dimanche 27 juillet 2014

Harcèlement en réseau - manigances pour déstabilisation


Texte de 2012 avec ajout

Le réseau de harcèlement à mes trousses  avait souvent manifesté une audace qui ne s'expliquait  que par son assurance de ne pas être inquiété.
.
La constance des violations de toutes sortes incluait appartements, et voitures, dure toujours . Ce qui permet de mentionner un récent vol de bagage , dans le coffre de ma voiture stationnée  Bd Pasteur Paris. 
L'anecdote racontée ci-après  est différente. Le vol concernait carrément le véhicule,... pour 2 jours.

Cette fois-là de retour sur Paris, j'avais été prise en filature et surveillance par des corses et des beurs, incluant  même un taxi. Mon véhicule avait été laissé pourvu de son ticket de stationnement sur un boulevard proche de la rue Ernest Renan.
Le dernier corse repéré en repérage  m'attendait  devant  la porte de l'immeuble . Comme souvent.


Le dimanche lorsque j'avais voulu remplacer mon ticket de stationnement , pour la semaine à venir , ma voiture avait disparu. Pourtant avec ses bandeaux d'information spécialisée, elle était difficile à rater.


 Je n'en avais pas moins fait et refait le trottoir  dans une recherche plus étendue. Au cas où. .. Rien.

Pour une raison qui m'aurait échappé, j'avais  cependant penser-->  fourrière.  
Le lundi matin , dès l'ouverture,  la fourrière de Balard m'avait appris que ma voiture n'avait pas passer le ouiquende aux bons soins de la Préfecture de Paris. 
Pensant avoir à faire à une petite dame perturbée, l'employé  avait  doucement émis quelques hypothèses logiques d'oubli du. lieu de stationnement. Forcément.

Et de retour de la fourrière, le lundi midi, j'avais retrouvé mon véhicule. Au bon endroit et sans PV pour stationnement non payé. 
Pourtant les contractuels sévissent d'habitude chaque matin entre 9 h et 10 h. Ce qui signifiait que le véhicule avait été remis en place un peu  après le passage des spécialiest des PV   et juste avant mon retour de la fourrière.
Alors, dingo, la dame  ?
Pas encore. 

Le réseau corso-beur , qui  manigance cette catégorie   d'intimidation/destabilisation de type mafieux , possède et a toujours possédé les copies de toutes mes clés ( et des votres) , dont celles des  diverses voitures. 
Pour cette fois , le véhicule avait été très vraisemblablement emmené et  caché ailleurs .Une autre voiture du réseau avait été positionnée  pour occuper  la place . Ce qui avait permis de remettre le mien véhicule à son emplacement d'origine lorsque j'étais revenue  bredouille de la fourrière. 

Une fois précédente, c'est en sortant d'un spectacle nocturne en plein air, avec une amie , que le véhicule était introuvable . Nous avions du attendre que le champ qui servait de parking se soit  complètement vidé pour voir en fin apparaître ma voiture , déplacée le plus loin possible.

Cette sale plaisanterie destinée à perturber m'avait déjà été imposée,  dans le parking d'un centre commercial  et à plusieurs reprises. 
Ça se pratique ainsi. Mieux vaut le savoir.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.