lundi 10 mars 2014

Harcèlement en réseau- les dégradations

                                                          coupures faites sur un tapis

                                                    découpage d'un fond de pantalon

Certaines situations spectaculaires ne doivent pas faire oublier  les autres actions vicieuses du quotidien.
Celles -là, les dégradations,  sont organisées par des voisins , inconnus , et plus ou moins proches physiquement ou géographiquement.

Elles sont possibles, parce que les commanditaires se débrouillent pour fournir les copies de clés aux volontaires.

Pendant ces dix années d’observation, j’ai pu noter la répétitivité de certaines de ces dégradations.

Voici ci-après pour mémoire, une liste non exhaustive des dégradations  les plus courantes ou les plus improbables.
L’ aspect répétitif de  dégradations similaires  pratiquées  dans des endroits  éloignés les uns des autres   et à des années de différence, fait penser  qu’il  existe des habitudes ou des directives pour les réaliser.

Ce système est pérenne en France.
Il semblerait, en plus, que ce  système soit une des exportations réussie de ce pays
 *
Depuis 2005, des photos ont été faites systématiquement  de toutes le dégradations répertoriées .
La dernière photo est celle d’une semelle de chaussure arrachée.
Les chaussures étaient dans une valise fermée à cadenas  . A  Perth . Australie.
Certaines des premières photos ont été envoyées aux policiers, aux juges en charge du dossier, aux procureurs de la république, à la cour européenne des droits de l’homme, au haut commissariat des droits de l’homme à l’ONU et à de nombreux journaux  dont des journaux et   journalistes étrangers .
L’un d’entre eux a répondu par une réaction de harcèlement . Un suédois.
*
Haineuses ou vicieuses  ces dégradations ont été faites   la plupart du temps par des gens que je ne connaissais pas .
Certains de ceux   que je connais et qui participent, n’avaient pas de raison personnelle  de  le faire .
Bien au contraire , dans plusieurs cas.
A ce jour, ces dégradations  n’ont pas cessé . 
*
*
CHAUSSURES
 ARRACHAGE de la  semelle de l’une des chaussures ; ce qui rend la paire inutilisable .
Certaines de ces chaussures , compte tenu de leur montage d’origine , ne peuvent pas être réparées

PERTH , chaussures  laissées dans la valise fermée à cadenas- 12 avril  
2011,
PARIS XV  , 2007-2010, cinq  paires de chaussures  successives .  Chaussures laissées dans le placard.
SAINT MALO, 2008,  chaussures laissées dans la salle de bain
DOL de BRETAGNE, 2006, chaussures laissées dans une valise


DECOUPE DU CUIR AU NIVEAU DE LA SEMELLE
Ce type de dégradation est irréparable
Dole de Bretagne, Saint Malo, Paris XIII , chaussures laissées dans l‘appartement  +
DINARD , 2005, chaussures laissées dans le coffre de la voiture
LORIENT, 2003 , chaussures laissées dans le coffre de la voiture


DECOUPES  en profondeur DU DESSOUS  DE LA SEMELLE
A plusieurs reprises , je n’ai remarqué ces dégradations qu’un jour de pluie.
Le pied trempé dans la chaussure

TAILLADES  externes  DU  CUIR des talons (hauts)
PARIS XIV ( années 80), ANGERS (années 80)

TACHES de GRAISSE sur le nez  de chaussures neuves
PARIS XIV ( années 80  et 90)

TROUS dans la partie arrière de chaussures vernies
Ces trous imitent ceux que l’on trouve sur des chaussons  reliés à l’arrière par un lien en nylon 
PARIS XIV 2002
*
*
VÊTEMENTS

ARRACHAGE  ET DECOUPAGE DES DOUBLURES de jupes et de vestes dans les placards
PARIS XIV  et ANGERS années 90 et 2000

INCISIONS au cutter  ou au couteau sur les vêtements en cuir et les cols et parements en cuir
PARIS XIV années 89 et 90

TOUTES JUPES DECHIREES  au niveau du plis arrière 
PARIS XIV années 80 et 90

COUTURES LATERALES ET OURLETS de robes arrachées
PARIS XIV  années 80 ,  90 et 2000

DECOUPAGES  aux ciseaux  de  la face et des poignets des pull-overs pliés sur des étagères
PARIS XIV années 80 ,  90 et 2000
*
*

LINGE DE MAISON
TROUS multiples   dans les torchons et les serviettes de toilette
ANGERS  années 2000, PARIS XV années 2007 à maintenant

ARRACHAGE des ourlets de serviettes et de nappes et EFFILOCHAGE
DOLE de BRETAGNE 2006-7, PARIS XV 2007-2010
*
*
RIDEAUX
ARRACHAGE DES COUTURES et des OURLETS des double rideaux
PARIS XIV années 90 et 2000 .  SAINT MALO - PARIS XV 2007-2010

DECOUPAGE des bords de rideaux
PARIS XIV années 80,90 et 2000. SAINT MALO - PARIS XV
*
*
VAISSELLE
EBRECHAGE des cols de tasses , et de bols sur la partie supérieure, des couvercles de théières (x5)
PARIS XIV, DOL de BRETAGNE, SAINT MALO, TROYES, PARIS XV

EBRECHAGE des assiettes  sur la partie inférieure du rebord
(  1 assiette sur 2)
PARIS XIV, ANGERS, DOL de BRETAGNE, SAINT MALO,

CASSURES SUR DES VASES  et des THIRES  laissés dans le fond  des placards
PARIS XIV, SAINT MALO

TAPIS

DECOUPAGES au cutter (x 5)
DOL de BRETAGNE
EFFILOCHAGE des extrémités  et découpes des franges
PARIS XIV, ANGERS, DOL de BRETAGNE, SAINT MALO, TROYES

 ALTERATION  des couleurs à l’eau de javel ( odeur)
PARIS XIV, TROYES

OBJETS
ECAILLAGES  des surfaces, ECLATEMENT des parties en bois avec un objet pointu, ARRACHAGE des décors, CABOSSAGE

Certains objets étaient dans des boites à l’intérieur des armoires
ANGERS fin des années 70 , années 80-90 , PARIS XIV années 80-90-2000,

MEUBLES
ARRACHAGE des  placages , des revêtements et des décors
PARIS XIV  années 70-80-90, SAINT MALO, TROYES

MITRAILLAGE à l’acide  ( = brûlures) des parties pleines
ANGERS, SAINT MALO
                                                                   faux trous de vers

GRATTAGE et ECLATEMENT du bois avec un objet pointu
PARIS XIV, SAINT MALO, TROYES

Certains meubles ont été restaurés. Ils ont immédiatement après leur retour été défigurés dans les mêmes circonstances  que précédemment.
Donc  dans des villes différentes.

APPAREILS ELECTRIQUES , ELECTRONIQUES, INFORMATIQUES
ENTAILLES sur les fils de fer à repasser et les ANTENNES TV au ras du fer ou de la prise murale
PARIS XIV, DOL de BRETAGNE, SAINT MALO


DEPROGRAMMATION  systématique de tous les appareils de type TV, Vidéo, micro ondes, four à minuterie
PARIS XIV, PARIS XV

DECOUPAGES  (x3) de l’intérieur d’un photocopieur
PARIS XIV


VOITURES

Systèmes électroniques déprogrammés
Rétroviseurs arrachés (x 4)
Pneus crevés (x3)
Pneus dégonflés en diagonale
Phares retrouvés allumés = batterie HS  (x 5)

Etc..


                                                        Liste arrêtée à l'écriture de ce texte . 2011
                                                        Les dégradations, comme le reste ont continué.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.