vendredi 27 novembre 2015

HCR - Mon oeil

Photo Wikipedia


Les victimes de harcèlement électronique  bombardées  de signaux de toutes sortes perdent des degrés d’acuité visuelle à toute vitesse. Un assèchement de l’œil  provoque une rapide cataracte du cristallin.
Très vite, on ne voit plus les panneaux routiers,  ni les plaques des rues. Le monde perd ses couleurs. Les objets leurs contours.
Dans des cas d’attaques par ondes de type radar, la cataracte se forme, parait-il,  souvent  sur la rétine.

La 1ère opération de la cataracte du cristallin  avait eu lieu presque  discrètement. Le réseau crapuleux de l’endroit avait   raté   l’ information et aussi la préparation de ses habituelles niaiseries. J’avais eu presque  la paix.
Organisé souvent  à  huit jours d’intervalle,  le  2ème  passage en clinique * (1) était donc prévisible tout comme d’éventuelles habituelles brimades adaptées à la situation.
Pendant l’opération sans sédation générale, le spécialiste avait râlé. Quelqu ‘un avait eu le culot de lui prendre 3/4 d’heure de son temps , qu’il aurait pu sinon passer  à gagner 3 fois 40 euros. Comme le ¼ d’heure de consultation est à plus de 80 euros, 40 euros représentent sans doute  le bénéfice.
Sur ces bonnes paroles , l’intervention terminée, il avait arrosé l’œil d’ une généreuse giclée d’un liquide qui brûlait . Le tout conservé sous pansement . Et  il avait filé.
Et ça brûlait . Et ça brûlait. Cette sensation avait duré  jusque tard dans la nuit. Une nuit, par ailleurs, sous tirs d’énergie. En clinique.* (1)
Le lendemain, cet œil-là  ne voyait que  cotonneux. J’étais borgne . Je versais l’eau à côté du verre. je ratais les dénivellations de trottoir et je marchais  dans la rue en bousculant. Sans équilibre.


Un passage en urgence en   hôpital   avait montré  un œdème de la cornée,  la présence de fils  inutiles , une vision de 1/10. 
Par courrier, le  chirurgien avait été interrogé sur le nom et l’utilité du produit qui avait inondé et brûlé l’œil.
Sa réponse avait été qu’il n’y avait eu aucun  produit ajouté. Sous- entendant que je mentais ou affabulais voire que je  perdais la boule.


C’est ce qui fait ici penser à une participation de harceleur dans le cadre de sa fonction. Car ce geste  d’asperger l’œil était aussi précis que celui de l’incision ou de l’application du pansement. 
Or, cet ajout de produit n’avait pas eu lieu la première fois . Ce geste  était sadique. Comme la dénégation était   suffisante et arrogante. On peut y ajouter aussi l'usage des fils (suture) qui irritent l'oeil en continu. Car comme l'indique un déroulement d'opération lambda

Étape 8 : Une suture peut être réalisée par sécurité (moins de 1% des cas), notamment lorsque la taille de l'incision est supérieure à 3 mm dans le cas d'implants particuliers.


Cette histoire, comme beaucoup d’autres  aussi, montre que  le monde médical n’est pas exempt de harceleurs cachés sous leur  apparente respectabilité,   obtenue par des études gratuites offertes par les contribuables.
Ma mère , victime de harcèlement en réseau , aussi , en avait fait les frais à plusieurs reprises. Lors d’une opération de la hanche , elle avait été dotée d’une prothèse trop longue. Elle boitait, avec des douleurs au genou et à la colonne vertébrale qui avaient été en empirant.
Suffisant , le chirurgien avait d’abord nié. Face aux évidences , il avait ensuite fallu écouter  la kyrielle des  «  ça n’est jamais arrivé avant «  «  c’est la première fois «  «  c’est un manque de chance «   «  il y a sans doute eu une erreur » De taille !

Plus tard, avec un cancer de la partie haute de l’estomac, ma mère  avait choisi de ne pas être opérée. Un oncologue de la clinique Labrouste avait accepté de l’accompagner au mieux,  selon ses choix. 
Puis un jour, il nous avaient convoquées en urgence dans son service au prétexte de lui ajouter une poche de sang . Pas de chambre individuelle, comme les autres fois. Une salle commune, avec d’autres perfusées.
La nuit et le jour suivants avaient été en douleurs et dégobillages. Impossible de joindre le médecin. J’avais fait le siège de sa consultation, jusqu’à ce qu’il me reçoive et qu’il le dise
Il avait pratiqué une chimiothérapie. Sans protocole. Sans prévenir la famille .Contre la décision de la malade. 
Son excuse :  «  des pressions « , refusant de les nommer. 
Comme si  n'avait jamais existé , l’article  36   du code de déontologie  des médecins qui dit : Lorsque le malade , en état d'exprimer sa volonté, ,refuse les investigations ou le traitement proposés, le médecin doit respecter ce refus après avoir informé le malade des ses conséquences . Le consentement de la personne examinée ou soignée doit être recherché dans tous les cas. 
La confiance  praticien/ patiente n’existait plus.  Au milieu des affres de la maladie, Il avait fallu partir à la recherche d’un autre spécialiste. 
La manip, ici encore,  était évidente . Les organisateurs du harcèlement en réseau n’acceptent jamais qu’une  situation devienne, simple, facile ou amicale , pour leur cible. En provoquant des  erreurs, des tensions , puis des réactions, ils entrainent le « pion » et la cible vers un conflit , espérant que le « pion » aura assez de relations importantes pour les amener à son tour dans un harcèlement collectif de vengeance sournoise.
Dans le monde médical , il y a   aussi ceux qui refusent d’entendre parler du harcèlement électronique pour ne pas avoir à le dénoncer  .
 Il y en a  aussi  d’ autres , couards, ou  sadiques ordinaires   non encadrés, qui pratiquent le harcèlement à la manière de certains fonctionnaires,  par habitude facile,  cachés derrière un nom de métier qui induit la confiance obligée. 
Et il y a les autres.  Heureusement. 
Bien sûr, toutes ces situations isolées font penser à la- faute- à- pas- de- chance . Mais  c'est l'observation attentive d'un contexte avec toutes ses répétitions malsaines , qui permet de classer ces faits dans une entreprise plus générale de harcèlement en réseau.

mercredi 25 novembre 2015

39.19 - 17 - 112 pour les victimes de violences

photo Wikipedia

39.19 est le numéro  national d'écoute  et d'orientation pour les femmes victimes des violences de leur conjoint. 
Ce numéro fonctionne 
- de 9H à 22H , du lundi au vendredi et 
- de 9H à 18 H les samedis, dimanches et jours fériés

17 est le numéro d'urgence  à partir d'une ligne fixe
112 est le numéro d'urgence à partir d'un portable. 



E FRANCE, une femme meurt tous les 3 jours, sous les coups  de son conjoint . 

Photo Wikipedia


En FRANCE, on compte 33 viols déclarés par jour.  Soit un viol toutes les 40 minutes 
En FRANCE, en 2014 , les viols  sur mineurs ont augmenté de 20 %
En FRANCE, on reconnaît que le taux de plainte pour viol serait inférieur à 10 %

En FRANCE , on se gargarise  volontiers à base de  " LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ "

Photo Wikipedia

lundi 16 novembre 2015

Détection d'individus ciblés - billet d'humeur

Dessin de Voutch
"Non, chérie : ça, ce n'est pas une palourde, c'est une vieille Nike"

La détection d’individu ciblé serait la science ou connaissance approfondie qui permettrait  à quelqu’un de pouvoir dire «  un tel est un vrai individu ciblé «   ou «  un tel est un faux individu ciblé  » 
En psychologie, sociologie, neurologie, ou  psychiatrie , cette spécialité de détection d’individu ciblé n’existe pas.
En physique , non plus.
La détection d’individu ciblé n’est donc  pas sanctionnée  par un  diplôme, une  licence ou un  doctorat .
 La détection d’individu ciblé en tant que connaissance supérieure  de la véracité de la situation de quelqu’un qui se dit tel,  est seulement affaire  de comparaison avec sa propre situation , d’impression, de déduction  ou d’intuition. L’une et les autres sont personnelles et faillibles.
A partir des critères maintenant connus comme faisant partie  des exactions infligées à  cette catégorie  d’êtres humains appelés «  individus ciblés «  , toute personne qui s’en reconnait victime peut se dire et déclarer aussi «  individu ciblé  »  . Au même titre que les autres et sans pour autant que son histoire ou ses malheurs soient exactement semblables à celle de tel ou tel.
 Certains peuvent subir un harcèlement  en réseau de rue, d’autres un harcèlement en réseau de proximité, d’autres  des V2K , d’autres….
Personne n’est qualifié pour le contester. Et c’est une perte de temps que  d’essayer de le faire pour remporter la première place dans cet enfer, en dénigrant les autres.  Jouer à la cellule cancéreuse qui détruit de l’intérieur n’est jamais une bonne idée.
Etre «  individu ciblé «   est un malheur fabriqué  par des humains malfaisants , et qu’il faut réussir à connaître , reconnaître et exposer à la lumière d’internet. 
C’est une tâche  ardue , épuisante et pleine d’embûches .
La détection de sous-marin est un autre exercice  de certains individus ciblés, peut-être désireux d’aider les autres en les mettant en garde . Cela consiste à essayer de démontrer que tel ou tel groupe est en fait  manipulé ou à la solde d’un organisme qui  cherche à contrôler les individus ciblés  
Certains blogueurs font ainsi la liste de tous les groupes dont il faut se méfier et qu’il faut éviter. Leurs arguments pour le démontrer à partir d’un ou deux éléments de leur liste,  se veulent analytiques  pour sembler raisonnables . Ces arguments  s’avèrent parfois simplement pinailleurs. Ils montrent, d’autrefois,  une appréciation biaisée par  une méconnaissance et une   incompréhension de certains  aspects de  la situation . 
Ainsi par exemple , un, par ailleurs,  intéressant TI blogueur américain , avait ainsi décidé qu’une association X n’était pas digne de foi , parce qu’elle incitait les TI à venir vers elle plutôt que d’aller se plaindre dès que possible à la police. Selon lui, cela prouvait la duplicité de l’association X.
Dans une association de défense des individus ciblés digne de ce nom, les responsables  connaissent le sort de  beaucoup des TIs qui ont porté plainte  :  l’internement en hôpital psy. Et il est très difficile d’en faire sortir quelqu’un. Car le système va essayer de le  broyer,  pour que la réalité de sa situation  d’individu ciblé  pour telle ou telle raison, ne soit pas révélée. 
Sans compter qu’une fois passé par la case «  psy  » , l’individu ciblé est réputé  officiellement non crédible. 
Que l'on soit individu ciblé d'un groupe de crétins malfaisants , d'une organisation internationale  de sadiques, d'employés pervers de services  de recherche  de groupes industriels ou d'un Etat , cette situation et qualité   d'individu ciblé   reste une abomination qui bafoue les principes de la démocratie , comme le font tous les terroristes du monde.
Les individus ciblés ont besoin les uns des autres . De tous les autres.
TI = targeted individual = individu ciblé = IC






jeudi 5 novembre 2015

HCR- Les voisins

H C R = Harcèlement Criminel en Réseau 
Il est criminel, parce qu'il vise indirectement à tuer, en poussant au suicide

Et plock !
Le voisin avait jeté l’oiseau mort devant ma porte fenêtre. C’était le jour de la fête des morts. Ça avait dû le faire rire en famille  tout le long de sa    journée vide d’intérêt.


Le coup des bestioles mortes est un classique international. Tous les réseaux crapulo/criminels du monde le  déclinent à leur manière, selon les bê-bêtes disponibles localement.
Cette pratique avait été décrite à : 

Ces voisins-là , A212,  ont des airs de petits bourgeois  propres sur eux. 
C’est de leur appartement qu’était venu le tir d’énergie dirigée qui avait éjecté un miroir posé contre notre mur mitoyen.
C’est aussi de leur appartement que partent certains tirs d’énergie sifflante, à l’horizontal,  durant la nuit. Les tirs d'énergie dirigée vers la tête sont destinés à priver de sommeil, fatiguer et abîmer le cerveau. Pour me protéger de ces tirs, j'organise  chaque soir, l'équivalent  d'un  blindage de protection à la verticale. Sur et sous le lit.
Quand l’opérateur ou le logiciel de  l’ordinateur apprennent, par écho/retour d'information , que le blindage mis en place   va  contraindre  à augmenter la puissance de l’énergie utilisée et qui sera alors plus facilement décelable en détection, la direction est changée. Les tirs viennent alors à l'horizontal, des appartements voisins du même niveau. Donc A212, surtout.

C’était aussi de  balcon A212 , de ces voisins-là , qu’était venu un tir d’énergie  violent , qui m’avait atteint au sommet du crâne, alors que j’avais transporté mon couchage sur le balcon pour échapper aux tirs à la verticale,  qui me suivaient en tous lieux, à l’intérieur de l’appartement.

« Pas moi » « Pas moi »  C’est le premier  lietmotif  des harceleurs désignés dans ces blogs. Après, selon les personnalités on peut avoir des insultes ou des injures ordurières à la Walti

et


Celui-ci était venu sonner le 29-10 avec à la main , ce papier  datant du 14-10. Le papier avait été scotché sur sa boite à lettres A221,  le 15-10. 

Là, ce 29-10 , A221  voulait des explications. Et disait ne rien comprendre aux mots « hautes fréquences »  « champs électromagnétiques «  et autres. Il était absent la nuit.
A ma question portant sur sa clef confiée à des copains, il avait répondu qu’il avait téléphoné à sa famille ( ?) et qu’il allait porter plainte contre moi. Avant de partir sur des insultes marmonnées.



Pendant ce temps là, Mme Brochet – pas Lucette - le fils Brochet et leur bande continuent leur violations de mon  domicile pour jeter les objets ou le linge par terre, voler , dont  des produits de 1ère nécessité - pain dans le frigidaire -,  décolorer les meubles …  très exactement comme ailleurs.




La même dame Brochet  , il y a quelque temps , pratiquait le harcèlement par le bruit, en le synchronisant avec chacune de mes entrées dans ma salle de bain. Nos deux salles de bain A210 et A211  sont mitoyennes .
C’est  également cette bande –là,  par ailleurs,  qui s’active au     harcèlement de rue constant avec la tripotée des vieux et jeunes   habitués oisifs  de cette ville.
Il y a quelque temps un couple BCBG d’une quarantaine d’années avait essayé de se donner accès à mon sac à dos, pendant que nous écoutions un orchestre de rue. Je l’avais senti et m’étais retournée  pour  un commentaire  sur la chanteuse. Espérant les dissuader. 

Bêtes ou acharnés, ils avaient continué jusqu’à réussir. Mais cela supposait surtout qu’ils avaient été sollicités, qu’ils étaient volontaires pour essayer de déboussoler quelqu’un qu’ils ne connaissaient pas , et qu’ils avaient été approvisionnés avec un objet volé préalablement dans mes affaires. 
C’étaient des  petites mains de receleurs .
Le réseau de harcèlement voulait , cette fois encore, faire la preuve de  sa réactivité : l’objet mis dans mon sac était un gant.  Le 2ème de la paire. 
Cette anecdote se situait juste après l’article  sur CUISINELLA :


Ce faisant, le  réseau  de harcèlement  faisait surtout la preuve de son organisation tentaculaire et de la bêtise crasse de ses participants aux airs de Madame et Monsieur Propret-dehors-mais-pas-dedans

Le harcèlement en réseau , tel que décrit dans ces blogs représente une sous-culture, basée sur  la malfaisance , le vol  direct et l’escroquerie,  par  des individus qui se cachent et sont  organisés et menés  à la manière de la franc-maçonnerie et souvent par  ses adeptes  . 

Ces réseaux font en sorte de se maintenir le plus possible en-dessous de la preuve pour éviter les plaintes  possibles. Ils prospèrent parce que toute dénonciation est suivie d’escalade de représailles et d'étouffement des plaintes quand elles sont possibles.
Le harcèlement électronique est l’étape terroriste  suivante et concomitante , quand et si la cible n'a pas été anéantie par la première phase , ou qu'elle devient par trop gênante.

Un nouveau blog décrit aussi ce phénomène de maladie sociétale qu'est le harcèlement en réseau :http://laproscrite.canalblog.com/