Allemagne- Les enfants meurent du vaccin , pas du Covid, selon cette enquête

 De : https://healthimpactnews.com/2021/german-study-finds-zero-covid-19-deaths-in-healthy-children-but-the-children-are-now-dying-from-the-vaccine/

Une étude allemande révèle ZÉRO décès par COVID-19 chez des enfants en bonne santé, mais les enfants meurent maintenant à cause du vaccin

par Brian Shilhavy 
Éditeur, Health Impact News

Une nouvelle étude publiée en Allemagne a examiné « le risque d'hospitalisation, de maladie grave et de mortalité due au COVID-19 » chez les enfants.

Leurs résultats ont révélé très peu de risques chez les enfants d'événements graves ou de décès.

Alors que le taux d'hospitalisation global associé à l'infection par le SRAS-CoV-2 était de 35,9 pour 10 000 enfants, le taux d'admission en  soins intensifs était de 1,7 pour 10 000 et le taux de létalité était de 0,09 pour 10 000.

Cependant, lorsqu'ils ont examiné les comorbidités, ils n'ont pas pu trouver un seul cas où un enfant en bonne santé dans le groupe d'âge de 5 à 11 ans est décédé des suites d'une infection par le SRAS-CoV-2.

Les enfants sans comorbidité se sont avérés significativement moins susceptibles de souffrir d'une évolution grave ou mortelle de la maladie. Le risque le plus faible a été observé chez les enfants âgés de 5 à 11 ans sans comorbidités. Dans ce groupe, le taux d'admission aux soins intensifs était de 0,2 pour 10 000 et la létalité n'a pas pu être calculée, en raison de l'absence de cas. Étude complète .)

Contrairement aux États-Unis et à Israël où ce groupe d'âge reçoit maintenant des injections de vaccins Pfizer COVID-19, ce groupe d'âge n'a pas encore été approuvé pour les injections COVID-19 en Allemagne, bien qu'il semble y avoir des plans en place pour commencer  bientôt.

Nous avons déjà signalé 2 décès d'enfants en Allemagne à la suite d'un vaccin de COVID-19, un garçon de 12 ans et une fille de 15 ans, qui ont été signalés sur le site The COVID World .

Cheyenne Braun : une fille de 15 ans décède 3 semaines après avoir reçu le vaccin Pfizer COVID-19,  une enquête est lancée

HOLLFELD, ALLEMAGNE – La police enquête sur le cas d'une jeune fille de 15 ans décédée plusieurs semaines après son injection de COVID-19, rapporte le média local MainwelleCheyenne Braun a subi un arrêt cardiaque quelques jours seulement après le vaccin et a été transportée aux soins intensifs et mise sous respirateur avant de mourir le mardi 16 novembre.

La mère de Cheyenne, Kerstin Braun, a rendu compte de la mort tragique de sa fille sur  Facebook  et a publié une déclaration de la sœur de Cheyenne, affirmant que Cheyenne n'avait aucun problème de santé préexistant et que c'était probablement une inflammation du muscle cardiaque qui avait causé sa mort subite.

Lisez l'histoire complète sur The COVID World .

En Allemagne, un enfant de 12 ans décède 2 jours après avoir reçu le vaccin Pfizer COVID-19

ALLEMAGNE – Un garçon de 12 ans du district de Cuxhaven est décédé deux jours après avoir reçu son deuxième vaccin Pfizer COVID-19.

Les premières preuves  suggèrent  qu'il existe une relation causale avec la vaccination. Le district avait décidé de rendre l'affaire publique après que des rumeurs eurent fait surface sur les réseaux sociaux. La nouvelle arrive juste au moment où les États-Unis ont commencé à vacciner les 5 à 11 ans avec le vaccin Pfizer.

Le service de santé de Cuxhaven avait ordonné une autopsie qui a déjà eu lieu. Selon le rapport d'autopsie préliminaire, établi par des experts de l'Institut de médecine légale du Centre médical universitaire de Hambourg-Eppendorf, il a été conclu qu'il était probable que sa mort subite était due au vaccin.

Le chef du département de la santé du district de Cuxhaven, Kai Dehne, a déclaré :

« Nous sommes ici confrontés à un cas particulièrement tragique. Statistiquement, les effets secondaires graves de la vaccination entraînant la mort sont extrêmement rares. Mais 100% de la famille est impitoyablement touchée.

Lisez l'histoire complète sur The COVID World .

RT.com a récemment rapporté que de nouvelles recherches montrent que les personnes entièrement vaccinées augmentent la transmission des cas de COVID-19, et non le contraire  

Ils ont cité une étude récente publiée dans le Lancet :

La prévalence du virus augmente chez les personnes complètement vaccinées. Après avoir inspecté de nouvelles infections en Allemagne, les chercheurs ont découvert que le taux de cas parmi les personnes entièrement vaccinées âgées de 60 ans et plus est passé de 16,9% en juillet à 58,9% en octobre.

Il s'agit d'une augmentation de 42%, ce qui suggère que les personnes entièrement vaccinées sont une source majeure de transmission du COVID.

Voilà pour l'affirmation selon laquelle les enfants transmettent le COVID à leurs grands-parents ! Les données suggèrent que c'est exactement le contraire, du moins chez les personnes « vaccinées ».

Regardez le rapport complet. C'est de notre chaîne Bitchute .

Ne vaccinez pas votre enfant !! Si votre enfant est en bonne santé, il a un risque ZÉRO d'infection mortelle due aux symptômes du COVID.

Mais ils ont un risque très élevé de développer une maladie cardiaque et pourraient potentiellement mourir des injections de Pfizer COVID-19.

Écoutez ces parents pleurer la mort de leurs enfants après avoir reçu une. injection COVID-19, puis partagez cette vidéo  le plus possible

.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jacques Attali : "L'avenir de la vie" 1981 - Extrait .....et rectifications

Le passeport vaccinal, forme déguisée du vaccin obligatoire, est irrecevable selon Madame Catherine FABRE, Docteur en pharmacie

L' hécatombe post-vaccinale dans l'UE au 31 juillet 2021