mardi 30 décembre 2014

Harcèlement en réseau - des seniors


Les cibles savent que le harcèlement en réseau,  fonctionne sur des mensonges  qui servent de prétexte ou d'excuses  à des groupes constitués, des communautés  ou des corporations qui le pratiquent comme un jeu  ou pour renforcer  un lien qui les unit : l'expression de leur sadisme avec surenchère  qui comble le vide de leur vie.
Certains séniors  aussi correspondent à ce signalement . 

Arrivée la veille de l'état des lieux, j'avais fait la connaissance des deux  amis/ex-voisins  de la résidente précédente et réputés gentils. Des séniors.


Le mauricien des deux,  abrégeant notre rencontre avait proposé   à son compagnon un petit tour dans ma prochaine maison . OK , je suivais.
Mais non, pas moi . Ma présence aurait, paraît-il,  et selon lui,  été illégale . 
Diable ! un pointilleux du droit,  goujat  en sus  et qui disposait , lui, des clés d'un endroit dont il n'était ni propriétaire ni locataire , et où il allait pénétré alors que l'endroit était vide..

C'était-là , simplement , sa  première provocation sadique . Il annonçait qu'il avait mes clés. Le reste le prouvera.
Chaque provocation sert  aux pervers à pousser la cible à  une réaction pour pouvoir motiver  des représailles  et continuer à jouir. 

Ces deux -là,   du groupe LGBT, comme l'architecte du 81 rue du Fbg St Jacques , et le chinois de Limeil- Brevannes, avaient  l'air de s'amuser  à harceler comme des petits fous.

Leur audace et   leur extrême furtivité tendaient à prouver l'habitude,  et l'assurance d'une complicité locale  active ou de laisser faire , en complète opposition avec le concept du lieu.  



Collés à leur fenêtre  en observation continue et appuyée , ils avaient  systématiquement foncé pour une violation furtive  vers ma porte . Dès que possible. Tel l'oisif Calamity John James du 22 rue Ernest Renan

Il se trouve que la plupart de leurs  actes de  délinquants ,  quotidiens, sont des répétitions de ce que connaissent toutes les cibles. Ces seniors-là reproduisent :
Objets provenant de ma voiture et du cellier ,  et déposés dans la maison en mon absence.
Objets pris dans un tiroir  à l'intérieur de la maison et jetés par terre.
Dégradations d'un cadre et débris laissés sur le sol.
Dégradation du mobilier et morceaux laissés sur la tapis.
Dispersion de saletés sur la terrasse  pour y  ajouter des  feuilles de tilleul ( message : calmez-vous) .  et alors qu'Il n'existe aucun arbre tilleul, alentour. 
Vols .


Ceci est une pièce de 10 couronnes danoises ,  prise dans mes affaires et jetée au sol pour indiquer le vol de deux tubes de crème pour les mains. Un pour chacun d'entre eux . 

Pour  agrémenter leurs nuits, les séniors du B3  et autres  avaient fait  du bruit  vers 3h du matin. 
Malgré les - 6° c  de la nuit du 29 au 30,  l'un des deux avait traversé l'allée pour venir ouvrir  la serrure de ma porte pendant la nuit. Pour cela , il faut la clé.
Certaines serrures s'ouvrent de l'extérieur ,  même si la clé , à l'intérieur, et  qui a fermé la serrure est restée en place . Cela est possible SI la clé de l'intérieur  est en position verticale 

Tout ces incidents qui cumulent avec le harcèlement électronique , fait par les mêmes,  m'avait été annoncé  dès le 9 décembre , par un message  de J-J WALTI du 22 rue Ernest Renan.
Lui aussi du groupe LGBT  ?

Mon déménagement avait été traité uniquement  par l'intermédiaire d'internet.
Ma connexion , comme toujours, était donc espionnée et connue du criminel du 22 . Cette connexion présentait des particularités montrées dans un article de http://lezarceleurs.blogspot.fr * (1)   et qui prouvait que ma ligne était interceptée.

C'est actuellement, semble-t-il , également le cas ici.*(2)

Comme à Paris, comme à Vannes , les deux harceleurs du B3, possèdent , semble-t-il   également le matériel de torture de la tête et des nerfs des pieds , pour leurs vengeances/représailles à façon, de mes réactions.

Seniors et pervers
Seniors et délinquants
Seniors et criminels 


Une bien mauvaise pub pour cet endroit.

*(1) http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/12/cyber-espionnage.html

* (2) http://etouffoir.blogspot.fr/2014/12/les-andouilleries-dorange.html

dimanche 28 décembre 2014

Les andouilleries d'ORANGE




En tant que client d’Orange, opérateur historique de téléphonie, vous avez droit au meilleur accueil, puisque vous allez payer . Cher.
Mais si la cliente est victime de harcèlement en réseau, c’est différent. Pourtant,  l’accueil fait  par des non harceleurs , peut être aimable, mais inefficace, puisque le harcèlement est préparé  en amont. 
Toute personne qui souscrit un contrat , chez ORANGE, reçoit , avec son engagement à payer, un document mentionnant  ses identifiants personnels et confidentiels. C’est écrit ici  :

Mais une cible de harcèlement produit un étonnement de  vendeuse puisqu’elle n’obtient que ceci , et qui est complètement inhabituel: aucun identifiant, aucun mot de passe.

La vendeuse , aimable, avait essayé   mais en vain ,  de refaire une demande  par un biais, en croyant piéger le système. Marrie, elle  m’avait alors proposé  de repasser d’ici 3 jours.
A l’accueil, 3 jours plus tard, ce monsieur ne voulait rien chercher sur son ordinateur et il m’avait envoyée  fissa vers le technicien  à l’air corse du fond de la boutique , qui m’avait  aussitôt renvoyée, en râlant ,  à celui de l'accueil.

L’homme de l’accueil avait proposé un délai de 10 jours.
Dix jours plus tard, le même ,    m’avait immédiatement re- dirigée vers le technicien à l’air corse du fond de la boutique . Avec des airs débordés et agacés, le technicien avait écrit ceci. 

Ce n’était  pas un identifiant, mais parait-il un numéro de dossier ( sans identifiants  ?) . 
Avisant un jeunot déluré de la boutique , je l’avais sollicité et  j'avais appris  que, bien sûr, il pouvait sortir les identifiants….. sauf que celui-ci

lui avait  immédiatement sauté sur le râble pour le faire taire.
Et donc, celui-ci 

avait annoncé haut et fort que le technicien ( à l’air corse ) n’avait pas trouvé, qu’il était le meilleur et que donc, personne ne pouvait faire mieux que lui. 
50 kilomètres plus loin un employé d’une boutique ORANGE franchisée, celle-ci,  avait confirmé  :
  • - Un client reçoit toujours ses identifiants  de connexion avec le contrat qu’il paie ,    le jour où il emporte avec lui  la box qu’il loue 
  • - Le numéro de dossier du technicien à l’air corse ne correspondait à rien  .
Dans le texte de D. Lawson , extrait de son livre Cause Stalking , on trouve ceci  à propos des participants au harcèlement en réseau «  They are cable, telephone and electric company employees who can interfere with a target's service and spend time on patrol with the group, while they are on the job."

Finalement, une configuration de ma connexion avait été faite par ORANGE le 25 décembre, jour de Noël . Le jour même où  du bruit et des réglages * (3)  avaient été faits chez mon voisin  de cloison , absent


Ma connexion quand devenue  possible  donnait les particularités suivantes :


une première adresse IP 169 .....


Une coupure de connexion presque immédiate


et , une nouvelle adresse IP 192....


avec 2 adresses DNS semblables pour une connexion par ORANGE 
pour un  seul appareil : un ordinateur

On peut rappeler que l'adresse IP de  ma connexion NUMERICABLE à Paris et annulée au 31 décembre 2014  était celle ci-dessous ( 1 chiffre de différence) et avec deux adresses DNS pour un seul appareil connecté . 



Accessoirement, dans le crime de viol en bande organisée perpétré, sous contrainte,  dans mon appartement fermé à verrous du 81 rue du Fbg St Jacques , PARIS XIV, le bruit avait couru que l’un des participants était un ingénieur de France Télecom , résidant haut perché. 
Son père  tout-puissant , était frère comme lui. 
Comme son copain A. DE CERTAINES, organisateur de harcèlement criminel *(1) d’immeuble  à Paris XV. 
Comme Jean-Paul COSTA, au nom corse, et qui avait fait mettre mon dossier relatif au crime de viol aussi,  à la poubelle de la Cour Européenne des Droits de l’Homme , quand il  était président  * (2) de cette respectable institution .



*(1)
*(2)

* (3)  http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/12/reglage-des-signaux.html