« La vaccination COVID a tué plus de jeunes en service actif que le COVID », dit ce médecin militaire

 De : https://healthimpactnews.com/2021/military-doctor-the-covid-vaccine-program-has-killed-more-young-active-duty-people-than-covid-did/

« Le programme de vaccination contre le COVID 

a tué plus de jeunes en service actif 

que le COVID » dit ce médecin militaire

Par Brian Shilhavy, Rédacteur en chef, Health Impact News    27-8-2021

 Dr Lee Merritt a travaillé en chirurgie orthopédique dans la marine des États-Unis et a servi 9 ans en tant que médecin et chirurgien de la marine où elle a également étudié les armes biologiques avant de retourner à Rochester, où elle était la seule femme à  avoir été  nommée Louis A. Goldstein Fellow en chirurgie de la colonne vertébrale.

Dr Merritt exerce dans un cabinet privé de chirurgie orthopédique et rachidienne depuis 1995. Elle  a siégé au conseil d'administration de l'Arizona Medical Association et  a été présidente de l'Association of American Physicians and Surgeons.

Dr Merritt s'est récemment adressé aux médecins de première ligne américains et a expliqué que tout au long de 2020, il n'y a eu que 20 décès parmi tous les militaires en service actif liés à COVID

Cependant, il y a maintenant de nombreux rapports de tumeurs et plus de 80 cas de myocardite (inflammation du cœur), avec  un taux de mortalité à 5 ans d'environ 66%, suite aux injections de COVID-19 données aux militaires.

Avec le programme de vaccination, nous avons apparemment tué plus de nos jeunes en service actif que COVID.

Ce n'est pas la première fois que l'armée est impliquée dans le meurtre de militaires en service actif avec des vaccins expérimentaux. Cela s'est également produit pendant la guerre du Golfe avec le vaccin expérimental contre l'anthrax, qui, selon certaines estimations, a tué 35 000 militaires atteints de ce qu'on appelait à l'origine le «syndrome de la guerre du Golfe».

J'ai fait une vidéo qui inclut le témoignage de l' épouse  d'un soldat en service actif en Corée du Sud expliquant comment son mari auparavant en bonne santé a maintenant des problèmes cardiaques majeurs après avoir pris les vaccins COVID-19, suivi du témoignage d'un lanceur d'alerte  médical qui explique jusqu'où ira l'armée pour couvrir les décès liés aux vaccins expérimentaux.


Merci de partager avec tous ceux que vous connaissez dans l'armée, afin qu'il n'y ait pas la  répétition de ce qui s'est passé avec le vaccin contre l'anthrax.
Il vaut mieux risquer une cour martiale et perdre une carrière militaire que de donner sa vie pour un vaccin, ou de devenir définitivement invalide pour ce qui est maintenant la plus grande expérimentation  publique de vaccin jamais menée sur l'humanité.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jacques Attali : "L'avenir de la vie" 1981 - Extrait

E.Macron et O.Véran prennent le contrôle du corps médical

Le passeport vaccinal, forme déguisée du vaccin obligatoire, est irrecevable selon Madame Catherine FABRE, Docteur en pharmacie