dimanche 25 septembre 2016

Le cerveau, avant et pendant un tir d'énergie dirigée provenant de l'appartement A221


Ici, dans cet immeuble  aux airs tranquilles,  un propriétaire avait eu le culot de me murmurer en passant : « on ne veut pas de vous ici »
Cet homme  pas plus courageux que les policiers et le maire de cette ville , préfère les criminels 
Cela explique donc, que dans cet immeuble où certains propriétaires sont aussi complices de criminalité , les tirs d’énergie destinés à assassiner un être humain  soient possibles  quelque soit le moment de la journée ou de la nuit . 
Cela explique aussi  que : 
  • - un fraiseur (D. STEFANE) d’une entreprise liée au prestigieux  Vendée Globe 
  • - Un restaurateur (F. DECROIX)  de Port Olona 
entreposent ou laissent  entreposer du matériel électronique qui leur permettent ou permettent à leurs criminels compagnons de jeu , de faire des tirs d’énergie dirigée vers mon appartement pour le rendre invivable , tout  en portant gravement  atteinte à mon intégrité physique, comme le précise le code pénal 
Le dimanche après-midi  25 septembre 2016,  de nouveau, tout repos avait été impossible. Le criminel en poste au A221 , appartement du corse D. Stefane ,  avait en plus  des tirs dans la tête, ,  micro-ondé ( cuit aux micro-ondes)   mes poumons avec des tirs comme ceux-ci. 
et/ou

pour de normes connues dangereuses en lieu de repos ,  comme ceci



Pour la nuit, passée ici, pour la 1ère fois depuis longtemps , les tirs d’énergie qui traversaient le cerveau ,  avait été faits  alternativement de l’appartement (A201) du restaurateur de l’OLIVIER , F.DECROIX et de l’appartement (A221)  de l’employé de VENDEE GLOBE , D. STEFANE.

Les tableaux comparatifs ci-après peuvent se passer de commentaires .ils   viennent d’enregistrements  faits   au cours d’une sieste rendue impossible  le dimanche  25 septembre 2016.
Quand le cerveau s'assoupit,  les détections EEG sont ainsi juste avant un tir , soit à :

l'EEG se présente, alors,  ainsi

et

et

et donc  ainsi , au niveau des électrodes



Le tir dans le cerveau qui avait suivi ce moment de repos avait été détecté comme suit :

ce qui avait entrainé une déflagration électrique dans le cerveau dont (seulement) la partie ci-dessous est présentée 


ce qui donnait


 et encore  ceci 


et les valeurs suivantes au niveau des diverses électrodes


pour une moyenne de :



J'avais oublié. Mais vous y avez peut-être pensé : le micro-ondage et les tirs  d'énergie dirigée font très mal . Ce n'est pas un échauffement progressif des tissus, c'est l'équivalent d'une boule de feu qui entre dans le corps.
Et les tirs  d'énergie dirigée dans le cerveau privent de sommeil avec  brutalité, et des sursauts insensés . 






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.