mardi 26 juillet 2016

116 secondes - Le temps de réaction de la technologie locale



C’est un  temps compté en  moutons qui sautent , pour un équivalent secondes. 


C’est surtout le laps de temps de réaction de la technologie utilisée, ici, en proximité.

Cette nuit-là avait été vicieuse. Faite  de démonstration de technologie  produite à distance et aux mains de criminels locaux sadiques et capricieux . De nouveau .

C’était la deuxième  fois en plus de 1500 nuits que je m’étais endormie  sans  « mes »  4 packs de gel  fixés autour de la boite crânienne. Packs de gel oubliés dans la voiture.

Pour cette nuit-là (24-25 juil) , le premier réveil en sursaut correspondait à ce qui est décrit à 


Ce  n’était pas un rêve. C’était une réalité physique , manifestement induite par un viol du cerveau, et peut-être produite 
- par une atteinte d' un tir d'énergie  qui aurait activé  une fonction du cerveau ( non protégé) ou  
- par une très  basse fréquence (ELF) ,  et alors  donc forcément portée par HF ( haute fréquence), puisque les ELF sont réputées non directionnelles  

Dire que c’était déplaisant, est un euphémisme.  
Cette information est donnée , ici et seulement  pour rassurer d'autres IC s ( individus ciblés) ou personnes  qui  seraient victimes de ce type de violence difficile à admettre ou croire. 

Ce ne sont pas les ICs qui doivent avoir honte de ces horreurs, mais bien  les autorités constituées qui  ne traitent pas cette violence dénoncée  d'énergie pulsée en cachette et qui  laissent ainsi des terroristes de proximité continuer leurs exercices de dégénérés.

Dans la  vidéo mentionnée ci-dessus  , le présentateur cite Barrie Trower. Barrie Trower est un ex-agent du MI5 britannique , diplômé de sciences physiques et qui possède une liste de 35 très  basses fréquences et de leurs effets précis quand pulsées sur l’humain.




Le tableau  ci-dessus  et déjà montré  sur un  de mes blogs, semblerait indiquer qu’en plus des ELF portées (colonne de gauche)   , la pression utilisée ait également son importance (colonne du milieu) .

Ce qui permet de nouveau , dans cette histoire,  deux hypothèses :

Soit les organisateurs des violences cachées  ici décrites sont des apprentis sorciers dangereux qui font n'importe quoi

Soit la technologie qu’ils se sont appropriée  est aboutie et extrêmement dangereuse 


A plus d’une heure du matin , les tirs d’énergie brutaux visant ma tête , avaient changé d’origine. Ils étaient  alors venus du A201, l’appartement  en dessous du mien , celui du commerçant / restaurateur furibard, F. Decroix.  Un autre individu des Sables de l’Olonne qui accepte de participer à  la torture d'une  femme , mais voudrait faire taire la victime. 

Obligée à des exercices de gymnastique nocturne pour essayer de me protéger  de ces agressions d’énergie directionnelle pulsée , j’avais aligné et poussé des bouteilles d’eau  sous le lit . L’intensité des agressions avait alors forci.  



A 2h du matin passées  , dans un  silence tout  relatif, j’avais essayé le balcon pour une fin de nuit aléatoire. 

Quelques petites minutes plus tard une piqûre violente du gros orteil pouvait indiquer une probable projection d’ondes  de recherche du corps à torturer.



J’avais compté. Jusqu’à 116 moutons. Le 116ème avait explosé. Comme mon cerveau qui avait reçu ceci ( ligne marron) :  


La ligne verte donne les informations de fréquence, donc du spectre du signal utilisé pour ce tir.
Le tir est fait sur 20 secondes avec une fréquence porteuse de 1,7 GHz puis 1,9 GHz
On note aussi, que sur ce balcon , la fréquence porteuse  habituelle et non agressive des signaux , se situe entre 4GHz et 5GHz



116 secondes, c’était-là , le laps de temps d’adaptation et de réaction de la technologie à disposition en proximité pour harceler et torturer une humaine avec de l’énergie pulsée.

Dans l'intervalle de ces 116 secondes, il y avait eu également  un début de suffocation. Manifestement produite , aussi , par projection d'ondes. 
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/08/h-c-e-letouffement.html

http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/le-harcelement-electronique-toux.html





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.