lundi 24 décembre 2018

French spooks - techniques de harcèlement


Les services secrets ne livrent pas de secrets. Il n’y en a pas dans ce livre qui peut se lire en ligne à :


Les cibles de harcèlement en réseau,  y trouveront des informations  pratiques  et qui corroborent leurs dires ,  dans les paragraphes qui traitent 
- des compromissions de psychiatres et d’avocats 
- des méthodes de surveillance 
- des méthodes  de filature urbaine qui anticipent les mouvements d’une cible
- des méthodes d’élimination sociale 
- des méthodes d’élimination physique

Que toutes ces pratiques soient communes , à des degrés d’intensités diverses ,dans des situations de harcèlement en réseau de cibles, n’induit pas forcément que le harcèlement d’une cible lambda ait pour origine les dits services secrets , qui ont d’autres chats à fouetter que pourrir la vie à Jean Dupont et Marie Dubois. 

Il n’en reste pas moins que  de nombreuses techniques utilisées pour déstabiliser , dénigrer et humilier une personne , peuvent être reconnues comme  très semblables à celles qui sont décrites avec exemples dans ce bouquin. 

Elles  peuvent  donc être  retenues et présentées, si besoin, pour expliquer des situations tordues et initiées par des réseaux  habitués de ces  techniques cachées et basiques  d’intimidation,  dans un contexte de harcèlement .

Il est intéressant de noter les problèmes psychologiques ou les fragilités mentales de nombre des participants recrutés par les services secrets ,  et dont les protagonistes  ne sont pas exempts de troubles engendrés par un contexte  de  cynisme ou de perversité professionnelle  et au final , de travail perturbant. 



Ce jour-là, la conférence était faite par un ex-chef spook. 
Un article du même jour , dans le Canard Enchaîné, faisait état de l’enquête qui l’avait obligé à quitter son poste. Le sujet , qui concernait Jacques Chirac, avait été évoqué sous forme de question . L’ex-chef spook avait répondu par une question abrupte, et laissée sans réponse . Un silence gêné s’était installé dans la salle.

Puis l’ex-chef spook avait sorti un trombone de sa poche et avait  fait sa conférence en parlant au trombone .

La fois suivante, un représentant du staff  du stage était venu me dire , en public, que l’ex- chef-spook considérait que je l’avais agressé et que c’était inadmissible. 
L’ex- chef spook était un ami du chef du stage . 
Moi, pas du tout. 
D’ailleurs le chef du stage avait organisé avec les mâles stagiaires,  une partie de harcèlement dont j’avais été la cible . 
Et le harcèlement avait continué , tout naturellement ensuite, avec l’aide du gendarme  du stage , le plus sinistre de tous : Loison



samedi 8 décembre 2018

La poêle de l'autre



Le harcèlement en réseau avec violations de domicile incessantes est fait de surprises  désagréables , de vols , de dégradations , de niaiseries, et d’andoulleries diverses. 

Les violeurs de domicile , découpent , déchirent ….les serviettes, les torchons, les housses de couette.

Ils et elles, égaux en bêtise,  fouillent les poubelles et tout contenant à portée de main , pour en jeter le contenu sur le sol et  essayer de faire travailler l’imagination de leur victime dans une recherche de sens et avec une énorme perte de temps et d’énergie.

Le violeurs de domicile volent et accumulent ailleurs,  ou dans une cachette , des objets qu’ils remettront , parfois, plus tard, lors d’une violation de domicile suivante.



A Paris XIV, dans l’immeuble petit-bourgeois du 81 rue du Fbg Saint Jacques , la concierge et ses comparses,  s’étaient fait une collection de mes  fers à repasser . A chaque fois que l’un était volé , j’en rachetais un autre. De mémoire on approchait de la dizaine quand j’avais quitté l’endroit. 
Après mon déménagement et l’ouverture de mes paquets , je m’étais retrouvée la légitime propriétaire de tous mes fers a repasser volés. Ils avaient été mis en carton par la vicieuse de service , à mon insu, lors d’une ultime violation de domicile.  Et donc rendus , après d'inutiles dépenses de renouvellement. 

Comme l’expriment  certaines  victimes de ce type de harcèlement épuisant et dispendieux, la méthode la plus déstabilisante consiste à volet un objet , pour le remettre quelques jours après  mais dans un endroit différent.

Des photos , triées un jour, puis disparues  immédiatement et que l’on retrouve dans le frigidaire quelques jours plus tard,  sont  des faits constitutifs de la mentalité de base des ces réseaux . Ce genre de  manigance risque  naturellement de faire  penser à la victime qu’elle est en train de perdre la boule. 

Une cible avait aussi raconté avoir retrouvé son poste de radio dans le frigidaire.

C’est pour cela qu’il est important de faire connaitre ces habitudes des réseaux sadiques ,  et avec tous les détails possibles , contextuels et explicatifs  , et qui puissent 
- rassurer la cible , et lui permettre un recul de compréhension ou un comportement  de résilience 
- informer l’entourage  incrédule  .




Cette fois, il s’agit de la mise à disposition d’un objet qui ne m’appartient pas : une poêle,

Cette poêle , peut-être volée chez une autre victime ou seulement destinée à me faire réagir, avant d’être reprise par sa ou son propriétaire, avait été empilée avec les autres , dans un placard de la cuisine.

Cela indique , naturellement et comme souvent, que cet acte délinquant est le fait d' une personne un peu habituée des lieux et dont la présence ne paraîtra  pas anormale si elle est vue en proximité. 

Il n’empêche que ce n’est pas la première fois que des objets, surtout du linge, qui ne m’appartiennent pas,  sont ou ont été remis chez moi , au cours d’une violation de domicile . 

Dans cette mienne  histoire , ces violations de domicile se comptent par milliers. 


Le nouveau NON de Carine Halley, procureure de la République aux Sables d'Olonne


J’espère que Monsieur TRETOUT va bien. 

Monsieur TRETOUT est le gendarme qui avait traité avec célérité ma plainte pour harcèlement électronique dans le cadre de ma torture  électronique au Sextant.

Cette plainte aurait pu permettre de débroussailler quelques éléments de harcèlement électronique dans un immeuble.

J’avais fait ma part de boulot. 

Mais la réponse couperet  à ma plainte au PENAL , et décidée par  la seule Carine HALLEY , procureure de la République aux Sables d’Olonne  m’était arrivée par un email sans formalisme de Monsieur TRETOUT.

" Classée sans suite"

Le mépris , manifesté par  cette représentante de l'Etat,  pour une victime torturée par moyens électroniques et qui se débat, était patent .

Selon cet email du gendarme , ma plainte avait été classée sans suite par la magistrale magistrate.

Il  me restait à obtenir le  , sans doute maigre, dossier concernant cette plainte pour essayer de comprendre ce qui avait été fait ou dit , et ainsi aussi  avancer dans mon enquête à revirements multiples.




L’article R155  du code de procédure pénale  permet  d'obtenir l'entier dossier d'une plainte classée,  sans avoir à motiver la demande ou présenter un billet d’excuse de ses parents .

Mais parce que NON est le mot préféré de Carine Halley à toutes mes plaintes et à mes diverses demandes , cet accès à mon dossier m’avait été refusé.



Carine HALLEY oeuvre,  avec ses amis faussaires et escrocs  à l' enterrement de mon histoire, pour aider le harcèlement criminel global à perdurer et prospérer.




samedi 24 novembre 2018

25 novembre - 1- Violences de femmes contre une femme - Carine HALLEY


Carine HALLEY est le « poids lourd » du TGI des Sables d’Olonne ( 85)  responsable de maltraitance  supplémentaire sur une  femme victime  de harcèlement global et de torture.

Pour punir une victime qui résistait   et insistait , Carine HALLEY avait travesti ses préjugés petits-bourgeois et corporatistes , en décisions de justice. 



Corine HALLEY , procureure, avait succédé à Gilbert LAFAYE . 
Gilbert LAFAYE avait pris l’habitude de  classer  mes plaintes , sans préciser lesquelles ,  en me traitant de malade mentale,  mais sans être capable de produire un certificat médical  en ce sens.. 

Pour se débarrasser de ma plainte avec constitution de partie civile ( CPC ) contre Isabelle BLAINEAU, Carine Halley avait usé d’une grosse ficelle . Elle m’avait  faite convoquer par une  fliquette puis par  une gendarmette,  sur la plainte simple qui relevait d’elle seule et , comme si la plainte avec CPC n’existait pas. 
En acceptant cette situation, je lui  aurais permis de prendre la décision de classement, illlico. 

J’avais au contraire multiplier ma  plainte avec CPC, par 3. Autres et distinctes.

Carine HALLEY ne voulait pas de 3 plaintes avec CPC , et avait  fini par montrer ses couilles pour écraser une malheureuse victime  "sans dents"  ( 3)  et déjà à terre.



 Il se trouve que,  chacune à sa manière, ces plaintes mettaient ,  en évidence la participation active et violente ,  de représentants de l’Etat , à mon harcèlement criminel global.

Mon insistance à maintenir mes 3 plaintes,  avait obligée  Carine HALLEY à une nouvelle feinte en 3 étapes :
- le torpillage de ma plainte avec CPC contre I. Blaineau , par la juge Pauline BOULESTREAU surveillée par une auditrice de justice sans subtilité, 
- le torsadage  des trois plaintes en une seule plainte,  et  par la seule décision  incohérente de Carine HALLEY
- le refus d’informer global les 3 plaintes devenues UNE ,  sous un prétexte concernant la première des plainte et  mariée aux deux autres par Carine HALLEY.

Carine HALLEY , protectrice de  faussaires, et   d’ escrocs en bandes organisées avait ajouté sa violence à celle de ses criminels  amis  qui font torturer des femmes pour leur faire perdre les pédales, les montrer  comme /et faire passer pour , voyoutes et/ou cinglées,  et les faire taire tout en les dépossédant de leurs  droits et de leurs avoirs.




Dans le système appelé l’ORGANISATION  qui stigmatise des  cibles , ici une femme ,  et viole leurs droits constitutionnels , Corine HALLEY est un pion de poids .
Comme les autres, elle est une complice active des violences faites aux femmes et responsable de la pérennisation de ce type de situation et phénomène. 



jeudi 22 novembre 2018

Des violences de femmes contre une femme. - Soizic HELLEUX


https://etouffoir.blogspot.com/2016/10/madame-la-presidente.html

Dans le cas d’une cible de harcèlement criminel global , l’information  prise en amont , sur toute situation, toute obligation ,  toute échéance , ou  tout projet de la cible ,  est la matière première  de base. 

Cette information obtenue  le plus souvent à la source , par subtilisation de courriers et documents, et  par cyber espionnage,   permet la préparation  cachée des  sabotages et torpillages de tous les évènements de la vie d’une cible. 

Pour obtenir ces informations le réseau crapule-criminel français pratique beaucoup le vol des documents sur place , dans l’appartement sans cesse violé de la cible . Ainsi,  des documents  nécessaires ou indispensables disparaîtront des dossiers,  dans son appartement, quelque temps avant que la cible ne les recherche pour les utiliser ou les présenter. Sans pouvoir les trouver et les produire. Naturellement. 


Pour parfaire la présentation ridicule d’une cible  qui passera pour cinglée ,  le réseau crapulo-criminel travaille simultanément à son affaiblissement physique et cérébral . Cela  se fait en général  par  un accroissement  du harcèlement électronique . 

Ce harcèlement électronique ou torture électronique est souvent  intensifié dans une période préparatoire  à un évènement , sous forme de torture cérébrale par signaux pulsés.
A la souffrance provoquée,  celle du cerveau dans mon cas, il s ‘ajoute la privation de sommeil , qui entraine la perte momentanée ou définitive  des facultés  de résistance et des facultés cognitives . 

C’est ce qui s’était passé avant « mon » assignation d’Isabelle BLAINEAU devant le Tribunal d’Instance des Sables d’Olonne, ( où , en plus, Thomas ROUBERT me réclamait dans ses conclusions, un document qui avait été volé chez moi)

Quelques jours et nuits, avant la date de l’audience, le bombardement de signaux pulsés avait redoublé. J’étais épuisée, vaguement hagarde  et malade. Ma seule respiration provoquait des quintes de toux insensées . 

Il convient de préciser , par ailleurs, que pour gagner du temps de compréhension des plaintes présentées, de nombreux juges acceptent un briefing d’avocats. Je n’en avais pas. Isabelle Blaineau : SI. 

Le comportement de la juge Soizik HELLEUX qui m’avait traitée en voyoute d’entrée de jeu, me coupant la parole en continu et contestant mes  tentatives d’ argumentation  sans les écouter , montrait un conditionnement réussi de l’équipe de Thomas ROUBERT, représenté par sa collègue locale minaudante.

La finale était à l’avenant . Soizic HELLEUX sur-jouant une sévérité  imbécile de patronne ou de dominante pour me persuader de  ma pseudo-voyoucratie ,   m’avait traitée de faussaire En audience publique. Elle avait osé........ déclarant de ma fabrication ,  des images médicales d’EEG . 

Soizic HELLEUX, déchainée , avait fait son théâtre de boulevard, sur fond de mépris colérique , expédié en pleine tronche de "sa" victime  (moi) , en audience publique. 

Soizic HELLEUX  avait fait aussi le délice   de la collègue de T. ROUBERT, qui, après m'avoir traitée de malade mentale,  continuait de se dandiner en minaudant et réclamant "mon" paiement de cette procédure ...... de faussaire. 

mercredi 21 novembre 2018

Violences par des femmes, contre une femme - Isabelle BLAINEAU


Isabelle BLAINEAU avait acheté cash, un appartement à Cap Olona, Les Sables d’Olonne (85). 
Elle en avait confié la location à un gestionnaire-promoteur-banquier , bienfaiteur de la ville et ami du maire;
Dans cet appartement , tout au gaz, j’avais été privée de gaz pendant 10 jours , en plein hiver : pas de cuisson possible, pas de douche, pas de chauffage.
Ma demande de compensation financière avait été refusée par le gestionnaire.

Cet appartement avait un avant-goût de l’enfer. J’y étais torturée , nuit et jour, par des signaux pulsés qui privaient de sommeil et dégradaient chaque jour un peu plus ma santé.

Le gestionnaire avait écrit que cela se faisait par les canalisations électriques , mais qu’il n’y pouvait rien. 

Effectivement. Il n’était pas mon bailleur. Son contrat de bail était faux. et par voie de conséquence celui d’Isabelle BLAINEAU aussi .

J’en avais référé à isabelle Blaineau, que j’avais commencé à payer directement en qualité de propriétaire susceptible de faire respecter le Règlement de copropriété qui interdisait d’irradier les voisins. Isabelle BLAINEAU avait refusé mes chèques. 

Isabelle BLAINEAU est une grande dame , seule propriétaire de son bien, et qui parle  royalement à la troisième personne 
«  Nous avons choisi de passer par un gestionnaire « 
«  Voyez avec notre agent » 

Isabelle BLAINEAU est cadre administratif , donc une personne instruite, et capable de lire et comprendre ce qui est acceptable, normal, réglementaire et légal.
Isabelle BLAINEAU me devait l’usage normal d’une location dont elle avait refusé le paiement.

Au bout de quelque temps, sans  contrat ni qualité de bailleur pour le faire, elle m’avait assignée en justice , pour paiement expulsion. 
Isabelle BLAINEAU avait obtenu tout ce qu’elle demandait , dont l’expulsion .
Isabelle BLAINEAU avait chargé Cedric VINCENT, huissier de justice de l’expulsion.
Cedric VINCENT , avait pioché d’autorité 3 mois de loyer dans mon compte bancaire. 
Isabelle BLAINEAU prévenue de ce vol , aurait du contacter l’huissier pour l’avertir que les loyers étaient encaissés par elle. 
Pas du tout.
Elle m’avait écrit que je ne lui devais rien. Ce que je savais aussi bien qu’elle. 

Perfide, lâche  et hypocrite, Isabelle BLAINEAU a  ajouté sa violence à une situation violente  insupportable. en initiant , en plus,  une ESCROQUERIE AU JUGEMENT en bande organisée, soigneusement camouflée par les magistrates qui l'ont fabriquée, et   avec à la clé  une expulsion de  victime malade . 


lundi 19 novembre 2018

Bientôt le 25 novembre- Violences de femmes contre une femme - Catherine BARRAT



Le hall du TGI était désert. Moi, mise à part. Ce n’était pas un jour d’audience. 
J’attendais l’ouverture d’une des deux  portes qui encadrent ce hall,  pour aller payer ma consignation.

Le buste de  la magistrate Catherine BARRAT s’était soudain  glissé dans l’entrebâillement d’une de ces portes et s'y était coincé.  De son regard vide d’expression, la juge  suivait mes déplacements d’impatience. J’avais salué. Sans réponse.   

L’ouverture de la porte me libérera de ce harcèlement muet  et insistant et  reconnu par expérience comme typique, aussi ,  de franc-maçons  exprimant ce qu'ils pensent être leur droit de dominants.

Pour descendre de son bureau au bon moment, il fallait qu’elle  ( Catherine Barra) ait été avertie. 
La petite dame de l’accueil  du TGI fait très bien ce boulot-là  de participation au harcèlement  en réseau. 



Catherine BARRAT était la juge des expulsions du TGI des Sables d’Olonne, au service des dominants de cette ville. Ces dominants divers  avaient organisé « mon » harcèlement électronique par les canalisations électriques de l’immeuble avec  la complicité de misogynes violents locaux. 

Ce fait  ( utilisation des canalisations électriques) avait été noté, donc reconnu, dans un courrier ,  par le gestionnaire de biens CM-CIC Gestion Immobilière, complice de criminalité sur une de ces clientes . Ou crue comme telle à cette époque.

A la manière de certaines de ses collègues  psychorigides , Catherine BARRAT dont mon sort dépendait, n’avait qu’une seule lecture de la situation : le désir de violence des mâles de son groupe à l’égard de leur victime: une femme à abattre.

Catherine BARRAT, adepte du grotesque  et forte de ses soutiens mâles locaux habitués à voler dans le cadre de leur fonction, ,  n’avait pas hésité à transformer    la probité d’une victime ,  malade, épuisée mais résistante  ,  en turpitude  et sanctionnée par une décision de justice applicable sans délai, 

Et Catherine BARRAT  m’avait fait jeter à la rue par son copain  franc-maçon , huissier de justice et voleur.


Il se trouve que la criminalité de tirs de micro-ondes  et d’énergie dirigée dans le cerveau  avait fait de moi une EHS grave. Ce que personne n’ignorait.

EHS est  sans doute une des  pires  conditions de SDF

Cet état de « sans domicile fixe » en attendant de trouver un lieu de vie ,  m’ avait obligée  à évoluer ou vivre dans des collectivités ou des espaces collectifs,  tous saturés de WiFi et d’appareils émettant  par hasard ou volontairement des ondes  sonores ou radiatives diverses. 

Mon véhicule, aussi, avait été  piégé par des  zozos criminels  à l’aide d’un gadget  mis en résonance à  la volonté  de ces sadiques. 

Certains monastères où j’avais difficilement trouvé une pose  en plein été , hébergeaient des individus harceleurs et sadiques aux téléphones munis d’applications électroniques invalidantes. D'autres n'avaient pas hésité à mettre des appareils propulseurs de signaux , en proximité de ma chambre ( Craon)


Catherine BARRAT , magistrale  amie de faussaires et d’escrocs  , à l’origine de la violence d’une expulsion avec perte et fracas , est bien la responsable de toutes les violences qui ont suivi  ensuite dans cette période SDF et perduré

Elle  avait fait en sorte et permis que la violence  et la criminalité par atteinte à l’intégrité physique de harcèlement électronique  et qui s’organise  en cachette contre les femmes , en FRANCE,  ne donne lieu à aucune enquête et continue en se pérennisant. 
Le vidage de la victime était censé débarrasser les criminels qui finissaient par redouter d'être reconnus.

mercredi 31 octobre 2018

L'amer dessous des décisions de justice


Cet exemple de harcèlement criminel global correspond à une partie de l’explication fournie par la harceleure du témoignage précédent
Le résumé fait ci-dessous, se trouve détaillé au fil des évènements qui avaient ponctué mon séjour au Sables d'Olonne (85)
Ici, il s’agit d’un montage d’escroquerie au jugement, fait par des juristes de VENDEE,  engraissés par l’institution justice et habitués à se pousser du col , en se positionnant  au-dessus de la loi pour la détourner , tout en feignant  d’être  garants de son application.. 
 Pour eux, et bien d'autres, la loi, «  c’est si nous voulons, quand nous voulons  et comme nous le voulons en bande organisée «  


Le maire est un ancien magistrat devenu tout-puissant......
grâce aux corses qui avaient permis  son élection de justesse
En France et ailleurs par délégation, les corses organisent le harcèlement électronique au profit des FM du patriarcat français
L’investisseur banquier  bienfaiteur du maire et de la ville avait une fonction fausse mais  lucrative de gestionnaire de biens
La victime était gênante et exposait les corses et le gestionnaire de bien/investisseur/banquier local sur internet et par flyers posés localement.
Le maire avait été invité par ses associés  à faire le ménage  et faire taire la cible . Il avait essayé avec  des flics et la préfecture qui avaient répondu  mollement. 
Entre temps, le maire avait traité la victime en gourdasse , pour exprimer son appartenance , et ses choix,   tout en continuant  à manigancer en sous-main.
L’avocat de la propriétaire était  spécialiste de droit immobilier et  représentait une propriétaire  faussaire. Il ne pouvait pas l’ignorer sinon il lui fallait changer de métier.
La propriétaire-faussaire  jouait la comédie de l’oie blanche . Elle avait  fait demander  par le tribunal , de l’argent et l’expulsion de la victime. Pour obtenir l’expulsion forcée, il fallait un avis de la préfecture qui trainait des pieds.
La victime avait protesté auprès d’une juge prévenue  de l’escroquerie.
La juge était fascinée par  l’avocat de la  propriétaire faussaire . 
En audience publique, l’avocat avait annoncé  à la juge , qu’il obtiendrait bientôt un avis favorable d’expulsion  de la victime par la préfecture. L’avocat avait précisé qu’il suffisait  d’attendre quelques jours de plus pour qu’il le produise .
Pour cela, Il fallait patienter jusqu’à ce que le préfet parte et soit remplacé par le secrétaire de préfecture. 
Le  secrétaire de préfecture   avait donc  fait,  plusieurs  jours , à l’avance , cette promesse de décision à venir d’expulsion de la victime ,   à l’avocat  de la faussaire . 
Pour mieux écrabouiller la victime , la juge avait , en plus, décidé de faire un autre gros caca sur un règlement qui interdit à un huissier  de justice de se servir dans le porte- monnaie d’une victime , sans décision préalable de la justice. 
Pour justifier sa décision, la juge avait décrété que le tribunal n’était pas là pour vérifier les comptes.
L’huissier  de justice s’était servi  dans le porte-monnaie de la victime , volant des montants déjà payés  par la victime à la propriétaire faussaire , cliente de l'huissier. 
Il y avait matière à plainte au pénal , avec grave préjudice financier pour la victime 
Mais une escroquerie au jugement, avec vols , organisée par les dépositaires du pouvoir justice  a toujours un recours.

La procureure désignée pour faire le ménage avait  écrasé la victime  à terre d’un coup de talon en pleine figure  ( image) .
 Le ménage consistait tout simplement pousser  sous le tapis, tous les gros cacas que ses amis avaient fait sur l’institution justice.
 Au nom de la justice , elle avait blanchi l’incommensurable mépris de la justice exprimé par ses amis juristes et agissant en bande organisée de faussaires .
La loi de la proc  était aussi: «  c’est si je veux, quand je veux, comme je veux «   payé pour 6000 euros/mois par les contribuables.


http://secretsdutarot.blogspot.com/2012/10/le-fou-arcane-sans-nombre.html


La lettre suivante  destinée au Conseil Supérieur de la Magistrature  a également été envoyée  en doublon  à la Cour d’Appel de Poitiers dont dépend le fabuleux  TGI des Sables d’Olonne de Vendée 
    • Le  22 octobre 2018


Objet : Dysfonctionnement sélectif 
    •             au TGI des Sables d’Olonne (85)
    • Madame, Monsieur,  
    • Trois plaintes   avec constitution de partie civile , avaient été  portées auprès du doyen des juges d’instruction des Sables d’Olonne. 
    • Les consignations de 500 euros par plainte avaient été payées.
    • Ces plaintes étaient comme suit.
    • - un plainte pour  usage d’une fausse qualité avec escroquerie au jugement contre une propriétaire d’un bien
    • - une plainte pour escroquerie en bande organisée ( vol de 3 mois de loyer) contre un huissier de justice .
    • - un plainte pour faux et usage de faux contre un professionnel de l’immobilier qui travaille sur la base de faux contrats de location .
    • Une audition avait été organisée sur la première plainte. Le déroulé très encadré  des questions de l’audition avait transformé la plainte pénale en plainte de nature civile. L’escroquerie au jugement avait été  totalement éludée.
    • Avant de classer cette plainte , Madame Carine HALLEY , Procureure de la République aux Sables d’Olonne avait décidé de joindre ces 3 plaintes,  différentes  dans leur nature  et finalité , et de  les classer dans un  seul refus d’informer global.  
    • Cette pratique qui nie les droits fondamentaux d’une citoyenne et victime , par ailleurs torturée par du harcèlement électronique et en plus  malmenée  et lésée par une institution qui , ici, privilégie les escrocs , pourrait vous interpeller. 
    • Avec mes salutations  respectueuses et navrées




jeudi 11 octobre 2018

Harcèlement criminel global - un témoignage de harceleur


Il avait été traduit et publié sous le titre l'ORGANISATION ( the syndicate)  se trouve en résumé à https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/03/08/lorganisation-2/

Ce texte , témoignage d'un(e) harceleur(e)  recruté(e), expose le protocole du harcèlement criminel global, tel qu' il ou elle le connaissait, et tel que le vivent également des cibles de harcèlement  criminel global de FRANCE.

Voici ci-après une traduction rapide  du texte complet . Toute remarque de correction sera la bienvenue. 
Des termes anglais, relativement faciles à comprendre et explicites ont été laissés comme dans le texte original. 


Comme suit : 

«… On m'a finalement offert une place dans l’organisation. L’organisation  m'a été présentée comme une sorte de fraternité, une organisation de profit mutuel à la manière d’une organisation  maçonnique et avec une forte connotation policière. On m'a dit que j'allais aider  à bâtir une société meilleure. Cependant, aucune des possibilités d'avancement promises ne m'a été donnée. 

Le «système d'avancement» de cette organisation  est une pente glissante car elle vous oblige à renoncer à vos habitudes  de sécurité. Toutes vos communications sont  surveillées (c'est pourquoi j'ai composé cet e-mail hors connexion où ils ne peuvent pas me voir et je l'ai envoyé via un cybercafé) et vous devez assister à des  tas de réunions  d’incantations abrutissantes . L’idée de base  est que si vous abonnez vos  libertés personnelles au profit du  groupe et que vous êtes réellement innocent, vous serez promu. Je n’ai été promu qu’une fois, au rang de responsable, et je ne  l’ai pas vécu comme  une expérience enrichissante.  
Et pire encore , vous n’avez jamais le droit de partir parce qu’ils pensent que vous allez révéler des secrets. Partir n'est permis que sur la base d’ un contrat spécial qui permet à l’organisation  de détruire votre crédibilité (habituellement, ils veillent à ce que les informations transmises sortent de magazines d’ufologie et vous  fasse passer pour  schizophrènes )

Il y a d'autres problèmes. Si vous avez des enfants, vous devez les envoyer dans des écoles appartenant à l’organisation . Si vous avez une femme, vous devez faire un rapport sur elle, et  permettre qu’elle soit espionnée et  même transformée en cible si ils le décident . La politique officielle «d'indemnisation» prévoit que vous garderez les enfants si elle divorce. Cependant, vous ne garderez pas la plupart de ses biens matériels. Ils veulent seulement qu’elle perde  la procédure de divorce pour qu’elle n’obtienne rien, pas pour que le mari obtienne quoi que ce soit, mais pour  que l’organisation  en tire profit.  

Je suppose que je devrais présenter l’organisation  plus en détail. Je ne suis toujours pas sûr de  sa finalité. tant cela varie avec  la personne sélectionnée et l'initiateur d’une  campagne. Il existe également différents groupes qui font la même chose avec   des motivations différentes. 

Pour les citoyens ordinaires, l’organisation  se présente comme un groupe essayant de surveiller les terroristes (ou tout autre type d’individus  indésirable dans l’air du temps  comme les gays / communistes / sorcières) et de les chasser. 
Pour d'autres personnes, il s'agit d'une opération de type club rotary / chambre de commerce. 
Pour d'autres encore, à la mentalité de conspirateurs à l’esprit tordu  , il s'agit d'une organisation qui tire  toutes les ficelles en sous main . Pour un puritain, ce sera  une force de purification. 
Pour les déviants, ce sera  une bande d'autres déviants où tout est permis. 
C’est une organisation  pour  tout le monde, et  je ne connais pas l’étendue de ce qu’elle possède. À cet égard, il est d'origine 100%    jésuite.

Je connais beaucoup de choses sur le processus de ciblage. Lorsque nous obtenons des objectifs, nous les divisons en quatre catégories: - mercenaire, ( ciblée par paiement d'un tiers)
- pour la formation  de harceleurs, 
- cible planifiée  et 
- cible ennemie 

Les cibles mercenaires sont payées  par des tiers. Nous faisons de la publicité sous différentes formes, allant des annonces de «personnes» prétendant pouvoir  faire des enlèvements d’individus , à des canulars . 

Certains groupes, comme les grandes entreprises et certains gouvernements (le gouvernement de Xxxxxx nous paye pour monopoliser l’attention de certaines personnes , de même que les Xxxxxx quand trop de personnes  protestent contre la chasse à la baleine) savent parfaitement quel genre de services nous rendons et nous n’avons pas, dans ce cas,  besoin de le cacher. Certaines sociétés de PI dépourvues d’ éthique sont activement impliquées. J’en connais deux. L'une est devenue une entreprise nationale simplement parce qu'elle a été récompensée par Xxxx pour sa campagne contre moi,  et l'autre est une grande entreprise multinationale où Xxxx entretient des relations de très haut niveau. Il  y a également  une autre entreprise impliquée dans la «protection contre le vol d'identité» en ligne. - Ironique (et douteux ) quand on connait  sa prédilection pour le vol et la fraude à l’ identité.

Nous recevons beaucoup d’argent de leur part, mais nous pouvons encore en obtenir plus quand le pire s’annonce . Peut-être que le Xxxxxxx compte, mais vous seriez surpris de voir combien  nous pouvons obtenir d’argent  du crime. Xxxx a été  responsable de deux vols majeurs qui lui ont rapporté  1,3 million de dollars chacun. L'un était un vol d’objets d'art et l'autre un vol de bijoux (d'amis proches). Je ne veux pas dire que nous volons des gens, mais nous pouvons sous-traiter des rentrées  d’argent à des gangs de motards, à des skinheads ou à des trafiquants de drogue et en obtenir  par des subventions gouvernementales lorsque l’un de nous les relations voulues. 

Notre organisation  reçoit beaucoup de soutien de la part de personnes travaillant dans des domaines difficiles comme Xxxxxx et Xxxx. Parce qu'il y a des domaines  avec un grand nombre  de personnes dans le besoin et  prêtes  à réagir en  riposte à des criminels, nous avons ainsi  toujours la possibilité de trouver des alliés pour faire pression sur les éléments criminels de la société. Bien sûr, ils se contentent de les forcer à nous donner de l’argent, mais c’est un arrangement plutôt confortable. Cela s'appelle du chantage, mais que vont faire les criminels ? Le signaler à la police?

Le deuxième type de cible est la cible pour formation . Nous les utilisons pour former des foules de harceleurs. Les cibles ne changent pas réellement, car nous ne voulons pas multiplier nos ennemis . Mais nous faisons alterner les stagiaires  sur différentes cibles qui servent pour la  formation . Cela évite que la cible voit toujours les mêmes personnes dans le harcèlement de rue.  

Ensuite, il y a  les cibles planifiées. Elles ont été choisies par l’organisation pour des raisons diverses mais personne ne paie leur harcèlement. On peut  généralement faire la différence entre les cibles planifiées et les cibles qui servent à la formation , selon le niveau  d’expérience des harceleurs mis à leur trousse et toujours choisis par les mêmes personnes. Ceux qui harcèlent des cibles pour formation  sont choisis pour leur timidité. Je ne sais pas comment les harceleurs  de  cibles planifiées  sont choisis.

Les cibles ennemies sont des personnes qui   se rebellent et  se retournent contre nous. Ces cibles réagissent   et tentent de faire échouer  nos projets  sensibles et deviennent pour nous  un véritable casse-tête. Nous essayons de leur pourrir la vie . La meilleure façon, bien sûr, est de passer par le mental . Mon superviseur avait l'habitude de dire que les Soviétiques  se débrouillaient très bien avec une  schizophrénie progressive rampante  . Xxxx l’a découvert en 1958 grâce à son association «amicale» (si possible même) avec le Dr Ewan Cameron de MKUltra et à son utilisation de cette stratégie contre sa première victime, Greta Goede, qui, je crois, s’est retrouvée victime de MKUltra.

Certaines personnes proposent de les tuer en faisant   déclarer une cause naturelle  ou accidentelle de décès  par un médecin légiste. Il est peu probable que cela se produise. Xxxx a tué au moins trois personnes qui le gênaient . Donc, certaines personnes de pouvoir agissent ainsi  . Xxxx n’a pas engagé d’organisation . Il  a mis sur pied sa propre organisation à cette fin. Ses cibles sont des femmes innocentes associées à des personnages controversés. Dans un cas seulement, il a enfreint cette règle et dans ce cas, la femme était aussi coupable que l’homme - bien sûr, il ne s’est pas acharné sur  l’homme… il est trop lâche  pour le faire. Et les personnes éliminées  sont principalement des hommes qui ont fait obstacle à sa campagne de haine contre une femme qu'il avait ciblée. J’imagine qu’il les tue quand il perd le contrôle parce qu’il a fondamentalement peur des hommes.

Quoi qu'il en soit, je devrais présenter les principales branches du syndicat. Chaque branche recrute la sienne propre (tout le monde est membre d'une des branches) au lieu de simplement rejoindre un pool commun. Cela compartimente  le travail et empêche les gens de découvrir des choses qu’ils ne devraient pas connaître.

Ma branche était le Bureau des scripts, de l'observation et de l'exécution, ou «Le théâtre», comme on l'appelle couramment. Par exécution, j'entends l'exécution des ordres, rien d’autre. Nous accomplissons le travail que la majorité des personnes qui connaissent le harcèlement criminel  en réseau connaissent bien :  nuisances  et scénarios de petits incidents.

Le théâtre est en fait divisé en deux sous-branche avec :
- les responsables  d'orchestration de script (ou «auteurs dramatiques» comme ils s'appellent eux-mêmes) et 
- les responsables  de terrain (ou «thespians» comme nous nous appelons nous-mêmes).

C’est nous qui avons les recrues les plus variées . Les  meilleures sources  sont dans  la police,  chez les pompiers,  dans les zoos et parmi des techniciens de toutes sortes. Nous recrutons partout. La plupart de nos membres sont de type  surveillance de quartier - pas une surveillance de quartier officielle, mais des «personnes concernées». Ironiquement, nous veillons à faire beaucoup de bien, juste pour avoir de la crédibilité. Xxxx aime «aider» les personnes vulnérables comme les femmes maltraitées, les femmes atteintes de cancer, les personnes atteintes de maladie mentale, les minorités victimes, etc., puis ensuite il  les recrute pour ses campagnes de haine. Si une personne est une personne clé comme un ami de la cible, il en fera une victime  pour la «ramollir», affirmer ensuite que c’est la faute de la cible   et ainsi pouvoir la recruter. 

Ensuite, il y a le Bureau de l’Autorité ; ce sont  "Les sacs d'argent". Ils ne contrôlent pas réellement l’organisation , mais ils ont tous de bons emplois et beaucoup de  relations. Un juge, par exemple, qui   contrôle un  processus judiciaire, prendra une décision après avis de son  supérieur au sein de l’organisation .  C’est la même chose pour les psychiatres .

Les Moneybags ( sacs d'argent)  sont appelés ainsi  soi-disant parce qu'ils collectent beaucoup d'argent. Ce serait suspect si de grandes entreprises finançaient des groupes comme celui-ci, mais elles peuvent sans risque  investir de l'argent dans des groupes écrans. C’est la même chose  que  les réseaux «anti-haine» financés par le gouvernement, mais en fait utilisés  pour inciter à la haine. Xxxx  a créé un groupe   dans ma communauté en 2007 . Et la majorité du travail de l’organisation  se fait de façon complètement   légitimes. 

Nous pouvons utiliser les lignes téléphoniques et accéder aux archives des personnes à travers  les agences gouvernementales. Xxxx m'a fait cela en utilisant ses relations de haut niveau avec les entreprises,  avec le gouvernement, la police et les services de renseignements. Habituellement, c’est fait par  les gars qui harcèlent  les cibles ennemies. 
Normalement, le harcèlement est organisé en plusieurs  « modes d'action». Si une cible n’est pas un ennemi, une stratégie standard  lui est appliquée. Les organisateurs de bas niveau, les «dramaturges» susmentionnés, jouent avec la cible pendant un moment et font tourner les équipes. Alors que les individus changent, certains éléments ne changent pas , il est donc facile d’identifier ces «équipes».

Quand une cible est un ennemi, la politique ne change pas immédiatement, mais les ordres sont filtrés par un organisateur de haut niveau - généralement le Conseil suprême, qui ordonne aux Thespians de provoquer la cible ou toute   action similaire, et  aux Moneybags de la broyer  une fois qu’elle devient  gênante pour  le système mis en place .  C'est ce qu'on appelle le broyage , car les Thespians attirent la "viande" en la faisant porter plainte  pour l’entrainer ensuite dans le broyeur. 

Le Bureau protège également les membres de l’organisation . Normalement, dans une affaire judiciaire /  où il y a un examen psychologique ou une situation similaire d’un membre de l’organisation , un ordre spécial arrive d'en haut, ordonnant eu  Moneybag de calmer le jeu  et de  laisser partir le gars. 
L’ordre  est toujours imprimé en bleu sur du papier fantaisie de fleurs de cerisier, mais avec  une liseré et une police de caractère  très officielle. Je connais plusieurs cas dans lesquels la personne a été surprise en train de commettre quelque chose d'illégal (l'intention était de me prendre pour piège) et dans tous les cas, à l'exception d'un seul, aucun   média n’a rapporté  les faits et aucune mesure n’a été prise. 

«Cerise» est le nom de ce processus secret. Le Bureau de l’autorité dispose d’un système très organisé d’avocats, de juges, de médecins, etc. Chaque fois que vous commettez un crime pour le bien de l’organisation, vous devez toujours signaler votre lieu de résidence. Ensuite, ils envoient la cousine Nancy (c’est un terme affectueux pour la police  aux ordres de l’organisation  qui est dépêchée sur place afin que vous puissiez passer directement par les canaux appropriés sans que rien  ne soit su)  de façon à intervenir et vous « arrêter »  avant que quelqu’un  appelle le 911.

Ils utilisent cependant  une stratégie minimaliste . Par exemple, il se peut que  le maire de Xxxxx ne soit  pas membre de l’organisation . Mais plusieurs de ses conseillers et adjoints le  sont. De cette manière, nous pouvons faire adopter les lois de manière discrète et, si nous ciblons une personnalité de premier plan, notre organisation ne lui laissera aucun répit. Nous essayons d’organiser des élections de maires qui sont faciles à manipuler. Bien que le gouvernement soit principalement utilisé pour les nuisances mineures, nous  préférons pourtant  les tribunaux pour la plupart des activités.

Le Bureau des technologies  (Field), BoT (F) est le groupe en charge du matériel électrique. Ils travaillent à nos côtés, nous les Thespians,  en créant des problèmes physiques   aux  cibles :  fatigue / maux de tête / problèmes médicaux habituels. Ce groupe peut aussi   détruire des équipements, des ordinateurs, mettre à mal  des télévisions, et toutes sortes de  travaux. C’est le groupe des plus sadiques.  

Différents équipes  utilisent différents techniciens, mais ils sont tous désagréables. Leurs  produits  neutralisants se présentent sous différentes formes. Il utilise des sortes d’ ampoules qui provoquent une fatigue visuelle et générale. Elles peuvent être installées   dans des moniteurs d’ordinateur ou de télévision et l’éblouissement irrite les personnes. J'ai entendu dire qu'ils construisaient même des aimants pour réfrigérateur incluant des éléments  électroniques. 

Ils fabriquent aussi  des pilules qui peuvent causer des malformations dans l'utérus, ainsi que des fausses couches et les donnent aux femmes dans leur nourriture. Ils peuvent simuler le VIH / SIDA et le test s'avère positif dès la première fois, mais les tests ultérieurs montrent qu'il s'agissait d'un faux positif. Dans le cas de Xxxx, son objectif est de créer de véritables problèmes de santé et de s’assurer qu’ils ne sont pas soignés ou sont mal diagnostiqués et que le traitement lui-même nuira à la santé d’une personne en bonne santé. Xxxx a récemment financé une clinique Alzheimer et a ainsi  établi un nouveau contact avec  un psychiatre réputé, spécialisé dans la santé mentale des personnes âgées.

.Un technicien de terrain que je connaissais avait un penchant à propager la  Siphillis. Elle  pouvait être  traitée  assez facilement avec de la pénicilline (et l’organisation  veillait toujours à ce que la maladie  soit diagnostiquée à temps), mais  au final cela apparaissait dans les dossiers médicaux  de suivi  des cibles .  Ce groupe effectue   également des tests approfondis à l'insu de la cible.

Une cible  que nous surveillions avait une tumeur maligne  au cerveau  (pas de notre fait). Comme  il n’éprouvait aucun symptôme, nous l’avons donc transmis aux neutraliseurs  et, ainsi,  quelques-uns de ses amis l’ont mis en garde contre le cancer. Cette cible  a passé un test et, juste pour le fun , le médecin lui a dit à quel point cela pouvait être dangereux et comment il pourrait mourir bientôt. Nous lui avons donné une période d’attente de six mois et lui avons dit qu’à ce moment-là, la tumeur pourrait progresser jusqu’à ne plus pouvoir être enlevée. C’était un mensonge, bien sûr. Notre BoT (F) a réagi en envoyant l’un de ses chirurgiens du cerveau se charger de son travail, mais c’est la peur qui compte.

Le Bureau of Technology (Communications) surveille les appels téléphoniques, les courriels  de la cible, et le reste . Pour cela,  il fouille  dans les archives nationales, les administrations , leurs archives, dans  les sociétés émettrices de cartes de crédit, dans les dossiers d’assurance-maladie, eux des assurances, etc.Les membres de ce bureau forment  la branche de la logistique. Comme je l’ai dit, la plus grande partie du travail de l’organisation se fait dans le cadre de la légitimité.  

Ce Bureau  (très souvent) pourrait  envoyer une demande  à une compagnie émettrice de cartes de crédit ou à un organisme gouvernemental prétendant qu’elle ignore tout  du piratage informatique ou de l’accès aux dossiers. En tirant ainsi quelques ficelles, elle peut ensuit voler des informations à l’insu de tous. Quelques membres restent  adeptes du  contrôle  à 100% des dossiers   mais la plupart préfèrent une approche minimaliste.

C e bureau est celui qui transmet les information et donne les ordres à tous les autres . Il sert également comme lieu d’échange de communication pour l’organisation toute entière. 
Le Conseil suprême  l’utilise pour donner ses ordres.  Les commandes venant de l’extérieur  sont également prises via la BoT (C), qui fait de la publicité en tant que groupe de mercenaires via certains canaux.

Le Bureau des  Alliances, ou «partenaires commerciaux», gère nos alliés. Pour autant que je sache, l’organisation  est uniquement Xxxxxxan. Le seul autre groupe de harcèlement criminel dans ce pays est une organisation West Xxxxxxxxan appelée la Confédération. Très souvent, ils essaient de s’installer dans le xxxxx xxxxx, nous devons donc les contenir , diplomatiquement ou autrement. Cependant, nous avons des contrats avec des groupes Xxxxxxan en vertu desquels nous gérons leurs cibles lorsqu’elles  migrent vers Xxxxxx. La même chose avec les groupes Xxxxan et la confédération. Les autres groupes paient pour que leurs cibles soient «gérées» pendant leur voyage ici. Nous gagnons des millions de dollars de cette façon.

Enfin, le Conseil suprême contrôle l'ensemble de l'opération. Je n'ai aucune idée de qui ils sont, sauf qu'ils ont un nom de fantaisie au lieu d'être un bureau. Ils ne recrutent pas leurs propres hommes. Ils font la promotion des autres départements.

La plupart d'entre eux semblent être des personnes fortunées avec des héritages et  qui parviennent à préserver leur fortune grâce aux investissements. Aucun d'entre eux n'est un PDG, un juge ou un politicien. Ce sont tous des descendants  de familles riches  qui vivent dans le Xxxxxx Xxxxx et qui semblent exceptionnellement chanceux avec leur argent (sans doute par le biais d’initiés).

Il y a aussi des rangs dans notre syndicat. Les membres les plus bas sont les pions. Ils ne sont pas techniquement membres, car il n’ya pas de contrat de service permanent et ils ne savent pas qu’ils travaillent pour nous. Ils prennent des commandes chez nous mais ils ne sont pas censés assister aux réunions. 
Nous appelons nos pions «citoyens concernés», 
- le bureau de l’autorité a des «secrétaires», 
- le BoT (F) a des «rats de laboratoire» (qui sont très souvent des volontaires rémunérés pour des expériences ou des personnes qui ne savent pas à quoi sert ce qu’ils testent  . 

- le BoT (C) a des “spéléologues”, 
- le BoT A a des “agents de voyages”.

Malheureusement, nous ne sommes obligés de protéger aucune de ces personnes. Donc, nous pouvons donner un ordre à un vétérinaire d’abattre un chien, sans lui dire que le propriétaire n’a pas donné son consentement, et il fera le travail et sera poursuivi en justice sans que nous lui accordions une protection juridique. Une grande partie de notre théâtre de rue est réalisée par des personnes qui ne savent même pas qu’elles font partie d’une organisation . Elles se prennent  pour  un mouvement populaire et ne savent pas, non plus,  qu’il ya d’autres personnes qui harcèlent la même  cible.

Le BoT (C) recrute des personnes qui pensent rejoindre les groupes de hackers sur Internet ou qui pensent ne faire que suivre les ordres des archives. 

Le BoT (F) effectue 80% de ses recherches dans des agences légitimes comme Xxxxxx's XXXXX et ses sociétés pharmaceutiques. La tâche des pion  est de penser que ce qu’ils font est soit normal et routinier, soit criminel  mais d’une manière isolée.

Les recrues, cependant, peuvent être  au courant d'un complot. Cependant, elles  restent toujours à un niveau mal informé. Nous maintenons simultanément des équipes d’acteurs «religieux» et d’acteurs «punk». 
Une personne peut se joindre à nous en pensant qu’elle va assainir  la communauté. 
Une autre personne peut se joindre à nous en pensant qu’elle va causer des problèmes et de l’anarchie. Et ils peuvent aller à leur guise. Nous leur livrons même des informations de différentes manières. 
Pour les  gens religieux, l’information  est enveloppée de prophétie et de révélation. 
Pour les punks, elle aura reçu un enrobage communiste. 
Cependant, ils sont tous conscients que le groupe est grand. Ils sont également conscients des avantages mutuels de l’opération. Seules les personnes sans idéal et avides   dépassent le rang de recrue.

Tous les bureaux se présentent sous  des couleurs différentes. 
- Les  Moneybags prétendent être un club secret destiné à une  élite et beaucoup d'entre eux sont en effet assez puissants et riches, même s’ils sont inférieurs en hiérarchie  second aux membres  du Conseil suprême. 
- Le BoT (F) se veut une agence de recherche «humaine» ou un moyen par lequel les scientifiques peuvent résister à la cupidité des entreprises, même si elle attire toujours les déviants. 
- Le BoT (C) développe  un esprit conspirateur et prétend être un groupe à la recherche des «secrets des Illuminati» ou des Illuminati eux-mêmes. 
- Le BoT A prétend être une agence contractuelle, un club de voyageurs ou un cabinet comptable.
Les recrues accomplissent des tâches qu’elles savent illégales ou immorales, mais elles croient toujours qu’elles le font pour une raison.
Les responsables  gestionnaires, comme moi, sont  au-dessus des recrues et s’occupe d’ organisation, que ce soit pour diriger une équipe de théâtre de rue ou pour planifier une attaque. 
En général, les gestionnaires savent tout sur l’organisation, sauf son objectif. La plupart sont assez avides pour accepter  ce qui  n’est pas  vraiment  moral.  Nous nous engageons également dans une communication avec les autres bureaux afin de coordonner nos activités.



Différents termes sont utilisés pour différents MO.

Le théâtre a  des «dramaturges» et des «rôles principaux». 

Les Moneybags ont des «histoires de réussite». 

Le BoT (F) a des «directeurs de recherche». 

Le  BoT (C) a des «agents de sensibilisation à l'information». 

Le BoT A a des «arrangeurs».

Enfin, quelques rares  d’entre eux sont promus au Conseil suprême.



GLOSSAIRE DE TERMES (à la fois familier et officiel):

Contrat: un TI ou une cible. C'est le terme officiel. Utilisé comme «contrat ennemi» ou «contrat de planification». Le contrat ennemi est souvent appelé «contrat hostile».

CERISE: sortir d’un enchevêtrement juridique grâce à l’intervention du syndicat.

NIPPLE-KISSER: une recrue "déviante", recrutée par désir de sadisme.

SAINT POLY: une recrue puritaine «religieuse».

L’EFFET: le fait que des recrues cupides et sadiques soient sélectionnées pour gérer des emplois plus facilement que quiconque intègre.

FBG (terreau fertile): une équipe de recrues déviantes  , basée sur l’idée qu’ils sont un terreau fertile pour les futurs gestionnaires.

BROYAGE : attirer une cible dans le système juridique.

DEFACING: faire des grimaces à une cible sous  contrat, ou l' intimider autrement.

XXXXXX XXXXX SYNDROME: avoir une cible socialement si imprévisible et si mal lotie que vous ne pouvez vraiment pas penser à beaucoup de façons de pourrir encore plus  sa  vie.

RAINBOW SHOCK: le fait d’agir gentiment avec le reste du public immédiatement après avoir cessé de défigurer un contrat.

BREAK-A-LEG JOB: attaque particulièrement hostile contre un cible sous contrat  qui implique d'approcher la cible et de lui parler.

SAKURAKAI: un équipe particulièrement nulle  dans le harcèlement criminel qui se fait prendre trop souvent. En d'autres termes, il doit être cherry tout le temps.

EQUIPE: Une unité de recrues et de pions sous un seul MO. En d'autres termes, un groupe de harceleurs de gangs.

ZAPPERATION: utilisation d'appareils électroniques pour affecter la santé d'une cible.
XXXXXXX XXXXX: argot qui rime avec  grosse erreur. Cela signifie vaguement  "nous n’aurions pas dû utiliser cette méthode".

UNCHAINED, UNCOVERED: autorités qui ne sont ni des pions ni des recrues.

COUVERT: Un membre du public sous le contrôle de  l’organisation  (sous forme de pion).

VISAGE PUBLIC: La vie officielle d’une recrue ou d’un manager en dehors de l’organisation.

VIE PRIVÉE: activités d’un membre de l’organisation  avec l’organisation 

INCAPACITATEUR: appareil qui affecte les habitudes de sommeil / le stress / la fatigue / les maux de tête d'un contrat.

VOODOO: le moyen d'agir hostile à une cible (pointant, regardant, etc.).

LOMOSEXUAL: un membre du syndicat doué pour la photographie. ("Il y a un lomo dans chaque équipage!")

NYUNKIA: (Ce n’est pas le connard  déviant habituel ), le "yu" est prononcé comme "oo" dans "Moon" et désigne un membre du BoT (F) particulièrement sadique ou déviant.

BONER: un autre mot pour une cible ennemie.

 VIANDE JAUNE : Criminels, par opposition à «citoyens concernés» et se réfère aux criminels recrutés dans le syndicat.

XXXXXXXX (verbe): pour Xxxxxx, quelqu'un doit les écraser ou les pourchasser avec une voiture.

GIGOLO-BOP: faire des avances sexuelles à une cible peu attrayante, terme principalement utilisé par les déviants «nipple kisser».

ANNULATION: provoquant une fausse couche.

CRASH TEST DUMMY: une cible pour exercice.

HANG-JOB: suicide d’ une cible qu'on a aimé tourmenter. Terme utilisé principalement par les nipple kissers / nyunkias.

COUSIN NANCY: une unité de police amie et complice  envoyée en lieu et place d’une unité de police intègre  

XXXXXX NECKTIE: une menace de mort a été faite sans intention de la réaliser.

GENERAL LEEING: courir après une cible au hasard et menacer de la violer avant de s'enfuir immédiatement.

XXXX’S Law: un service de police entièrement sous le contrôle de l’organisation.

LE GOOD OLD GANG AT THE OFFICE : l ORGANISATION.

Gorge étroite: voir NYUNKIA

CLITWEED: voir NYUNKIA

DEJA VOOOO: refaire le même sketch encore et encore.