Une jeune femme de 28 ans meurt d'un AVC après injection du produit Pfizer

 Extraits de l'article : https://healthimpactnews.com/2021/28-year-old-wisconsin-healthcare-worker-has-aneurysm-brain-dead-five-days-after-second-experimental-pfizer-mrna-covid-injection/


Sara Stickles

Le blog COVID rapporte que Sara Stickles, 28 ans, de Beloit, Wisconsin, employée de santé  à l'hôpital suédois américain, a souffert d'un anévrisme cérébral et est maintenant en état de mort cérébrale à peine 5 jours après avoir reçu la deuxième injection expérimentale d'ARNm COVID de Pfizer. 


Malheureusement, il s'agit d'un autre cas rapporté où une personne jeune sans problème de santé antérieur est morte après avoir reçu une injection du produit expérimental à base d’ARNm  


Elle était  donneuse d'organes, donc son corps est maintenu en vie jusqu'à ce qu'ils trouvent des receveurs appropriés pour ses organes. 





Elle laisse derrière elle,  un jeune fils, des frères et sœurs, des amis et des membres de sa famille qui ont exprimé leur choc sur Facebook à sa mort subite. Sa sœur Jamie Lynn Cruz a annoncé sur Facebook, le 11 février 2021, que la famille  lui avait fait ses  adieux car il n'y avait aucun espoir de guérison. 


Dans un précédent article sur Facebook du 8 février, sa sœur   avait  mentionné :

 .....


"Aujourd'hui, ma mère, mes frères et soeurs et moi avons été invités à venir à l'hôpital pour dire au revoir à Sara. 


Sara a eu un accident vasculaire cérébral  le dimanche 7 février, à l'âge de 28 ans. 


Depuis, elle est sous assistance respiratoire. Après tous les tests  faits et avec  les résultats de l'IRM, les médecins ont déterminé qu'il n'y avait aucune possibilité de guérison et que finalement son corps s'arrêterait. 

Parce que Sara est  donneuse d'organes, ils continueront à garder son corps en vie jusqu'à ce qu'il soit temps de  collecter  ses organes . Sara continuera à sauver d'innombrables vies. Elle continue d’ offrir des cadeaux même après son retour au paradis. Ma sœur est vraiment un ange incroyable. "


 Aujourd'hui, le 14 février 2021, la sœur jumelle de Sara, Kara Stickles, a partagé un message sur sa page Facebook avec une personne qui a signalé que le fait de mentionner que Sara avait reçu l'injection d'ARNm Pfizer COVID avait été  censuré et supprimé sur les réseaux sociaux: 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jacques Attali : "L'avenir de la vie" 1981 - Extrait

"Implanté" et programmé pour tuer

Collecter l’ADN des humains pour préparer les guerres biologiques