mardi 11 mars 2014

Harcèlement en réseau à l'international - Perth

Le blocage de mon blog  Paranormaldutout  avait été réussi à  la grande bibliothèque de Perth, par un employé asiatique.

A Perth , dans le motel du bord de la rivière c’était  l’homme de maintenance qui avait fait les  poubelles avant de venir  jeter sa sélection dans le couloir du studio.
La supervisor  du ménage obligée de répondre à mes remarques et soucieuse de ne pas  laisser accuser ses aides, le dira tout simplement..

Le samedi de Pâques, un descendant d’italien  prendra la relève deux fois de suite , pour une fouille et deux vols  dans les es bagages .
Dépôt du sempiternel élastique, en sus.
Entre les deux lits.
L’italien quittera l’endroit en se montrant.
Comme le font les corses aussi..
**
Le timing des violations et rencontres éteint permis par la surveillance , à la charge,  des groupes d’asiatiques .
La plus part des participants accusait de  15 à 25 ans.
Parfois la surveillance se compliquait d‘un jeu : le flash mob.
**
Dans le magasin où je faisais mes courses chaque jour , un jeune chinois s’était mis à me suivre , s’affairant sur son portable à chacun de mes arrêts.
Au rayon poisson, je le découvrirai en état de ravissement total.

Quand une floppée de filles chinoises de son âge, arrivera  avec caddie et panier pour occuper toute la longueur du présentoir réfrigéré.
 Certaines d’entre elles tournaient le dos aux poissons, cherchant  quelqu’un  du regard, un peu plus loin, dans le magasin.
Le téléphone portable à la main.

*
J’avais déjà  été la victime de ce type de rassemblement improvisé  plusieurs fois en France.
A Becherel ,  par exemple,  dans une librairie où j’étais venue vendre des livres.
La librairie avait soudain été envahie par une foule de familles avec des enfants qui couraient dans tous les sens et sur les deux étages..
Les libraires avaient  du annuler la suite de leur sélection et proposer une autre rendez-vous.
.Dehors , face à la librairie, un jeune   monsieur propret  , commentait la scène au téléphone en rigolant.
*
Une autre fois à Paris,  c’étaient des voitures en double file qui attendaient dans la rue perpendiculaire à la mienne.
 Au moment où le feu vert m‘avait permis de m‘engager , elles avaient démarré  à la queue leu , quittant leur double file pour aller prendre toutes les places de stationnement disponibles là où je voulais stopper pour descendre mes bagages.

***
Puis ça avait été ce déjeuner à 13h30, dans un restaurant vide qui s’était soudain peuplé à toute vitesse, 15 minutes plus tard.
Les nouveaux clients tardifs avaient occupés uniquement les tables autour de la nôtre. Certains n’avaient même été autorisé à ne prendre qu’un café.
Le restaurant allait fermer..
**
A Perth,  Le livre -guide touristique  fasait une super promotion  pour un espace    internet incroyablement performant.  Matériel dernier cri et conseils   itou.
J’y étais allée pour envoyer quelques photos.
L’endroit était tenu par des asiatiques.
Ma clé USB avait été reconnue et installée. Puis elle avait disparu de l’écran. Et joué à ça plusieurs fois sans que j’aie le temps de faire mon envoi.
Ma clé disparaissait à chaque fois  que chinois du moniteur central revenait  à son poste
Intriguée je l’avais appelé .
Il était venu. La clé était revenue à l’écran.
J’avais interrogé sur ces apparitions disparitions  agaçantes
Le chinois avait immédiatement enlevé ma clé , l’avait portée au niveau de ses yeux et regardée comme s’il en voyait l’intérieur.
Il m’avait annoncé qu’elle était cassée . Sans plus de commentaires il était retourné à son écran central.
Ce cyber espace se faisait payer d’avance. Je venais de nouveau de perdre mon temps et mon argent.
Une heure plus tard , sur un ordinateur non contrôlé par un asiatique , cette clé USB  et son contenu étaient redevenus normaux.
 Les photos avaient été envoyées sans problème..
***
Pour la semaine qui restait , j’avais décidé l’achat d’une clé 3G.
J’étais entrée dans un magasin , sans faire attention à  la jeune femme qui s’était collée à mes basques .
Un vendeur  avait  répondu à mes questions;  J’avais fait mon choix.
Le vendeur, sans doute exaspéré de la présence insistante de la dame lui avait conseillé un autre vendeur.
Pour faire l’activation de la clé , il m’avait proposé de le suivre dans un bureau.
Trop tard.  La dame connaissait le nom de l’opérateur du moment de l'opération . Elle  avait manifestement  transmis l'info illico.
 Sur mon ordinateur piégé par les googles, la clé 3G turbo  « plug & play »  de l’opérateur T sera seulement plug. Tout anti virus et pare feu désactivés.
Le message d’erreur répétera sans cesse ,  qu’un  changement avait été fait au niveau de « user »  … qui n’était plus « user »

Une autre clé 3G  et d’un autre opérateur , achetée par surprise dans un autre magasin s’installera comme toutes le clés 3G. Presque toute seule.
Nouvelle perte  d’argent par un achat en doublon.
**

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.