Accéder au contenu principal

Massachusetts, des employés du système pénitentiaire résistent au vaccin

 De : https://healthimpactnews.com/2021/massachusetts-set-to-lose-50-of-their-correction-officers-by-monday-due-to-vaxx-mandate-with-prison-system-pushed-into-chaos/

Le Massachusetts s'apprête à perdre 50% de son personnel pénitentiaire d'ici dimanche en raison du mandat de Vaxx qui  "pousse vers le chaos"


par Brian Shilhavy 
Rédacteur en chef , Health Impact News

Cheryl Fiandaca de WBZ CBS Boston a rapporté aujourd'hui que plus de 1 500 agents du  système pénitentiaire du Massachusetts, environ 50% des «agents  hautement qualifiés» de l'État, devraient être licenciés le dimanche 17 octobre, pour ne pas avoir fourni de preuve statut vaccinal de COVID-19

Le gouverneur Charlie Baker aurait envoyé 250 soldats de la Garde nationale pour faire face au manque   potentiel de personnel dans les prisons d'État.

Fiandaca a interviewé Kevin Flanagan, l'agent de liaison législatif de la Massachusetts Correction Officers Federated Union, qui a déclaré :

"Avec tout le respect que je dois aux hommes et aux femmes de la Garde nationale, nous avons des agents  hautement qualifiés qui ont travaillé tout au long  des 18 mois de la pandémie  et dire maintenant que 50% seraient licenciés, ce n'est pas juste,  ce n'est pas correct."

Corey Scadifi, le secrétaire exécutif du Massachusetts Correction Officers Federated Union, a déclaré que le syndicat  avait déposé une plainte devant un tribunal fédéral au sujet des mandats de vaccination.

« Nous ne voulons pas voir la militarisation de nos prisons, nous ne voulons pas voir 1 500 de nos membres licenciés. Nous ne pensons pas que l'État soit préparé aux impacts que cela va avoir à l'intérieur du système pénitentiaire.

Le sénateur Jamie Eldridge a également été interviewé pour le rapport CBS I-Team.

Le sénateur Jamie Eldridge (D-Acton) siège au comité de la sécurité publique et est très impliqué dans la réforme pénitentiaire. Eldridge dit qu'il est assez effrayant d'envoyer  les militaires dans les  prisons.

"Cela pourrait durer de nombreux mois et c'est très préoccupant", a déclaré Eldridge« Les agents de correction jouent un rôle essentiel pour assurer la sécurité dans nos prisons. »

La perte potentielle de la moitié de tous les agents de correction travaillant dans les prisons d'État est une préoccupation pour Eldridge.

"Les agents de  la pénitentiaire jouent un rôle essentiel,  et doivent vraiment revoir  leur résistance à se faire vacciner", a déclaré Eldridge. "Et c'est la seule solution pour sortir de ce qui  va devenir une  crise dans le Massachusetts."

C'est faux, sénateur ! Ce n'est PAS la "seule" solution, et la MEILLEURE solution pour l'État du Massachusetts est d'arrêter d'imposer un produit médical dont les gens ne veulent pas et qui est connu pour tuer et blesser de nombreuses personnes avec peu ou pas de bénéfice médical, puisque les hôpitaux sont maintenant rempli de cas « révolutionnaires ».

Regardez le reportage de Cheryl Fiandaca .

La Garde nationale n'a pas besoin de se conformer aux mandats de vaccination contre le COVID-19 avant juin 2022

Absent du rapport CBS I-Team la Garde nationale pose un problème , puisqu'elleest appelée dans de nombreux États pour remplacer les travailleurs licenciés pour refus du vaccin   COVID-19 obligatoire.

La Garde nationale n'est pas tenue de se conformer aux mandats de vaccination contre le COVID-19 avant juin 2022.

Un rapport publié plus tôt cette année a déclaré qu'il y a moins   de membres de la Garde nationale vaccinés  que les membres en service actif, avec moins de 40% vaccinés. Source .)

Cela soulève la question de savoir comment les membres de la Garde nationale, dont la majorité n'ont pas encore été vaccinés et ont jusqu'à l'année prochaine pour se conformer aux obligations, peuvent remplacer les travailleurs pénitentiaires et dans d'autres États les travailleurs hospitaliers qui sont licenciés simplement parce qu'ils ne sont pas vaccinés contre le COVID-19 

Nous avons contacté l'I-Team de WBZ CBS Boston pour demander pourquoi ce détail important n'était pas couvert dans leur rapport, car il s'agit d'une question très importante de santé publique, mais au moment de la publication, ils n'avaient pas encore répondu. Vous pouvez leur demander vous-mêmes : iteam@wbztv.com

C'est une preuve supplémentaire que les vaccins COVID-19 n'ont rien à voir avec la santé publique, et tout à voir avec la politique et l'enrichissement des Big Pharma en forçant les personnes a se faire vacciner 

Nous avons rapporté en septembre , par exemple, que le mandat fédéral de l'administration Biden pour COVID-19 excluait certains groupes, tels que les membres du Congrès, le service postal américain et les immigrants illégaux traversant la frontière. Voir:

Nous vivons la plus grande escroquerie et dissimulation de l'histoire de l'humanité - Êtes-vous prêt pour la suite ?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jacques Attali : "L'avenir de la vie" 1981 - Extrait .....et rectifications

Le passeport vaccinal, forme déguisée du vaccin obligatoire, est irrecevable selon Madame Catherine FABRE, Docteur en pharmacie

L' hécatombe post-vaccinale dans l'UE au 31 juillet 2021