Articles

Affichage des articles du mai, 2016

Criminalité obsessionnelle des "gars sans couilles" des Sables d'Olonne

Image
Cette criminalité surfe sur la misogynie permissive habituelle  des élus et /ou fonctionnaires locaux . Ceux-ci  règlent des comptes corporatistes  de copains par intervenants locaux interposés et protégés.
La plupart des misogynes sont mariés et expriment par leurs actes criminels ou la protection de la criminalité portée à leur connaissance,  leur mépris de genre .  Certains vont même jusqu’à utiliser leur épouse en paravent pour expliquer des règlements de compte qui ont entrainé  certaines décisions locales ( suppression de subventions) . 
Certaines épouses ou compagnes ou mères collaborent , parfois en ricanant, mais surtout  en minimisant les faits, ou en se croyant du côté des vainqueurs. 
Ainsi Claude SUTEAU , aux Sénioriales  parlait «  des conneries « que son mari faisait subir à des cibles « avec ses copains » , comme s’il s’agissait seulement d’enfantillages. Cette façon d’envisager la criminalité perpétrée  en groupe , par son mari , n’était considérée  ou présentée que …

Dégradations à Cap Olona

Image
La technique  observée cette fois et très répétitive , a consisté comme très souvent   à dégrader , arracher ou  lacérer les côtés opposés d’un objet pour que ce dernier soit complètement  dénaturé . Parfois inutilisable. C’est de nouveau le cas ici à Cap Olona, dans un appartement  géré par CM-CIC ( Orvault 44) et loué par l’agence des Présidents des Sables d’Olonne . Une agence qui avait donc en garde  les clés  d'un appartement neuf   et dont des copies  ( des clés) ont été distribuées  ici et là , dès mon arrivée  en prévision de violations  de domicile et de dégradations de mes affaires . 1er côté  autre côté les deux ensemble 


Ce qui donne ceci ci-dessus  , pour un napperon de broderies chinoises  du XIXème  siècle , déjà dégradé à l’eau à Paris XIV une première fois par le maffieux franc-macon  WENCHUAN. Cette fois-là, ce spécialiste du mouillage des parquets et des cadres aussi,  avait prétendu vouloir arroser des plantes, qui n’en avaient pas besoin. Les plantes étaient …