Vaccination en Israel - "Un nouvel holocauste" selon Haim Yativ and Dr. Seligmann


 Texte anglais à : https://healthimpactnews.com/2021/death-rates-skyrocket-in-israel-following-pfizer-experimental-covid-vaccines/

Les taux de mortalité montent en flèche en Israël à la suite des «vaccins» expérimentaux COVID de Pfizer


Nous avons précédemment rapporté comment Israël a rapidement vacciné le pourcentage le plus élevé de sa population avec des vaccins COVID expérimentaux après que le gouvernement israélien a conclu un marché avec Pfizer pour obtenir des millions de doses de leurs vaccins COVID à ARNm.
Vera Sharav a écrit:
Il est étonnant que le gouvernement d'Israël ait confié la santé du peuple à Pfizer; cela s’est fait  en concluant un contrat secret qui engageait la population israélienne à devenir des sujets de recherche, à leur insu ou sans leur consentement.

Le «vaccin» expérimental Pfizer fait-il plus de tort aux personnes que le COVID? La population israélienne  est transformée en  rats de laboratoire du monde vendus à Pfizer
À ce jour, Israël a vacciné plus de 53% de sa population, soit le double du pourcentage de la nation la plus proche, la Grande-Bretagne, avec 26,9%.

 


Les «nouvelles officielles» publiées par les médias qui affirmant que les vaccins ont été efficaces pour réduire les taux de COVID en Israël , ont été suivies  et examinées par le Dr Hervé Seligmann de l'Unité des maladies infectieuses et tropicales émergentes de l'Université d'Aix-Marseille et par  l'ingénieur Haim Yativ, qui a publié ses résultats sur un site Web de forum de discussion appelé «Nakim».
 

L'information est rapidement devenue virale et a maintenant été traduite en plusieurs langues et diffusée sur divers sites d'information à travers le monde, notamment Arutz Sheva 7, IsraelNationalNews.com.

Un article important est paru dans  FranceSoir à propos des découvertes du site Nakim concernant ce que certains experts appellent «la mortalité élevée causée par le vaccin».
Le document interroge le Dr Hervé Seligmann de l'unité des maladies infectieuses et tropicales émergentes de la Faculté de médecine de l'Université d'Aix-Marseille et l'ingénieur Haim Yativ au sujet de leurs recherches et de leur analyse des données.
 

Ils affirment que l’injection de Pfizer provoque «une mortalité des centaines de fois plus élevée chez les jeunes par rapport à la mortalité par coronavirus sans vaccin, et des dizaines de fois plus  élevées chez les personnes âgées. Lorsque la mortalité documentée par coronavirus est proche de la dose de vaccin il existe une mortalité accrue par crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, etc. »


Le Dr Hervé Seligmann travaille à l'Unité de recherche sur les maladies infectieuses et tropicales émergentes, Faculté de médecine, Aix-Marseille Université, Marseille, France. Il est de nationalité israélo-luxembourgeoise. Il a un B. Sc. en biologie de l'Université hébraïque de Jérusalem, et a écrit plus de 100 publications scientifiques.
 

FranceSoir écrit qu'il suit les publications, les analyses de données et les retours d'expérience de différents pays sur la vaccination, et s’est  donc intéressé à l'article de Nakim, pour en discuter l’analyse et les limites  

Les auteurs de l'article déclarent n'avoir aucun conflit ou intérêt autre que d'avoir des enfants en Israël.
Après une présentation, les auteurs ont discuté de leur analyse de données, des validations effectuées, des limites, et surtout, de leurs conclusions qu'ils comparent avec les données reçues lors d’ une demande découlant de la loi sur la liberté d'information du ministère de la Santé.

Leurs conclusions sont:
• Il existe un décalage entre les données publiées par les autorités et la réalité sur le terrain.
 

• Ils disposent de trois sources d'informations, en plus des courriels et des rapports d'événements indésirables qu'ils reçoivent via Internet. Ces trois sources sont le site d'information israélien Ynet, la base de données du ministère israélien de la Santé et la base de données fédérale américaine VAERS (Vaccine Adverse Event Reporting System).
 

• En janvier 2021, il y avait 3 000 enregistrements d'événements indésirables liés aux vaccins, dont 2 900 pour les vaccins à ARNm.
 

• Par rapport aux autres années, la mortalité est 40 fois plus élevée.
 

• Le 11 février, un article d'Ynet présentait des données liées à la vaccination. Les auteurs de l'article Nakim affirment avoir démystifié cette analyse sur la base des données publiées par Ynet lui-même: «Nous avons pris les données en regardant la mortalité pendant la période de vaccination, qui s'étend sur 5 semaines. En analysant ces données, nous sommes arrivés à des chiffres surprenants qui attribuent une mortalité importante au vaccin. »
 

• Les auteurs affirment que «les vaccinations ont causé plus de décès que le coronavirus n'en aurait causé au cours de la même période.»
 

• Haim Yativ et le Dr Seligmann déclarent que pour eux, «c'est un nouvel Holocauste», face à la pression des autorités israéliennes pour vacciner les citoyens.
Ils invitent également des spécialistes à compléter leurs analyses et entendent poursuivre le suivi juridique de leur découverte. Le ministère de la Santé n’a pas répondu à  une requête de FranceSoir concernant les résultats.
 

Les auteurs ont également déploré «le fait de ne  pas pouvoir communiquer sur ces informations vitales» à leurs concitoyens.

https://healthimpactnews.com/2021/another-jewish-holocaust-local-talk-radio-reports-many-dying-in-israel-following-pfizer-experimental-mrna-injections/

Mordechai Sones  qui a  sa propre émission de radio en Israël,  a commencé son émission il y a quelques semaines  en lisant les noms de 28 personnes décédées à la suite des injections expérimentales d'ARNm de COVID de Pfizer.
La liste commence par certains rabbins âgés, mais comprend également des jeunes qui n'auraient pas eu de problèmes de santé et qui sont décédés subitement, y compris une femme de 25 ans.
Après avoir lu ces 28 noms, Mordechai a déclaré:
La liste se poursuit, mais ne peut être présentée ici dans son intégralité en raison des contraintes de temps.
 

de la page Facebook de Mordechai Sones 

Un Israélien qui a publié cette lecture sur YouTube a déclaré:
J'ai fait cette courte vidéo après une émission audio de Mordechai Sones; afin de transmettre l'information selon laquelle de nombreuses personnes ici en Israël sont en train de mourir après avoir reçu le vaccin Pfizer Covid-19.
Mais aucune de ces informations ne semble être diffusée dans les principaux médias.
J'appelle tout le monde à prier et à chercher le Seigneur pour que cette horreur cesse immédiatement.

https://rumble.com/vdml5h-many-dying-in-israel-following-the-experimental-pfizer-covid-mrna-injection.html

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jacques Attali : "L'avenir de la vie" 1981 - Extrait

"Implanté" et programmé pour tuer

Collecter l’ADN des humains pour préparer les guerres biologiques