vendredi 7 mars 2014

Le harcèlement en réseau

Le harcèlement en réseau

Avant de connaître le nom de cette ignoble tradition, je l’avais appelée  harcèlement de type mafieux. Je remets ci-après l’article qui avait essayé d’appréhender ce système inadmissible mais incroyable  pour toute personne qui n’en est pas victime.

Ces harceleurs-là pratiquent aussi le viol en groupe, sur des victimes droguées dans leur appartement. Dans ce cas-là je l’avais appelé harcèlement criminel.  Il s'y est ajouté une  tout aussi incroyable situation de torture décrite dans http://lesharceleurs.wordpress.com

Ce type de harcèlement soigneusement caché et qui prospère en toute impunité   dans toutes les couches de la société,  avait été raconté à toute vitesse , quand  le cyber harcèlement laissait quelques possibilités  pour le faire,  dans le blog http://etouffoirs.wordpress.com. qui a été fermé à la demande de harceleurs mécontents.

Ce blog avait donc  été fermé à la demande d’un harceleur nommé dans l’article « ostraciser une cible » . Cet article prouvait  un faux témoignage pour menacer une cible et la faire taire.

Il n'est pas venu à l'idée de ce puissant  harceleur mécontent de discuter avec la cible , encore moins de présenter des excuses..

Je précise que le blog http://etouffoirs.wordpress.com , était lu  , par environ  4 personnes, de temps en temps, les jours de pluie.

Les faux témoins et ceux qui les protègent auraient donc ces droits-là , ( mentir et menacer)   en plus  de celui d’empêcher la liberté d’expression de la cible  qui, elle,  n’use ni de menaces , ni d’insultes,  ni d’injures. Seulement de noms  et de  descriptions pour prouver la réalité des faits qu’elle expose  et  d’explications pour décryptage éventuel , à l’usage d’autres victimes. 

Je remets ici, après les articles sur les clés et l’espionnage,  les textes incriminés, en attendant les nouveaux oukases  de ces tout-puissants étouffeurs, qui sont aussi des commanditaires de torture.

http://lesharceleurs.wordpress.com/2013/11/20/quelques-photos-de-brulures/ 

Cette torture  n’a jamais cessé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.