jeudi 29 janvier 2015

Harcèlement en réseau.Violations. Dégradations et autre


dessin de Voutch


Leur vie privée ne m’intéressait, normalement,  pas. Leur comportement m'avait obligée à forcer mon naturel au contraire.

Comme les noirs , les jaunes, les blancs  et les gris de ce pays, mes nouveaux voisins  ont les mêmes droits que moi. Garantis par la constitution française . Comme les miens.  Mais pas plus.

Ces nouveaux voisins, aux faux airs respectables , n’ont donc  pas le droit,  de posséder  à mon insu  les copies des  clés de la maison que je loue. Encore moins de les utiliser . Et encore moins,   si cela existe, de les utiliser pour voler , déplacer et ajouter des objets  chez moi et  y dégrader ce qui m’appartient.

La 1ère violation de «  ma  » maison  avait consisté à déposer  chez moi, en mon absence , un objet venant du placard du studio de Paris XV. Cet objet sans importance avait  donc  été volé  au 22 rue Ernest Renan ,  par J-J WALTI ou A. DE CERTAINES, puis transmis, avant mon installation,  aux voisins actuels. 

Pour créer une confusion supplémentaire , cet objet insignifiant  de Paris avait été posé près d’un  autre objet,  pris dans ma voiture ou dans la poubelle. 

A.DE CERTAINES , Paris XV, était auparavant en contact avec des harceleurs à VANNES et à LORIENT (56). Sa jeune épouse faisait du harcèlement en voiture l’été,  à VANNES. Elle porte , à Paris, certains de mes vêtements volés dans une valise, dans un train.

L’un de mes voisins actuels en province,  est un ancien marin. Il  vient de LORIENT(56) .  Le matin de mon emménagement il avait eu une conversation privée avec les employés de la société. 

Ce jour-là des cartons de ce déménagement avaient manqué à l’appel. Des éléments de ces cartons subtilisés,  avaient  tout récemment,  été déposés à l'unité , chez moi,  pendant une absence.

Ce voisin ex-marin, a des airs d'homme  «  très comme il faut «   .  J’avais  tenté avec  lui,  un brin de causette qui aurait été sur les violations de domicile . Impossible . 
Ma seule phrase  'introduction du sujet «   c'est pas terrible au bout de l'allée  »  avait déclenché une rafale * de poncifs  de dénégation   :  du  «   on a jamais vu ça avant « au  «   mais, qu’est ce que c’est que cette histoire  »  . 
Bonne question, puisque je ne l’avais pas encore racontée. 


La 2ème violation  de domicile avait servi à dégrader un cadre tout juste déballé du matin  . Quelqu'un s'était acharné dessus . En bas surtout.



Ces agissements de voyous vicieux ressemblaient furieusement à ceux de M. Lelong ou de   J-J WALTI à Paris . Dont ceci,  ci-dessous , juste pour mémoire.



petit étui de cuir rangé , frais pimpant neuf, dans un tiroir 



Ce petit étui  en cuir, ci-dessus et dessous était  rangé dans un tiroir de la salle de bain . ses dégradations ressemblaient à des écorchures faites avec  un épluche légume. La salle de bain est au fin fond de la maison . 





Avant le fin fond de la maison, le nouveaux fous furieux de mon voisinage, avaient tout fouillé avec ostentation et traces   : armoire, dressing, valises . .. et même les tiroirs de la cuisine dont ils avaient balancé   des éléments dans le cellier . Dehors. 

De façon obsessionnelle, comme tous las autres , depuis plusieurs décades, ils avaient violé ce qui m'appartient au rythme soutenu d'une fois par absence. 

C' est fait et rendu  possible, ici,   grâce à  un consensus et à une collaboration active des résidents de 3 maisons voisines  . Ils se voient et se surveillent réciproquement et constamment .

La technique de harcèlement de proximité  ainsi et ici  utilisée est  celle de «  l’étau  » qui existe aussi avec  d'autres  modalités , parfois moins évidentes.  


En fonction des fantaisies ou obsessions des harceleurs, il faut noter aussi les différents domaines où ils exercent leurs talents .
Un soir récent ,   entre chien et loup, j'étais installée en zone protégée , enfermée dans ma voiture,  pour une détection d'ondes. 



Celui-ci, 78 comme mon voisin du B3, et quelques autres,   était arrivé en manifeste repérage de mon véhicule . Il avait longuement  communiqué ou textoté brouillant mes  recherches  d'ondes.

Un moment plus tard , j'avais vu débouler,  à la queue leu leu ,  quelques cinglés en racolage.



Cet énervé-là, avait même cru pouvoir forcer la portière de ma voiture, pour un corps à corps sans doute violent.  La portière avait vaillamment résisté.

A quoi tout cela sert-il  ?

      - A mobiliser énergie et attention

  •  À refaire localement  un stock d'ennemis dans des  groupes et communautés nouvelles et/ou  différentes .  Mis à nu et vexés ou intéressés , les harceleurs/violeurs/provocateurs   instrumentaliseront ensuite leurs voisins,  copains, neveux ou autres crétins,  dans cette vaste entreprise de conditionnement/domination d'une être humaine.

  • A. … A.... A...
* Il faut noter par ailleurs, que les ondes produites par ce voisin  ex-marin, dans mon domicile, le sont sous forme de RAFALES . Alors qu'un micro-ondage , dû à la présence du WiFi , est certes élevé en CEM mais  constant. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.