dimanche 21 juin 2015

HCE- Criminels dédiés


HCE- harcèlement criminel électronique
Les anglophones  individus ciblés utilisent le mot «   handler   » pour désigner la ou les personnes qui manipulent  en proximité  les situations destinées à leur pourrir la vie et les martyriser sans témoins ,  par des tirs d’ondes à travers les parois. Ces tirs d’ondes  les privent de sommeil dans  une souffrance  inimaginable, et diminuent leur capacités de réflexion et de réaction, jusqu’à  élimination de l'individu ciblé visé   .

Les individus ciblés anglophones sont les premiers à avoir essayer d’attirer l’attention des journalistes et  des élus sur cette situation épouvantable  qui sert à torturer des êtres humains sans preuve , pour les dominer,  les asservir, les faire taire et les pousser au suicide.
On retrouve ce terme «   handler   » dans les témoignages publiés par James Lico sur son blog  : http://jameslico.com/ntt-torture-log-for-june-1to19-2015/

Dans un roman d’espionnage «   handler «    se traduirait sans doute par «   agent traitant   »
C’est  ce qu’avait essayé de devenir la DGSE  ( agent traitant)  pour un officier américain , selon son témoignage publié à   : http://educate-yourself.org/lte/frenchDGSEcovertradiation31mar10.shtml
A défaut , et toujours selon ce témoignage qui ne comporte  cependant pas ce terme de «   handler   » , la DGSE, par l’intermédiaire du harcèlement criminel, (HCR+ HCE) serait devenue son tortionnaire .

Un «   handler   » tortionnaire, bourreau, ou  barbare sadique et qui s’acharne plus particulièrement sur un individu ciblé avec des ondes pulsées à distance  ,  devrait ou  pourrait  alors être  appelé «   criminel dédié   »   . Une entité, ou des individus peuvent être «   criminel dédié   »
Dans mon histoire étalée sur 3 blogs , les «   criminels dédiés   »  se sont succédés en fonction de mes  déplacements ou de mes lieux de vie. Ils avaient tous  des motivations crapuleuses ou criminelles  et  différentes. 
A l'observation on peut noter que ces criminels dédiés qui, à la manière d'une émanation de l'Etat ,  s'arrogent un droit de mort sur un citoyen d'un pays dit démocratique 
  • sont des habitués sans scrupules
  • se savent  protégés au point de ne rien craindre  des élus, de la police et de la justice 
B. Gasnier faisait, à Angers (49) ,  des tirs d’ondes vers la maison de ma mère . Il était en quête d’immobilier pour un copain, et voulait  nous faire fuir. Les tirs d’ondes   de cet employé de la police avait provoqué une surdité soudaine de ma mère . D’une seule oreille. Plus tard, d’autres tirs d’ondes provoqueront des hémorragies internes.   
M. Levystone, architecte,  à Paris XIV (75) m’avait rendue sourde par des tirs d’ondes , une première fois, juste avant un voyage d’affaires en Asie et qui avait dû être annulé. Une seule oreille invalidée.  Plus tard, son utilisation d’ondes avait aussi servi à bruler les jambes de ma mère allongée dans son fauteuil, dans mon appartement. Cela se faisait par un micro-ondage  à travers le plafond entre le 6ème et le 5ème étage. Le mien   . Ce n’était pas nouveau.
M Leblay/LeSénéchal à Dol de Bretagne (35), l’un et l’autre chauffeurs – routiers- livreurs- de -moules, avaient mixé micro-ondage et V2K en idiots utiles, en plaçant les appareils ad hoc au dessus de mon lit, dans les combles, à la demande des organisateurs de cette histoire. Cela devait servir à m’abrutir pour  empêcher le stage du MCC . Gagné. 
L’autre fonction était de me faire passer pour folle à cause des V2K et aider ainsi mon frère et sa femme  à empocher tout ce qui pouvait l’être. Raté.
M De Certaines/Walti/ Frenove à Paris XV (75),  ingénieur/chomeur/élève, et avec l’aide de la mafia  corso-beur  du XVème avaient systématisé  la torture par ondes pulsées. Jour et nuit . La moindre contrariété de l’un ou de l’autre était l’occasion de séances d’un sadisme accru digne de celui de Vannes (56) * (1)
M Fouquet à Vannes (56)  retraitée, et ses copains  dont M Le Rouzic, gestionnaire de biens  et  les corso-beurs locaux aidés du maire qui couvrait par son mutisme ,  avaient pour consigne  de me faire déguerpir. 
Comme Walti à Paris, Fouquet était rétribuée.
M Roux/Leduez,  à Vannes encore (56)  , l'un et l'autre chômeur s'étaient déchainés tels des déments. A.Roux prétendait vouloir venger, par la torture infligée jour et nuit, ses copains de Paris   : De Certaines et Frénove . 
Ce boulot de   criminel dédié  lui avait permis d'en trouver un autre comme salarié et de mettre fin à son chômage et peut-être à son ivrognerie. Cadeau pour services  rendus au réseau auquel il appartenait.
M Poitevin/Cazes/Delvaux/Suteau et leur complice Couvidat des Sénioriales de St Julien des Landes (85), vieillards enfermés et décidés à jouir encore un peu par sadisme interposé  , en torturant encore une fois une femme seule   avant de claquer , s'étaient surpassés. Ils étaient aidé par des militaires, amis de Poitevin.
Ici, (85) M Barreau, agent immobilier et chef d'orchestre de la torture locale , appartenant sans doute au Club local des 50, parce que  capable de faire taire le maire et le procureur,  était comme partout,  aidé de corses que j'avais aux trousses dès que l'un ou l'autre était mécontent et pour des vétilles.
Ici, comme souvent, le système de l'étau avait été mis en place localement (au-dessus et au-dessous)  , avec des hommes de paille, pourvus d'un matériel  moins repérable mais qui irradie volontairement  mon appartement jour et nuit. L'organisation criminelle   espérait  par cette méthode une plus grande efficacité pour une fin plus rapide et sans preuve. Chaque chose en son temps.

Ici encore, les tirs sont  au laser. 

Les zappings affectent l'oreille interne et le cerveau. Souvent, ces zappings  donnent l'impression de  ne pas emprunter le conduit auditif  et de passer directement  dans le cerveau par un choc sur la boite crânienne.
.

fréquences de résonance de la cochlée

A ces criminels dédiés locaux repérables ,  aux motivations  variées, adaptables à leurs envies crapuleuses ou sadiques, il faudrait ajouter ceux d'Islande et de Cuba qui avaient été tout aussi systématiques , en habitués dévoués à la même cause   : l'élimination  d'un individu sur commande .


Ces deux iles sont des territoires aux mains de francs-maçons. L'Islande est le pays d'Europe avec la plus forte concentration de frères . Cuba avait fait sa révolution grâce à l'aide de francs- maçons, à qui Fidel Castro avait ensuite laissé les mains libres. Elles étaient devenues très sales. 


Dans ces deux endroits,  les criminels dédiés étaient inconnus,  impossibles à nommer. Ils avaient  pourtant été d'une cruauté et d'une férocité inimaginable . A la manière des psychopathes  De Certaines/Walti, et des vieillards des Sénioriales. 
Ceci est un ticket pour une  prochaine nuit de torture destructrice, en représailles .  
Parce que ces gens qui la pratique (torture par ondes pulsées) se donnent tous les droits, dont celui d'interdire de dénoncer et de se venger de qui le fait  . Parce que cet Etat le permet.
De nombreuses femmes et individus ciblés meurent ainsi  de leurs exactions depuis plusieurs décades, après des souffrances atroces, et dans un silence assourdissant des élus, des nommés ( ministres), et des employés d'Etat chargés du respect de la loi.
J'ignore si la journaliste rencontrée une fois il y a longtemps et cassée par cette organisation criminelle cachée monstrueuse,  est toujours en vie. Je ne connaissais pas son nom. Elle est la première à m'en avoir montré l'horrible face cachée . Cette page est en sa mémoire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.