoir pour mission  annexe de sécuriser le séjour d’une cliente.

https://etouffoir.blogspot.com/2014/03/harcelement-en-reseau-les-vols.html


lundi 3 septembre 2018

Harcèlement en réseau- cyber-empêchement

L’incident  de cyber-empêchement suivant avait montré que (un ou ) des hackers étaient en surveillance de ma connexion  tard le soir et avaient la main sur  le Safari de mon ordinateur .
église N-D de Poitiers ( 11ème siècle)

La ville de Poitiers (86) est une ville universitaire à réputation internationale  . Elle  est , en plus,  censée avoir   le rapport étudiants/habitant le plus élevé de France. 

Fondée en 1431, l’université de Poitiers  est   une des plus anciennes de France .

Wikipédia nous apprend aussi que c’est à Poitiers , que des professeurs  de Paris, exilés , avaient  examiné Jeanne d’Arc et ses voix.



Dans le classement  ( contemporain ) de Shanghai qui distingue les 1000 premiers établissements d’enseignement supérieur et de recherche, l’université de Poitiers se situe dans le TOP 800 de la recherche mondiale..

Dans cette ville, on trouve aussi un Institut de sciences criminelles, où de nombreux juristes dont des avocats ont sans doute fait une formation annexe et complémentaire. 

Cet institut  de sciences criminelles travaille, par ailleurs,  en partenariat avec l’Ecole de criminologie de Louvain-la-Neuve, et des équipes de facultés de droit de Ljubijana ( Slovénie) ,  et Messine (Sicile)

Toujours à Poitiers, il existe aussi un Collectif pour la recherche, l’information, et la formation multidisciplinaire en criminologie et qui regroupe opportunément des juristes, des médecins et des psychologues. 


Par ailleurs, le TGI des Sables d’Olonne (85) situé en bord de mer , et  où mes plaintes ont été coulées , dépend de la Cour d’Appel de Poitiers .

Tout cela fait donc de POITIERS un lieu privilégié pour interroger indirectement sur  la connaissance des problèmes du harcèlement criminel global contemporain  … et sinon en prévenir ceux qui peuvent l’être. ….. à condition que je ne sois pas  sous surveillance constante .

Un premier clic sur l’annuaire des avocats de la ville avait donné une image claire , le temps de lire le premier nom de la liste. 

Et tous les clics suivants avaient engendré le même cache pas très astucieux . 
Comme suit :



N'importe qui peut être confronté à ce genre de problèmes. 
Pour les cibles de harcèlement en réseau , c'est , sous une forme ou une autre, dedans ou dehors,  chaque jour et plusieurs fois par jour. 

lundi 20 août 2018

FORMULAIRE pour demande de dossier pénal


Certaines cibles française de harcèlement criminel global  ont choisi de témoigner  de la criminalité dont elles sont victimes en utilisant  les réseaux sociaux pour le faire  . C’est une riche idée. 
D’autres cibles  françaises se sont maintenant regroupées pour comparer et analyser leurs expériences . C’est une autre riche idée. 



Un récent article d’Ouest France qui fait état de l’état de notre pays note ce dynamisme des regroupements parallèles et des réseaux sociaux ,  pour faire face ou contourner l’emprise des lobbies et du corporatisme. 

Lobby peut aussi être  un mot poli pour  désigner le système de type maffieux qui  corrompt toute la société mais   empoisonne  aussi lourdement le système judiciaire où des employés de l’Etat imposent leur loi  de « l’opportunité »  ( = la loi c’est moi) faite  de l'expression de  leurs affects et  de leurs préférences de castes ,  perso.

Il n’empêche que la bataille des cibles contre leur invisibilité de parias ne changera pas sans l’aide de magistrats intègres  et de représentants de la loi ( flics et pandores) obligés à respecter le droit et la loi qui les nourrit. Et leurs enfants avec . 

 Il n’est donc pas indifférent de porter des plaintes justifiées et motivées et de réclamer les dossiers liés à ces plaintes pour les partager et les analyser . 

Le formulaire ci-dessous a été fourni par l’ADAVIP 85 dont le bureau se trouve proche de l’entrée du TGI des Sables d’Olonne (85) et où des employées sympathiques et à l’écoute  qui se relaient pour aider les victimes et les conseiller. 


Ceci est une copie de copie 
à recopier, si besoin ,  sur papier libre 




Plainte pour harcèlement criminel global

Trouvé dans une médiathèque

Le harcèlement criminel global comporte deux volets
- une atteinte à la vie privée et aux biens
- une atteinte à l’intégrité physique relevant de la définition de la torture

Cette atteinte  à l’intégrité physique est faite de harcèlement électronique de divers sortes et sources.

Cette plainte avait  été traitée avec le laxisme méprisant habituel du TGI des Sables d’Olonne (85) qui a  laissé pourrir la situation en maltraitant et faisant maltraiter la victime ( moi)  pour réussir à s’en débarrasser avec pertes et fracs à ses dépens. 

Quand une victime quitte une ville, le magistrat en charge décide que la loi de  l'opportunité, qui équivaut à son divin désir de se débarrasser d'une victime et de protéger ses amis escrocs et voleurs , est le moment opportun qui  lui permet de classer et clore un dossier.

C’est un gendarme du BAT de Saint Gilles Croix de Vie qui m’avait appris par un amical  email ( interdit par la victime) , le classement  sans suite , sur ordre du parquet, de cette plainte et qui comporte  un volet criminel . 

A ma connaissance , cette plainte  ne comportait PAS de NUMERO de PARQUET



Electro-encéphalo-scan du cerveau BRÛLÉ  par le harcèlement électronique 



Madame Carine HALEY
Procureur de la République
Tribunal de Grande Instance
Palais de Justice
85100 LES SABLES d’OLONNE

Le 7 mai 2018
Objet : Plainte pour harcèlement  ( article 222-33-2-2 du Code pénal)
              Plainte pour atteinte grave et volontaire  à l’intégrité physique  et psychique par         actes    relevant de la  torture  ( article 222-1 du Code pénal)

            

Madame  le Procureur,
Par la présente, je porte plainte contre la copropriété du 277 Esplanade de la Mer  à Saint Hilaire de Riez (85270) et représentée par les membres de son conseil syndical et son président de conseil syndical, s’il en existe un, pour 
  • - harcèlement  fait de violations de domicile incessantes et de dégradations de mes biens  et vols divers
  • - atteinte grave à l’intégrité  psychique par acharnement 
  • - atteinte grave à l’intégrité physique  par des moyens  électriques ou électroniques cachés qui propulsent une énergie vers mon appartement .  Cette énergie dirigée   atteint le cerveau  , prive de sommeil dans la souffrance et dégrade la santé 
Le syndic de la copropriété  sise au 277, Esplanade de la Mer à Saint Hilaire de Riez 85270 , est   Monsieur Chaillou , société ACCORD Immobilier Ports et Plages 20/22 Esplanade de la Mer, 85160 Saint Jean de Monts .
Cet immeuble de résidences secondaires semble habité par les copropriétaires et leur descendance qui y ont séjourné à tour de rôle  pendant de courtes périodes depuis le mois de septembre 2017 jusqu’à ce jour.
La propriétaire de l’appartement  n° 5  où j’habite encore , est Madame GILLIER  , 
3, rue des Lilas , 
85600 BOUFFERE.

Madame GILLIER a été prévenue des violations de domicile, et de problèmes de type électrique   qui me brulaient la peau. Elle n’a pas répondu.

Par ailleurs, le Règlement de copropriété de la résidence Le Sextant précise que le syndic  n’est pas susceptible de recevoir les plaintes concernant les troubles de jouissance.
             
Tout d’abord, dans le cadre de cette plainte  il convient de noter que le jour de mon arrivée dans cette immeuble,  fin août 2017, le jeune déménageur sous-traitant de la société  MAS  des Sables d’Olonne en charge de mon déménagement  m’avait annoncé «  vous resterez pas » 
 Qu’il s’agisse d’une information anxiogène ou d’une menace cette phrase avait été répétée de façon péremptoire par ce  jeune homme et  que je ne connaissais pas 
Le harcèlement moral   de proximité  est  fait de violations de domicile avec dégradations ,  vols et déplacements d’objets . Ici , encore , il   avait commencé le lendemain de mon installation. Ce qui est le signe d’ une organisation  avec  préméditation.
 Je  note ici en exemple la première violation de domicile organisée  avec dégradation  Alors que deux propriétaires ( logement n°4 et  n°12) effectuaient des travaux dans la partie commune du couloir, juste en face de ma porte d’entrée d’appartement, je m’étais absentée un court moment. A mon retour j’avais trouvé des franges arrachées  du tapis de mon couloir d’appartement et déposées devant ma porte d’entrée. ( à l’extérieur de l’appartement).
Récemment alors que le seul autre appartement occupé par des descendants du propriétaire  était le N°2, j’avais pu noter des violations de domicile à chacune de mes absences avec déplacement d’objets, apport d’anciens papiers  volés et collectionnés par les harceleurs en bande organisée.
De nombreuses dégradations vicieuses  de meubles , d’objets personnels et de vêtements ont été faites au fil des très nombreuses violations de domicile de ces  8 derniers mois.
 J’ajoute en annexe quelques photos en exemple.
Le harcèlement par des moyens électriques et électronique est tout aussi caché, organisé  que la délinquance des violations de domicile hargneuses . Il est par ailleurs  sans cesse modifié et adapté pour éviter les preuves. Ce harcèlement par moyens électriques et électroniques  a été  opérationnel dès mon arrivée dans les lieux fin août 2017.
Ce type de harcèlement dit électronique  propulse de l’énergie ciblée sur mon appartement. Cette énergie provient de façon aléatoire du dessus ou du dessous. 
Ce harcèlement électronique  semble avoir été mis en action par des individus différents venus séjourner dans cet immeuble.
 Lors de la dernière  très éprouvante  nuit de torture électronique  du 27 avril 2018,il ne semblait y avoir d’occupants que dans l’appartement n°2 ( CA-136-SX)  Après avoir coupé l’électricité de mon appartement, sans effet d’amélioration de ma situation, j’avais coupé l’électricité  des parties communes de l’immeuble  à  2h40 du matin. Cela m’avait laissé environ une heure de répit. Puis tout soudain , un tir  extrêmement violent , avait  fait redémarré   les agressions radiatives 
Pour cette nuit-là, il s’agissait de sifflements fulgurants  qui traversaient toutes mes protections superposées et qui   filaient  dans l’oreille droite. Cette énergie sifflante propulsée atteignait également la gorge et les bronches qui semblaient  sur le point d’imploser, donnant une sensation de mort imminente.
 Une seule fois au cours de ces 8 mois , par détection et ressenti j’avais pu déceler une autre origine des tirs d’énergie , cette fois  à l’horizontale , en provenance de l’appartement n°4 et qui visait ma chambre par la fenêtre.  
Ce harcèlement électronique en bandes organisées  , mis en oeuvre par des inconnus  , et ici par pur sadisme et opportunité , a été   renouvelé  une nouvelle fois , pendant ces 8 mois écoulés , avec des variations de camouflage planifiées  et des cadences et  intensités   au gré  de la cruauté et de la  barbarie des  tortionnaires volontaires de l’endroit. 
Ce harcèlement électronique avait créé une  maladie incurable : l’électro-hypersensibilité  qui rend toute vie sociale  quasiment  insupportable et impossible.
Mais , il est important de différencier  un environnement pollué  de champs électromagnétiques sans propulsions particulières  et des agressions intentionnelles à base d’énergie pulsée violemment pour faire souffrir ,  priver de sommeil ,   dégrader encore plus la santé et les conditions de vie, et obliger sans cesse à déménager ailleurs. 
C’est ce harcèlement d’agressions intentionnelles  physiques et psychiques   qu’ont mis en place, les propriétaires de cet endroit et leurs descendants, pour m’obliger à partir, à mes dépens.
C’est ce harcèlement d’agressions intentionnelles physiques et psychiques perpétrées  au sein de cette copropriété qui m’amène à porter plainte  selon les  termes des articles  article 222-33-2-2 du Code pénal, article 222-1 du Code pénal, et de tout autre  article que vous pourriez juger approprié à cette situation. 
Par le passé , des neurologues  et médecins consultés avaient choisi de nier le fait criminel rapporté, en me menaçant. Je n’ai pas essayé de renouveler cette expérience désastreuse.
 Tant que de pareils comportements de représentants du corps médical  et d’administrations  machistes  subsisteront  , des femmes seront en grave danger dans ce pays.
Je reste   à votre disposition pour tout renseignement complémentaire avant mon départ obligé ,  à votre entière convenance .
Avec mes respectueuses salutations.


P.J : pages 3 et 18 du Règlement de copropriété du Sextant
        Plan du rez-de-chaussée et du sous-sol du Sextant 
        Photos de diverses dégradations ( lunettes 20 euros et 25 euros – chaussures 110 euros)
        Photos de correspondance  de détections et de décharges électriques dans le cerveau ( sachant que je suis pas épileptique ; ce qui est confirmé par un examen à l’hôpital Foch de Surresnnes)






Harcèlement électronique au SEXTANT


Ce harcèlement électronique , local et  volontaire, peut se faire en bande organisée incluant des professionnels soudoyés, par intervention sur les réseaux électriques et électroniques , qui courent dans  les immeubles en copropriété.

Cela avait déjà été noté dans deux immeubles où j’étais propriétaire
- rue du Fbg St Jacques Paris XIV
- rue Ernest Renan  Paris XV
Dans l’un et l’autre endroit, j’avais surpris des non-professionnels en train de bricoler sur les tableaux électriques, en cave.

Au Sextant, j’étais locataire et dépendante 
- de la propriétaire
- du  pseudo gestionnaire de bien Mr Chaillou
- des co-propriétaires harceleurs et tortionnaires 



Quelques jours après mon arrivée au Sextant , un  vendredi matin, l’électricien de l’immeuble était venu pour intégrer  mon nom à la liste des résidents sur l’interphone. 
Il avait été reçu cette mission  de faire , du syndic , Mr Chaillou.

Le soir du  même jour  , le même électricien plus  un apprenti et  3 propriétaires,  se trouvaient dans le couloir  en train de trifouiller sur la gaine contenant tous les fils d’alimentation électrique de mon appartement. 
Cette gaine de fils divers alimentant mon appartement  était  facilement repérable puisque la seule à droite du boitier.
J’avais interrogé sur un  problème éventuel. 

Le proprio du n°12 ,  résidant au premier étage avait répliqué 
«  l’intervention de ce matin était pour vous. Pour mettre votre nom dans la liste. Là, maintenant , c’est pour nous » 
Un  bricolage sur l’électricité de mon appartement , pour eux ? 



Quand j’avais interrogé l’employée du  pseudo gestionnaire de biens mais vrai syndic Mr Chaillou, elle n’avait pas répondu  .
Quand j’avais protesté contre l’hypertension électrique détectée de l’appartement , le pseudo gestionnaire de biens mais vrai syndic Mr Chaillou, avait  rigolé, mais promis l’envoi de l’électricien dans l’appartement  pour vérification et modération «  du jus » .
Personne n’était jamais venu chez moi, vérifier ou modifier quoi que ce soit.

La plainte suivante avait été portée après une expérience de  vérification . J’avais été dormir successivement , en catimini,  sur le ciment des  3 paliers  de l’escalier de secours. 

Ce  qui  avait montré l’absence d’agressions électroniques au 3ème étage où je m’ étais endormie benaise ( tout à mon aise)  et réveillée avec une trachéite . 


Cette plainte au pénal , pour faits criminels , n’avait été suivie d’aucune convocation , d’aucune enquête locale,  ni d’aucun classement connu.